* Ligue 1 (FRA) *

Ligue 1 - 18ème j. | Les notes de OM - MHSC (3-1)

Homme du match : Thauvin (6,5) :

La plupart des offensives marseillaises sont passées par les pieds de Flotov. Il a en effet su varier ses manières d’attaquer afin de déstabiliser l’arrière gauche du MHSC. En prenant donc le dessus sur son adversaire, il put adresser de très nombreux centres bien dosés. L’un d’entre eux devint décisif grâce à son camarade serbe.

 

Marseille (4-3-3) :

Mandanda (5) : Peu inquiété par les montpelliérains, El Fenomeno s’est interposé sur leurs quelques frappes en première période. A la reprise, il s’est vu être surpris par une jolie frappe croisée de la part de Mollet.

Nagatomo (5) : Défensivement propre, le Japonais s’est voulu être rassurant pour une des premières fois depuis son arrivée sur la Canebière. Le seul regret est celui qu’il ne s’est pas projeté assez souvent. Remplacé par Khaoui à la 79e.

Caleta-Car (5,5) : Très important dans les duels dans sa propre surface, le dernier finaliste de la Coupe du Monde a mis en échec Laborde ; surtout dans la deuxième partie du match.

Alvaro (5) : L’Espagnol a rarement été sollicité lors de cette rencontre. Il n’est toutefois pas assez attentif sur le but concédé en pensant que le hors-jeu de Delort serait sifflé... Or non ! Seule erreur pour lui ce soir.

Sakai (5) : Match correct de la part de l’international nippon, il a parfaitement empêché Yun d’exister sur son côté.

Gueye (6) : Une énorme activité de la part du joueur formé au Havre qui n’a pas hésité à transmettre de bons ballons dans la profondeur à destination du seul buteur de son équipe.

Kamara (6) : Le minot a effectué un nouveau match de grande qualité, notamment en termes de récupérations. Il a eu du mal à conserver ce même niveau de jeu au retour des vestiaires tant la pression exercée par ses adversaires était forte.

Cuisance (4) : Le joueur prêténpar le Bayern Munich a essayé tant bien que mal de se rendre disponible dans le cœur du jeu mais souvent en vain. Il a connu bien des difficultés à exister entre les milieux adverses. Remplacé par Strootman à la 65e.

Radonjić (5,5) : Un peu trop brouillon, le Serbe a eu du mal à exister offensivement. Comme bien trop souvent, il a abusé de dribbles, mais rares ont été ceux ayant été réussis. C’est bien de la tête qu’il débloque la situation en faveur de l’Olympique de Marseille, peu avant la mi-temps. Remplacé par Payet à la 73e.

Benedetto (5) : D’incroyables ratés à l’actif de Pipa qui aurait pu ouvrir le score en faveur de l’OM ; ce qui aurait probablement rendu le match plus simple à ses partenaires. Remplacé par Germain à la 79e.

Thauvin (6,5) : Voir ci-dessus.

 

Montpellier (4-3-3) :

Omlin (5) : Souvent surpris par les mouvements marseillais, le portier suisse a eu la chance de voir les tentatives adverses ne pas être cadrées. Sur un des rares tirs dangereux concédés, il est pris à défaut par une tête piquée de Radonjić.

Ristić (4,5) : Impuissant face à un Flotov en pleine forme et inspiré, le milieu gauche repositionné en tant que latéral a souffert face au champion du monde. Il a dû presque systématiquement reculé sur chacune des attaques du Français. Remplacé par Hilton à la 85e.

Cozza (6) : Pas vraiment aidé par son défenseur gauche du soir, il a fallu qu’il se mette en opposition face à Thauvin pour l’empêcher de prendre sa chance. Il a été excellent comme premier relanceur.

Congré (5,5) : Attentif et sérieux, le numéro 3 héraultais a repoussé les tentatives de frappes de Radonjić ; parfois trop forcées.

Sambia (4,5) : Compliqué de contenir ce même Radonjić qui a provoqué à de nombreuses reprises. Il a d’ailleurs complètement lâché le marquage sur son joueur à la 41e sur l’action du but.

Ferri (6) : Importantissime dans l’entrejeu, l’ex-joueur lyonnais est celui qui a le plus organisé le jeu de son équipe en transmettant de très bons ballons à ses joueurs à vocations offensives.

Chotard (5,5) : De bonnes interceptions pour lui, il a d’ailleurs réussi à annihiler quelques actions marseillaises. Remplacé par Le Tallec à la 73e.

Mollet (6) : Du déchet dans le jeu de l’ancien messin qui aura donc perdu la possession du ballon en première mi-temps. La seconde fut tout autre puisqu’il égalisa dés la 52e, et a failli donner l’avantage aux siens quelques instants plus tard.

Yun (4) : Presque jamais trouvé dans le camp de l’OM, le sud-coréen n’a pas été dangereux ce soir hormis un bon centre à destination de Delort peu avant la mi-temps. Remplacé par Dolly (4) durant la pause.

Delort (5,5) : D’innombrables tentatives de frappes de la part du joueur passé par les Tigres de Monterrey, mais qui a manqué de réalisme devant les buts.

Laborde (5) : Assez peu trouvé par ses partenaires, cela n’empêche pas Gaëtan Laborde d’avoir réalisé un bon match avec d’intéressants appels dans la profondeur notamment. Il n’a peut-être pas suffisamment pris sa chance pour tromper Steve Mandanda.

Romain Caballero.

Fermer
Fermer