Ligue 1 - 20ème j. | Les notes de Nantes-Monaco (0-0)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


Homme du match:

Chirivella (7,5) : A Nantes, le patron du mileu c'est lui! Encore une fois au four et au moulin. Présent dans les duels, dans l'anticipation, la lecture de jeu défensive ou offensive. Il a fait étalage d'un jeu complet.  Il aurait même pu marquer d'un belle reprise de volée depuis les abords de la surface pour agrémenter son match d'un but.

 

FC Nantes:

Lafont (6): Peu sollicité dans l'ensemble. Hormis quelques frappes monégasques en première période. Vigilant il a rempli son rôle de dernier rempart jusqu'à cette action ou il aurait pû se faire crucifier à bout portant par Boadu, mais par chance a vu le ballon filer le cadre.

Appiah (6): Une fois n'est pas coutume, dans son rôle de défenseur axial droit il a réussi le pari de livrer un match solide. Confirmant ainsi qu'il est une vraie alternative à ce poste. S'est même permis une incursion dans le camp adverse. Remplacé par Emond (89ème).

Girotto (6): Défenseur central, milieu de terrain récupérateur, il répond présent peu  importe le poste. Encore un match abouti.

Pallois (6): Comme ses partenaires de défense, il a contenu les velléités offensives adverses dans son style si caractéristique. Dur sur l'homme et agressif sur les lignes de passes.

Fabio: (4): Le brésilien est passé à côté de son match. Hormis un bon retour dans les pieds de Diop ce fut un premier acte insatisfaisant pour l’entraîneur nantais qui choisi de le remplacer par Corchia (45ème). (6) Pas beaucoup  plus en vue que son homologue brésilien. Ses centres n'ont pas trouvé preneur et il n'aura jamais réussi à passer son vis à vis en un contre un.

Merlin (5,5): Le jeune nantais est monté en régime tout au long d'un match où il a laissé entrevoir des qualités de percussions et de dribbles mais entachées par de trop nombreuses pertes de balles. Beaucoup d'envie et une endurance qui s'est avérée importante dans la fin de match.

Moutoussamy: (7) Avec son compère Chirivella ils ont formé un duo de chiens de garde en ce dimanche après-midi. Il a parcouru le plus de kilomètres sur le terrain aujourd'hui et ça s'est vu. Une performance plus que généreuse.

Roli Pereira De Sa: (6) Le joueur formé au PSG à apporté sa touche technique et du danger dans le camp adverse, mais aussi du serieux dans son placement défensif. Remplacé par Coco (71ème).

Blas (5): Il serait injuste de définir sa prestation par des qualificatifs négatifs mais le numéro 10 nantais nous a habitué à mieux cette saison. Disponible pour ses partenaires, toujours combatif, mais trop maladroit pour ponctuer sa prestation d'une réalisation aujourd'hui malgré quelques tentatives. Remplacé par Bukari (72ème).

Kolo Muani (4,5). De l'envie, de l'agressivité, mais il est tombé sur une défense centrale adverse qui en avait fait sa cible prioritaire. Jamais loin de faire la différence mais toujours repris in extremis, il s'est vite agacé de ce manque de réussite. Un match à oublier, ou peut être pas finalement, s'il veut franchir le pallier de la régularité.

 

AS Monaco:

Nübel (6) : Comme son homologue Nantais il n'a pas été beaucoup sollicité et a répondu présent lorsqu'il le fallait. Un premier match sérieux sous les ordres du nouveau coach Philippe Clément.

Jakobs (5.5) : De plus en plus discret offensivement  le match avançant malgré quelques centres qui n'ont pas trouvés preneurs, il s'est montré appliqué défensivement face aux ailiers nantais.

Badiashile: (Non noté). Sorti sur blessure (43ème). Remplacé par Matsima.

Maripan (6) : Le patron de la défense monégasque a livré une prestation à son image, solide. Il a su annihiler les attaques nantaises par ses jaillissements et sa lecture du jeu rendant la partie compliquée pour le duo Blas Kolo Muani.

Sidibe: (Non noté). Sorti sur blessure (30ème). Remplacé par Aguilar.

Tchouaméni (7): Prestation de haute facture pour l'international français. Il est le joueur qui à touché le plus de ballons durant ce match. En bon joueur box ton box qu'il est, il aura montré un belle polyvalence et variété dans son jeu.

Matazo (4.5): Le numéro 36 des rouges et blancs a bataillé tant que possible face aux milieux canaris. Récoltant au passage un carton jaune. Il s'est montré un ton en dessous son capitaine et partenaire du milieu.

Diop (6,5 ): Il est le monégasque qui aura le plus tenté, notamment en début de partie. Ses dribbles incisifs, et ses tentatives de frappes n’ont pas fait pas mouches. Très entamé physiquement en fin de match, il a fait preuve d'une belle débauche d'énergie.

Caio Henrique (5): Positionné en numéro 10, il a tant qu'il a pu, essayé d'être le liant entre le milieu et l'attaque, mais à cause de trop de déchets il a dans l'ensemble livré une prestation moyenne.

Geslson Martins (5):  Remuant sur son aile droite dès l'entame du match, le portugais a connu un match à l'image de son équipe. Une baisse de régime constante au fil du match. Remplacé par Vanderson

Volland (4,5): D'entrée de jeu il est cherché, avec beaucoup d'appels en profondeur pas toujours trouvé par ses partenaires, et parfois signalé hors jeu. Il s'est éteint au fil du match.  Remplacé par Boadu (68ème).

Lire plus