* Ligue 1 (FRA) *

Ligue 1 - 18ème j. | Les notes de Lyon - Rennes (0-1)

Homme du match : Camavinga (7) :

D’innombrables récupérations dans les pieds d’Aouar et Terrier. Il transmit dans de bonnes conditions à Bourigeaud qui multipliait les appels. En fin de rencontre, il se projeta et dribbla avec une grande aisance le défenseur Andersen. A la suite de cette action, le joueur de 17 ans marque du pied droit qui est pourtant pas son pied de prédilection.

 

Lyon (4-2-3-1) :

Lopes (6) : Il a réalisé un gros arrêt sur le coup franc direct de Bourigeaud aux 27 mètres. Ses quelques sorties aux devants des attaquants rennais ont souvent été salvatrices.

Rafael (4,5) : Pris de vitesse par Raphinha, il a eu du mal à se placer pour stopper son compatriote. Cornet le remplaça en fin de rencontre pour tenter d’égaliser; en vain.


Denayer (5,5) : Intelligent dans son placement, il a régulièrement empêché Niang de se retrouver face à son gardien.

Andersen (5) : Particulièrement bon dans les duels aériens, le danois a gagné tous les ballons provenant de corners. Il se fait trop facilement éliminer par Camavinga en fin de match; sortie préjudiciable pour son équipe.

Tete (5,5) : Le néerlandais a fini par permuter avec Rafael pour que son partenaire soit plus à son aise. En ce qui concerne Tete, il aura proposé offensivement mais a eu du mal à combiner avec Aouar lors de ce match.


Tousart (5) : Juste dans ses passes mais en manque d’inspiration dans l’impact physique pour déstabiliser les joueurs adverses.

Caqueret (6) : Il a ratissé tous les ballons au milieu de terrain avant de les redistribuer avec justesse technique et précision.

Aouar (4) : Très peu en réussite ce soir, le meneur de l’OL a connu de réelles difficultés à passer le premier rideau breton.

Depay (5) : Remuant dans la moitié de terrain rennaise, il aura tenté des percées avant de se faire reprendre par les défenseurs adverses. Blessé au genou à la mi-temps, il est contraint de laisser sa place à Terrier (4,5). Timide, le français n’aura pas su se défaire du marquage et du pressing des rennais.


Reine-Adélaïde (non noté) : Percutant, l’ancien angevin a réalisé une bonne demi-heure en remportant la quasi-intégralité de ses duels face à Maouassa. Il se blesse lui aussi au genou et Bertrand Traoré (5) dû le remplacer dès la 35’. Le burkinabé a apporté de la vitesse au jeu lyonnais mais trouva toujours sur sa route Faitout Maouassa.

Dembélé (4) : Son positionnement posa problème tout au long de la rencontre. Il n’aura jamais été trouvé dans de bonnes conditions pour frapper.

 

Rennes (4-2-3-1) :

Mendy (6) : Le portier sénégalais a répondu présent sur chacune des frappes lyonnais; réalisant même une double parade de haut niveau en fin de rencontre.

Maouassa (6) : Il est monté progressivement en puissance et a fini par devenir très bon face à Bertrand Traoré qu’il suivait au pas. Sorti sur civière suite à un choc avec Rafael, Joris Gnagnon le remplaça à la 71’.


Morel (6) : De nombreuses interventions dans les pieds lyonnais pour annihiler leurs offensives de la part du doyen rennais.

Da Silva (6) : Attentif aux mouvements de ses adversaires, le capitaine du Stade Rennais a dégagé les quelques ballons chauds aux abords de sa surface de réparation.

A. Traoré (6) : Des jaillissements intéressants pour couper les trajectoires de passes lyonnaises. Il n’a pas hésité à se projeter rapidement pour apporter le surnombre sur son côté.

Léa Siliki (5,5) : Disponible tant en défense qu’au milieu, le joueur formé à Rennes n’a pas fait dans la demi-mesure pour dézoner afin de gêner au maximum la progression lyonnaise.


Camavinga (7) : Voir ci-dessus.

Bourigeaud (5) : Il aura été principalement dangereux sur son coup franc direct en première mi-temps, obligeant l’intervention d’Anthony Lopes.

Grenier (5) : Son sauvetage sur le corner direct de Depay aura permis aux siens de garder leur cage inviolée aujourd’hui. D’un point de vue offensif, il aura été plutôt imprécis. Remplacé par Hunou à la 71’ pour tenter de débloquer la situation.

Raphinha (5) : Ses dribbles ont mis en difficultés Rafael qui était utilisé en tant qu’arrière gauche pour palier l’indisponibilité de Koné. Il a baissé de régime au retour des vestiaires ce qui peut être regrettable.

Niang (4) : Esseulé à la pointe de l’attaque bretonne, l’ancien joueur du Torino a dû s’exiler sur le côté droit pour être plus régulièrement servi. Il se créé toutefois une très bonne occasion à 10 minutes du terme mais se faire reprendre in extremis par Rafael. Sorti à la 83’ pour laisser entrer Del Castillo.

Romain Caballero.

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer