Ligue 1 – 1ère j. | Les notes de PSG – Caen (3-0)

- Tour d'horizon du football sur Twitter - Continuez vers le bas pour l'article -

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Rabiot (7,5) : Buteur après une superbe récupération au milieu de terrain et une projection intelligente dans la surface caennaise, il a dicté le tempo de la performance de ses coéquipiers au milieu. C’est un retour sérieux et appliqué pour lui, il est l’homme de ce match.

PSG

Buffon (6) : Peu de travail pour l’ancien portier de la Juve, il réalisera tout de même deux belles parades en première période.

Dagba (5,5) : Il s’est avéré intéressant sur ses différentes courses et débordements offensifs, de par sa grosse capacité d’accélération. Néanmoins, forcer de constater un peu de déchet technique sur certaines passes latérales.

Marquinhos (6,5) : Rapide et solide physiquement, il a annihilé les espoirs de Ninga en lisant parfaitement ses différentes courses et choix offensifs.

Silva (7) : Après un mondial de très haut niveau, le capitaine du Paris Saint-Germain a régné dans les airs et a su faire parler durant toute la rencontre, sa qualité de relance prodigieuse.

N’Soki (5,5) : En l’absence de Kurzawa, le jeune stagiaire du club de la ville lumière s’est montré disponible et n’a jamais rechigné devant l’effort malgré quelques pertes de balle durant le premier acte.

Rabiot (7,5) : Voir ci-dessus.

Bernede (7) : Le jeune titi a assumé et tenu son rang dans ce milieu à trois. Juste dans ses choix et impressionnant dans sa capacité d’utilisation du ballon, le jeune parisien rend une bonne copie ce soir.

Diarra (6,5) : Très en jambes pendant prés d’une heure de jeu, l’international français a su amener de l’impact et de la sérénité dans l’entrejeu parisien. Il cédera sa place à Draxler.

Neymar (7) : De retour dans son jardin du Parc des Princes, le génie brésilien s’est montré décisif en inscrivant le premier but du PSG dans cette saison 2018-2019 après une erreur de relance du gardien caennais. La suite de son match fût performante avec énormément de décalages trouvés par le génie de Santos. Il sera remplacé en fin de match par Weah, buteur pour le 3 à 0.

Nkunku (6) : Titularisé en tant qu’ailier, sur le côté droit en première période, il a plutôt bien combiné avec Dagba avec des dédoublements intéressants. Replacé à gauche en deuxième mi-temps, il a perdu petit à petit le fil de son match.

Di Maria (7) : Etincelant lors de la victoire du PSG face à Monaco en finale du Trophée des Champions, il continue ce soir sur sa belle lancée. Auteur d’une magnifique passe décisive après avoir aisément éliminé Djiku, il servira parfaitement Rabiot sur le second but de sa formation. Remplacé par le jeune Diaby. 

 

Caen 

Samba (2) : Match catastrophique, il offrira deux buts après des erreurs ahurissantes notamment sur l’ouverture du score de Neymar et sur le but du jeune Weah en fin de rencontre.

Armougom (3) : Soirée très difficile pour le latéral normand, il a fait les frais de la bonne première période de Di Maria puis s’est retrouvé face à un très bon Nkunku.

Djiku (4) : Obligé de compenser les absences de certains de ses partenaires , il est impliqué sur le deuxième but des Parisiens après s’être fait effacé trop facilement par son adversaire direct.

Genevois (5) : Seul homme fort de cette équipe normande remaniée, il aura tenté de mener tant bien que mal des maigres offensives. Malheureusement pour lui, sans succès.

M’Bengue (4) : Il a énormément souffert sur son côté, notamment face à la paire Dagba-Nkunku. Son entraîneur l’a très vite compris, C’est pourquoi il sera remplace après la première période par Manuel Imorou (5).

Oniangue (4,5) : Très décevant, l’ancien joueur de Reims n’a pas eu l’importance et la qualité technique attendue.

Fajr (3) : Invisible ce soir, la grosse possession parisienne l’a énormément desservie.

Peeters (5) : Sans doute l’un des meilleurs caennais aujourd’hui, il n’a pas été récompensé de ses nombreux efforts.

Ninga (2,5) : Affligeant de nullité dans sa conduite de balle et sa prise d’initiative, il a facilité le match de la charnière centrale adverse. Remplacé par Stavinsky.

Tchokounté (3) : Esseulé et victime des mauvais choix de ses deux coéquipiers en attaque, il n’a jamais réussi à inquiéter la défense adverse.

Deminguet (4) : Sevré de ballons et rarement trouvé par ses milieux de terrains, il cédera sa place en seconde période à l’ancien bordelais, Enzo Crivelli.

V.D (@DionotValentin)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.