Accueil * Ligue 1 (FRA) * Ligue 1 – 1ère j. | Les notes de Nice – Amiens...

Ligue 1 – 1ère j. | Les notes de Nice – Amiens (2-1)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match: Dante (7): Qui d’autre que le défenseur Brésilien, joueur le plus expérimenté de Nice, pour délivrer son équipe dans les arrêts de jeu ? Bien placé sur le dernier corner du match, il a pris le meilleur sur son vis-à-vis dans les airs pour conclure de la tête. Avant cela, il aura été une nouvelle fois précieux pour son équipe, il a contré plusieurs tentatives adverses. Le Gym a vraiment de la chance de l’avoir.

 

 

Nice (4-3-3):

 

Clémentia (5): Pour son premier match en Ligue 1, le jeune portier niçois profite de la blessure de Benitez pour avoir du temps de jeu. En difficulté sur les matchs amicaux, avec notamment 14 buts encaissés sur les 2 dernières rencontres de présaison, il a passé une soirée plus tranquille, malgré le fait qu’il n’ait rien pu faire sur la réalisation amiénoise.

Sarr (6): Match très sérieux du joueur formé à Nice. Appliqué défensivement, il a bloqué Otero qui n’a pas pesé sur le match. Le Gym, en panne de latéraux, possède une valeur sûre avec lui à ce poste. Le but vient cependant d’une erreur sur son côté.

Dante (7): Voir ci-dessus.

Hérelle (6,5): Il est dans la continuité de sa saison dernière impressionnante. Il a d’ailleurs été récompensé en inscrivant son premier but avec l’OGC Nice, opportuniste après une belle frappe de Le Bihan. Il s’est montré autoritaire en défense. Lorsque les Picards ont égalisé, il n’était d’ailleurs pas sur le terrain, il se faisait soigner suite à un duel aérien.

Burner (5,5): Il a commencé très fort, peut-être trop, comme la plupart de ses coéquipiers. Rien à dire sur sa prestation en première période, mais il a commencé à douter en seconde: il s’est moins projeté vers l’avant, et le jeu niçois passait plus sur le côté de Myziane Maolida. Remplacé par Ihsan Sacko (88′), qui s’est battu pour arracher le corner victorieusement repris par Dante dans les arrêts de jeu.

Cyprien (6): Il a repris beaucoup plus tôt que ses partenaires, quelques jours seulement après la fin de la précédente saison. Contrairement à l’an passé, on l’a senti beaucoup plus en jambes sur ce match. Même s’il n’a pas toujours fait les bons choix, il frappe le corner qui permet à Hérelle de marquer suite à la remise de Le Bihan puis s’offre une passe décisive pour Dante, toujours à la suite d’un coup de pied de coin.

Walter (5): Rencontre mitigée pour l’ancien Troyen. Il était souvent démarqué, a proposé pas mal de solutions mais n’a pas été servi dans les meilleures conditions. Il est remplacé assez tôt, vraisemblablement après un coup reçu en première période, par Eddy Sylvestre (54′), qui a réalisé une entrée plutôt décevante par rapport au potentiel qu’on a entrevu lors de certains matchs il y a quelques mois.

Tameze (5): Il a fait une entame intéressante, mais au fil du match il a eu de plus en plus de mal à tenir le rythme. Il ne dégage pas le ballon suffisamment vite sur le but d’Akolo.

Myziane (5): Blessé à plusieurs reprises l’an dernier, notamment au pied, il avait raté la plupart de la saison. Il revient petit à petit, et a bien négocié son duel avec l’ancien niçois Christophe Jallet, qu’il a souvent éliminé. A court de matchs, il a été remplacé par Bassem Srarfi (55′), qui n’a pas tenté grand chose ce soir.

Ganago (5,5): Toujours disponible sur le côté droit, il n’a pas été en réussite. Il faut dire qu’il n’a pas systématiquement fait les bons choix. Trop individualiste, il s’est pourtant créé plusieurs opportunités nettes.

Le Bihan (6): Lui aussi trop longtemps absent des terrains pour cause de blessures, il se démène beaucoup pour son équipe. On peut lui vanter ses capacités physiques. Il a souvent dézoné, comme en fin de saison dernière, pour proposer des solutions. Seulement, comme il était trop bas, il n’a pas pu se procurer d’occasions, à part sur le premier but niçois où il réalise une superbe reprise sur laquelle Hérelle a ouvert le score.

 

Amiens (4-3-3):

 

Gurtner (5): Comme son homologue niçois, le gardien d’Amiens n’a pas eu d’arrêt à faire ce soir, malgré la supériorité numérique de Nice. Il encaisse pourtant deux buts sur corner, sur deux situations différentes. Cependant, il n’a rien pu faire sur chacune des réalisations adverses. Frustrant…

Aleesami (6): Pour son premier match sous les couleurs amiénoises, il a proposé un match de bonne qualité. A l’aise dans les deux surfaces, il n’a pas hésité à prendre ses responsabilités en frappant les coup-francs offensifs de son équipe. C’est encourageant.

Lefort (6,5): Le défenseur central a d’abord sauvé la première occasion du match sur sa ligne suite à un corner. Par la suite, il a également montré de bonnes choses. Néanmoins, Hérelle a su marquer malgré sa présence sur la ligne de but. Présent dans les duels, il a donné du fil à retordre à Le Bihan ainsi qu’aux autres attaquants azuréens.

Gouano (5): Rencontre discrète pour le capitaine amiénois, au marquage sur Dante dans la surface. Cela a relativement bien marché, jusque dans les derniers instants.

Jallet (6): Niçois il y a encore quelques semaines, l’ancien Parisien a été impressionnant ce soir. Déterminé, il a voulu jouer un vilain tour à sa précédente formation. Très offensif, il a fait plus qu’aider Otero sur le côté droit. On l’a souvent vu proposer et apporter le danger devant la cage du Gym. Il participe à l’action qui permet à son équipe de revenir dans le match. Malheureusement pour lui, il a parfois été trop tendre défensivement, face à Maolida notamment.

Blin (4): L’expulsion de Gnahoré ainsi que la rencontre terne de Monconduit a réellement compliqué la tâche du joueur formé au TFC. On ne l’a presque pas vu de la rencontre.

Gnahoré (non noté): Il n’a pas eu le temps de véritablement rentrer dans son match. Deux fautes, deux cartons et une expulsion avant la demi-heure. Il n’a évidemment pas facilité la tâche de son équipe, qui a beaucoup donné mais au final Amiens n’a pas pris de point.

Monconduit (4,5): Il aurait certainement aimé commencer sa saison d’une autre manière. Il écope d’un carton jaune dès le début du match et s’est montré trop nerveux. Il n’a de plus pas été en réussite dans ses choix, et pour éviter tout risque de deuxième avertissement, il a été remplacé par Bongani Zungu (74′).

Timité (6,5): L’un des seuls joueurs de l’ASC à avoir mis le feu dans la défense niçoise. Balle au pied, il est capable de belles percées. Sa vitesse a énormément gêné Burner notamment. Il doit continuer ses efforts pour marquer des points auprès de son coach. Remplacé par Saman Ghoddos (74′).

Otero (3,5): Certainement la plus grosse déception de la partie. Amiens n’a eu que très peu d’incursions et ses coéquipiers ont eu un mal fou à le trouver. Logiquement suppléé par Chadrac Akolo (63′), qui aurait pu changer la donne puisqu’il a égalisé à la suite d’une série de contres favorables et d’un subtile crochet sur Clémentia. Nul doute qu’il devrait avoir plus de temps de jeu la semaine prochaine.

Guirassy (5,5): Resté en Picardie après que les dirigeants ont levé son option d’achat, il a montré, malgré son incapacité à se créer des occasions, ses qualités athlétiques qui sont restées une menace permanente pour la charnière Dante – Hérelle.

 

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Loading...