* Ligue 1 (FRA) *

Ligue 1 - 20ème j. | Les notes d'Angers - Nice (1-1)

Homme du match: Walter Benitez (7,5): S'il n'avait pas été dans la cage niçoise, son équipe aurait certainement coulé et la rencontre aurait sans doute été pliée dès la mi-temps. Il est auteur de deux grosses parades devant Fulgini et Thioub, avant de sortir le grand jeu devant Santamaria et Alioui après le repos également. Nice a pris un point en Maine-et-Loire, et il le doit en grande partie à l'excellente copie rendue par son gardien.

 

 

Angers (4-1-4-1):

 

Butelle (5): Il n'a aucun arrêt à effectuer, signe que Nice n'a pas été si dangereux que cela. Sa seule occasion de briller est lorsqu'il fait face à Cyprien sur penalty, et la tentative de ce dernier est imparable, bien que le portier du SCO ait plongé du bon côté.

Aït-Nouri (non noté): Une entame de match intéressante, ponctuée de plusieurs montées. Il n'a pas été pris à défaut défensivement et a sans cesse proposé offensivement. Sur un duel aérien disputé avec Boudaoui, il est sonné et est contraint de céder sa place à Théo Pellenard (43', 5,5), qui n'a pas eu le temps de rentrer dans son match, avec une première alerte sur son côté sur l'occasion énorme de Claude-Maurice. Après le repos, c'était mieux, même s'il n'a pas souvent gagné ses duels avec Hérelle et Danilo Barbosa.


Thomas (6): Il s'est occupé de Dolberg, qui a sans cesse essayé de se démarquer pour offrir des solutions. A l'exception d'une occasion, où le Danois le devance sur un centre, il a été présent. Pas forcément sollicité par la suite, il a fait un match sérieux.

Traoré (6): Le capitaine angevin a dû s'employer. S'il a concédé le penalty très discutable pour une poussette sur Ganago, il a parfaitement dévié le tir de Claude-Maurice en fin de rencontre.

Manceau (5,5): Moins disponible sur son couloir droit offensivement, contrairement à Aït-Nouri et Pellenard ensuite. Il n'a pas été en réussite dans les phases de possession d'Angers, et n'a de cette façon pas pu participer à la bonne prestation collective des siens. Comme ses compères de la défense, il n'a pas eu énormément de travail face aux attaquants des Aiglons. Le jeu de Nice ne passait d'ailleurs que sur le côté de Claude-Maurice.


Santamaria (6,5): L'ancien tourangeau a encore impressionné par ses qualités athlétiques. Toujours capable d'enchaîner les kilomètres, il aurait mérité d'être récompensé. Pourtant, ce n'est pas faute d'avoir essayé. Sa frappe lointaine a obligé Benitez à un arrêt, et il a une vision du jeu impeccable et a cette faculté d'être présent au bon moment au bon endroit.

Capelle (6): Grosse activité pour lui également, on l'a souvent vu dans la surface niçoise pour mettre la pression aux défenseurs adverses. Il s'est battu dans les duels et s'est créé deux possibilités, malheureusement pour lui il a manqué de réussite.

Mangani (6,5): On sent qu'il a une place importante dans le dispositif de Stéphane Moulin. Il a touché un grand nombre de ballons, et a été très influent dans le jeu de son équipe. Il est d'ailleurs auteur d'une superbe passe décisive pour Thioub. Omniprésent dans le second acte, il a beaucoup tenté. Et son travail défensif fut d'une utilité précieuse pour Angers.

Fulgini (6,5): Buteur au match aller, l'ancien joueur du VAFC aurait pu récidiver mais il est tombé sur un Benitez en état de grâce. Dès la deuxième minute, il oblige le portier argentin à une parade spectaculaire et a tenté sa chance à plusieurs reprises. Il n'hésite pas à épauler ses latéraux qui montent et il déborde d'envie. Remplacé par Farid El-Melali (76'), qui a réalisé une très bonne entrée, en amenant le danger en fin de partie par sa vitesse et ses dribbles.


