Ligue 1 – 1ère j. | Les notes de PSG – Nimes (3-0)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Mbappé (7) : le français parait très en jambe dès ce début de saison. Il a accéléré à plusieurs reprises et la défense nîmoise à trembler à chaque coup. Il a souvent cherché Cavani devant et a réussi à combiner avec l’Uruguayen. En seconde période, il y est allé de son but avec une demi volée, pas des plus faciles à mettre. Sur le troisième but, il réalise une passe décisive somptueuse vers Di Maria. Il a été un agitateur ce soir et a causé beaucoup de soucis aux nîmois.

Paris Saint-Germain (4-3-3)

Areola (5) : match plutôt tranquille pour lui ce soir. La reprise de championnat ne lui aura pas été fatale. Il est légèrement mis à contribution en fin de match avec quelques frappes alors que le PSG se contentait de gérer la fin de la rencontre. 

Diallo (5) : le jeune français a eu du mal pour son premier match. Souvent en retard dans les duels en début de match, il a commis plusieurs fautes évitables s’il s’était mieux placé et qu’il avait mieux anticipé les coups. En seconde période il se sentait mieux et il est bien intervenu sur les nîmois au duel, ainsi que dans la relance ou il s’est ajusté de belle manière.

Silva (5,5) : toujours bien placé, le capitaine parisien a rassuré derrière et a empêché les joueurs nîmois de finir les rares actions qu’ils s’étaient créés. Match apaisant pour lui, la seconde période a été sur les mêmes bises que la première, sans trop forcer et en gérant. Il est remplacé par Paredes en fin de match.

Kehrer (5) : match reposant pour lui aussi puisque son adversaire direct Philippoteaux a joué très bas sur le terrain. Il a essayé d’apporter offensivement et a réussi à combiner avec Sarabia sur ce côté droit. Il est sorti sur blessure à la 75′, et remplacé par Meunier

Bernat (5,5) : très offensif, l’espagnol a été agressif et a posé des problèmes au couloir droit nîmois. Il a toutefois péché dans le dernier geste et n’a pas réussi à être décisif par la passe en première période. En revanche en seconde, sur l’un de ses premiers ballons offensifs, il se mue en passeur décisif pour Mbappé à la suite d’un contrôle de haute qualité. Ensuite sa hargne fait de lui un joueur dont le PSG a besoin, qui mouille le maillot.

Marquinhos (6,5) : dans ce rôle de sentinelle laissé vacant par la blessure d’Herrera et la non-reprise de Gueye, Marquinhos s’est installé, et de fort belle manière. Un jeu agressif, fait de contact qui lui permet de s’imposer au milieu. Il oriente bien le jeu et réussit à faire participer tous les joueurs de son équipe. Il a réalisé une magnifique transversale vers Bernat sur le second but. Il a récupéré un nombre inimaginable de ballons ce soir et a fait du bien à Paris. 

Draxler (5) : l’Allemand paraît plus en forme que lors de la fin de saison dernière. Grâce à sa qualité technique, il a permis à son équipe de mettre du rythme au milieu de terrain en se ré-axant beaucoup. Il peut toutefois faire davantage, la nonchalance dont il fait preuve se ressent. 

Verratti (6) : l’Italien est apparu très affûté lors de la préparation estivale et il l’a confirmé ce soir. Présent dans l’entre-jeu, il n’a cessé de récupérer des ballons et de faire vivre le cuir pour dynamiser le jeu parisien. Il a toutefois écopé d’un carton jaune tôt dans le match pour un tacle à retardement. Il est un créateur hors pair et a démontré toute sa qualité technique ce soir.

Sarabia (5,5) : il a eu peu de ballons à négocier en première période, et n’a donc pas pu montrer l’étendu de son talent. Il semble toutefois s’être bien adapté au système parisien. Il aurait pu y aller de son but ce soir si Bernardoni l’en avait pas empêché. Il est remplacé à l’heure de jeu par Di Maria. L’Argentin a porté le score à 3-0 sur son troisième ballon.

Cavani (6) : il a réalisé une bonne entame de match en combinant devant avec Mbappé mais aussi avec Draxler ou Sarabia. Le meilleur buteur de l’histoire du PSG a amélioré son record en inscrivant, sur penalty, le premier but du match. Il a ensuite eu plusieurs occasions dont certaines où il pouvait mieux faire. Il s’est beaucoup battu devant et a fait les efforts pour deux.

Mbappé (7) : voir ci dessus.

Nîmes Olympique (4-3-3)

Bernardoni (5,5) : il s’est mis à l’oeuvre rapidement dans ce match, en repoussant les tentatives de Mbappé d’abord et de Cavani ensuite. S’il ne peut rien faire sur le penalty concédé, il brille à la 34′ sur une frappe de Sarabia à bout portant qu’il parvient à repousser. Il ne peut rien faire sur les trois buts encaissés. 

Martinez (5) : très attentif et concentré, il a réussi à défendre sur Mbappé et n’a pas laissé d’espaces au joueur français en début de partie. Il est malheureux à la 23′ puisqu’il provoque le penalty qui amène l’ouverture du score en commettant une main dans la surface de réparation. Ensuite il a vite souffert face à l’attaquant du PSG mais a réussi à rester costaud dans des situations tendues.

Briancon (4,5) : il a eu plus de mal que son partenaire dans l’axe, même s’il a réalisé un ou deux retards décisifs. Il a souvent laissé Cavani trop seul et heureusement pour lui que l’Urugayen a manqué d’application technique.

Miguel (4) : match compliqué pour lui ce soir. Face à un Sarabia à l’aise techniquement, il a eu du mal à contenir ce couloir gauche et heureusement pour lui que Philippoteaux est venu l’aider.

Alakouch (4) : il a, comme les trois autres défenseurs, beaucoup souffert ce soir. Lui peut être plus que les autres puisqu’il a défendu sur Mbappé tout le match. Il n’a en revanche pas triché et a couru tout au long de la partie. Match à oublier dans la tête, pas dans les jambes.

Valls (4,5) : match compliqué pour ce jeune joueur. Dans un milieu de terrain totalement dominé par le PSG, il a essayé tant bien que mal de récupérer des ballons mais il n’y est pas parvenu. Les efforts étaient certes constants et intensifs, mais la justesse technique ne lui a pas permis de se démarquer. Il est remplacé en fin du match par Sainte-Luce.

Bobichon (5) : il a récupéré un certain nombre de ballons, et intéressants, mais il a eu du mal à les relancer proprement. Il s’est essayé à la frappe en fin de match mais sans réussite.

Ferhat (5) : il a causé quelques soucis à Bernat sur le couloir droit mais n’a pas réussi à trouver ses coéquipiers pour vraiment inquiéter le PSG. Il a toutefois fait preuve de pauvreté technique et aurait pu certainement mieux faire sur certaines situations. Il n’est pas assez venu en soutien de Ripart pour l’aider.

Paquiez (4) : il a souffert toute la soirée au milieu de terrain du côté de Mbappé. Avec l’appui de Verratti, il a eu du mal à défendre sur les phases de jeu parisiennes. Offensivement, il n’a pas non plus proposé quoi que ce soit. Il est remplacé en fin de match par Valdivia

Philippoteaux (4) : il a joué très bas sur le terrain et, faute de possession nîmoise, il a défendu tout au long du match sur Sarabia dans son couloir. Inexistant offensivement, il s’attendait certainement à une soirée dans ce style mais peut-être pas autant prononcée. Il est remplacé par Duljevic à 20 minutes de la fin du match.

Ripart (5,5) : début de match intéressant pour lui qui était très esseulé devant ce soir. Il a réussi à remporter plusieurs duels face à Silva et Diallo. Il a obtenu de fautes intéressantes. L’isolation offensive qu’il a subie a fait qu’il n’a pas réussi à poser des problèmes. Mais son jeu dos au but peut faire du bien à Nîmes et il l’a prouvé ce soir.

 

Nathan Themines.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.