Accueil * Ligue 1 (FRA) * Ligue 1 – 20ème j. | Les notes de Metz – Strasbourg...

Ligue 1 – 20ème j. | Les notes de Metz – Strasbourg (1-0)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Oukidja (7) : Très présent sur sa ligne, le portier messin s’est aussi illustré par des sorties aériennes très rassurantes pour sa défense. Il mit totalement sous l’éteignoir les rares offensives alsaciennes

Metz  (4-3-3) ( Formation annoncée en 4-2-3-1)

Oukidja, A (7) : Voir ci-dessus

Centonze, F (4,5) : Face aux actions dangereuses répétées de Bellegarde dans son couloir, le latéral droit dut se contenter d’un rôle essentiellement défensif.

Bronn, D (5) : L’international tunisien, qui avait pour lourde tâche de substituer Sunzu à son poste, est néanmoins crédité d’une prestation honnête en s’associant efficacement avec Boye dans la charnière centrale afin de s’opposer aux rares tentatives de tir strasbourgeoises.

Boye, J (6) : Non seulement Solide dans sa  zone d’intervention, le stoppeur ghanéen s’est permis le luxe de marquer l’unique but du match (68e)

Udol, M (4,5) : Très timide sur le côté gauche de la défense, il s’est tant bien que mal évertué à neutraliser les quelques dangereuses incursions de Lala dans son couloir.

Fofana, M (5) : Sobre mais plutôt discret dans la relance comme premier rempart défensif, l’ivoirien fut remplacé par N’Doram K, non noté à la 79e

Maïga, H (5) : Très fébrile sur le côté droit de l’entre-jeu, il n’a pas eu l’abattage qu’on lui connaît. Il est vrai que le joueur a reçu un traitement de faveur de la part de Carole, auteur de nombreuses fautes sur lui.

Pajot, V (6,5) : La première recrue hivernale des messins s’est montrée à son avantage. Il s’est énormément investi dans le jeu messin qu’il organisa avec brio, tant sur le plan offensif qu’en soutien de la défense aux côtés d’Udol. Malheureusement son rayonnement fut terni à la suites de crampes dont il a été l’objet et fut remplacé par Angban, V (non noté) à la 83 e

Traoré, A N (4,5) : Le meneur de jeu malien a souvent combiné dans l’axe du terrain pour chercher dans la profondeur Diallo qu’il n’a trouvé que de façon sporadique. Il n’eut pas le rendement auquel on pouvait s’attendre. Boulaya, F(non noté) l’a remplacé à la 73e

Nguette, O (6) : Auteur de contre-attaques rapides et de dribbles parfois déroutants, côté gauche, l’ailier sénégalais est à l’origine du but messin obtenu à la suite d’un corner (68e). Souvent dans les « bons coups », il a été très précieux dans le secteur offensif des « grenats »

Diallo, H (Cap) (4,5) :   Rapidement victime d’un coup lors d’un contact avec Mitrovic (25e), l’avant-centre sénégalais s’est par la suite éteint petit à petit, à force de s’isoler dans la surface de vérité adverse

Strasbourg  (4-1-4-1)

Sels, M (4,5) : Rarement mis à contribution, le gardien alsacien ne put cependant rien faire sur l’action adverse qui se termina au fond de ses filets à la suite du corner tiré sur son côté droit et repris victorieusement par Boye à la 68e. Il retarda l’échéance sur les quelques interventions qu’il eut à réaliser dans sa zone.

Lala, K (5,5) : Comme Bellegarde, son compère du flanc gauche, l’arrière latéral droit n’a jamais hésité à porter de rapides offensives dans son couloir. Il fut à l’origine de la première occasion dangereuse du match malheureusement stoppée par Oukidja (29e). Gravement blessé au genou à la suite d’un contact avec Nguette (90e)

Koné, L (4) : Le stoppeur franco-ivoirien avait pour mission d’interdire le chemin d’accès à Diallo (le 5ème meilleur buteur du championnat de Ligue 1), ce qu’il fit de manière efficace. Pour autant, il ne put empêcher Boye d’inscrire le but victorieux du match.

Mitrovic, S (Cap) (5) : Le capitaine alsacien, fut besogneux dans l’axe de sa défense, mais il n’exerça pas une activité qui lui aurait permis de se mettre en valeur.

Carole, L (3,5) : Sa prestation a été plutôt insatisfaisante ce soir, tant il s’est mis à la faute par des gestes pour le moins répréhensibles sur Maïga…à oublier … Remplacé par Ndour, A (non noté) à la 84e

Djiku, A (4) : Le milieu franco-ghanéen avait pour mission d’être le poumon de son équipe, voire le piston entre les lignes d’attaque et de défense strasbourgeoises ; mais il manqua cruellement de soutien et s’éteignit progressivement.

Thomasson, A (4) : Élément moteur dans la construction du jeu alsacien, le franco-croate n’eut pas le rendement habituel escompté. Lui aussi sombra progressivement au fur et à mesure que le temps passait.

Fofana, Y (4,5) : Absent dans la construction de jeu au milieu de terrain, le franco-malien n’eut que de rares possibilités de se faire remarquer.

Bellegarde, J-R (6) : Très actif offensivement dans le couloir gauche, il a souvent tenté de servir dans d’excellentes conditions ses partenaires de l’attaque alsacienne. Il s’éteignit physiquement par la suite et fut donc remplacé par Corgnet, B (non noté) à la 82e

Sissoko, I (3,5) : Annoncé initialement dans le couloir gauche du milieu strasbourgeois, le franco-malien a évolué dans une position plus axiale où il ne fut pas réellement à l’aise. Il fut logiquement averti après un tacle rugueux sur Nguette (53e). Remplacé par Zohi, K (non noté) à la 70e

Ajorque, L (4) : Isolé à la pointe de l’attaque strasbourgeoise, le grand attaquant n’ a jamais pu prendre en défaut Oukidja . Son jeu manqua de précision et la finition ne fut pas au rendez-vous.

 

 

 

Michel Bardin


Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Loading...