Thioub (7): Passé par Nice, l'ancien Nîmois a été très bon ce soir. Remuant, toujours disponible et à l'aise techniquement, il a donné le tournis à la défense azuréenne, comme sur l'action de l'ouverture du score où il échange un une-deux avec Mangani avant de marquer de l'extérieur de la surface pour son premier bout avec le SCO. En seconde période, il n'a pas cessé son activité et représentait une menace permanente pour le Gym.

Bahoken (4,5): Le joueur formé à l'OGC Nice n'a pas franchement eu l'occasion de briller face à au club de ses débuts. Malgré une nette domination du SCO en première période, il ne s'est pas mis en évidence et a été contraint de décrocher pour toucher le ballon. Frustré, il a vite été remplacé par Rachid Alioui (64'), dont l'entrée a fait du bien, car elle a permis de donner de l'énergie à son équipe. Sa puissance sur les coups de pied arrêtés aurait pu être la clé en fin de rencontre.

 

Nice (4-3-3):

 

Benitez (7,5): Voir ci-dessus.

Nsoki (6): Après quelques rencontres en tant que défenseur central, il a retrouvé un rôle de latéral gauche ce soir. Il a bien résisté en première période malgré le fait que la seule réalisation angevine vienne de son côté. Il a fait ce qu'il fallait derrière, attentif et solide physiquement.

Dante (7): Le capitaine niçois a montré l'exemple ce soir, en étant irréprochable défensivement, et en gagnant de nombreux duels lui permettant de donner de l'air à son équipe. Avec un Dante dans sa meilleure forme, Nice peut viser plus haut.


Danilo Barbosa (6): En raison de l'hécatombe qui touche les défenseurs niçois, il a été obligé de jouer aux côtés de Dante plutôt qu'au milieu. Les conseils de son compatriote brésilien furent précieux, et malgré une erreur sur le but de Thioub, puisqu'il ne sort pas sur lui, il a été plutôt rassurant.

Hérelle (6): De retour après deux mois d'absence, l'ancien troyen a en plus dû dépanner sur le côté droit pour pallier les blessures de Burner et Atal. Les repères du défenseur central qu'il est se sont fait sentir, et il n'a pas hésité à épauler Danilo dès qu'il en a eu la possibilité.

Cyprien (6): Le jeu passait comme à son habitude par lui, et il a été moins en réussite dans le jeu. Néanmoins, sur sa seule occasion, il égalise sur penalty. Avec aussi peu d'occasions pour Nice, il ne pouvait guère apporter mieux.

Lees-Melou (5): L'homme en forme du côté niçois a eu du mal face au SCO. Si certains centres auraient pu être dangereux, il n'a pas pu se mettre en position de frappe pour marquer, même si son agressivité a fait du bien aux siens.


Boudaoui (4,5): Contrairement à ses deux derniers matchs, au cours desquels il avait marqué, il a été plus en difficulté et a frôlé l'expulsion suite à son duel aérien qui blesse Aït-Nouri. Il est d'ailleurs remplacé par Adam Ounas (46', 5,5),  qui a dézoné à de nombreuses reprises et ne s'est pas vraiment montré dans le camp angevin.

Ganago (4,5): Il a passé ce match comme un fantôme, son seul fait d'armes étant son penalty provoqué, bien que sévère. Sa connexion avec Dolberg fut un échec et ils n'ont pas su se trouver. Remplacé par Myziane Maolida (78').

Claude-Maurice (6): Il attend toujours son premier but avec Nice, et comme à Brest il y a quelques semaines, il s'est procuré plusieurs opportunités sans les convertir. Il a la première occasion de son équipe mais il ne convertit pas à bout portant. On sent qu'il veut vraiment marquer. Cependant, il n'y arrive pas pour l'instant. Il a la balle de match, sa tentative contrée passe de peu au-dessus. Remplacé par Khephren Thuram (88').

Dolberg (5,5): De la disponibilité, comme souvent, mais trop peu de possibilités d'améliorer ses statistiques, en dépit de la bonne sortie de Butelle dans ses pieds dans les premières minutes.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer