* Ligue 1 (FRA) *

Ligue 1 - 17ème j. | Les notes de Strasbourg - Toulouse (4-2)


Homme du match : Ajorque (8) : L’attaquant réunionnais a grandement pesé sur cette rencontre. Sa dépense d’énergie a fait mal à la défense toulousaine. Ses appels et son jeu dos au but furent précieux comme lorsqu’il emmène toute la défense pour laisser le champ libre à Thomasson sur le deuxième but des siens. Il est l’auteur du but du 3-1 en piquant parfaitement sa tête sur un centre de Caci. Il aurait pu aggraver la marque avec un peu plus de réussite.

 

Strasbourg (4-1-2-1-2)

Sels (6) : Peu mis en difficulté jusqu’à l’heure de jeu, il avait tout de même eu à chercher le ballon deux fois dans ses filets. Il a ensuite été mis à contribution à plusieurs reprises par Saïd, Sanogo ou Koné. Il a permis aux siens de conserver leur avantage de deux buts en fin de partie.

Lala (6) : On a par séquence retrouvé le Kenny Lala de la saison précédente. Il a en effet multiplié les aller-retours sur son côté droit avec des montées tranchantes et inquiétantes pour les toulousains.

Simakan (6) : Encore un match sérieux de la part du jeune défenseur des strasbourgeois. Il a notamment fait parler son sens de l’anticipation à plusieurs reprises.

Koné (6) : Il débute son match en reprenant bien un corner parfaitement tiré par Lienard à la 7ème minute de jeu. Très présent défensivement par la suite, il a soulagé sa défense.

Caci (6) : Il a eu fort à faire face à un Dossevi remuant. Il a tout de même réussi à se porter vers l’avant comme sur ce centre parfait pour le but d’Ajorque. Il réalise également un sauvetage parfait sur sa ligne à la 82ème minute face à Saïd.

Djiku (6) : Positionné au milieu de terrain une nouvelle fois, il a été au combat durant toute la partie et s’est également projeté aux avant-postes à quelques reprises. Il commence à prendre ses marques dans ce milieu de terrain alsacien.

Sissoko (5) : Un peu moins en vue que ses partenaires du milieu de terrain, le jeune alsacien a tout de même été précieux par l’impact physique qu’il a amené. Remplacé par Fofana à la 74ème minute qui se met de suite en évidence avec un excellent centre qui donne lieu au 4ème but alsacien.

Lienard (6) : Toujours très actif, il emporte ses coéquipiers par son envie et son abnégation. La qualité de son pied gauche fut précieuse également : il dépose le ballon sur la tête de Koné à la 7ème minute même s’il fut moins en réussite sur ses frappes.

Thomasson (7) : Il a livré une partie quasiment parfaite dans ce rôle de numéro 10 derrière les deux attaquants. Toujours bien placé entre les lignes, il a fait parler sa justesste technique sur ses transmisionns comme dans la finiton pour marquer le but du 2-1 sur un centre en retrait de Mothiba à la 30ème minute. Remplacé par Zohi dans les arrêts de jeu.

Ajorque (8) : Voir ci-dessus.

Mothiba (6) : Très remuant sur le front de l’attaque tout au long de la partie. L’international sud-africain est justement récompensé en inscrivant le 4ème but de son équipe après avoir bien suivi une frappe d’Ajorque repoussée dans ses pieds par Reynet. Remplacé par Corgnet à la 84ème minute.

 

Toulouse (4-4-1-1)

Reynet (4) : Si le gardien toulousain n’a pas grand-chose à sa reprocher, il encaisse tout de même 4 buts ce soir et n’a pu empêcher le naufrage de sa défense.

Amian (4) : Si les attaques strasbourgeoises se sont plutôt déroulées à l’opposé du terrain, il a manqué d’un peu de concentration pour fermer le second poteau sur plusieurs situations. Une partie compliquée.

Isimat-Mirin (6) : Il ouvre le score dès la 3ème minute de jeu sur un corner de Dossevi. Il a ensuite eu beaucoup de travail face aux attaques alsaciennes. Et heureusement qu’il était là pour son équipe puisqu’il a éteint le feu à plusieurs reprises. Sa défense aurait eu besoin de plusieurs performances similaires pour ramener un résultat.

Rogel (4) : À l’inverse de son compère de défense, il a souffert face à Ajorque ou Mothiba. Il a peiné à s’imposer dans les duels.

Sylla (4) : Le latéral gauche toulousain a subi les assauts alsaciens sur son côté. Souvent en infériorité numérique face à Lala et Thomasson il a eu du mal à tenir son couloir. À noter tout de même une passe décisive à mettre à son actif sur la réduction du score de Saïd.

Vainqueur (4) : En difficulté face aux mouvements de Thomasson, l’ancien marseillais n’a jamais réussi à s’imposer au milieu de terrain. Remplacé par Koné en fin de match, ce dernier inquiète Sels par une jolie frappe de loin.

Sangaré (4) : À l’image de Vainqueur, il a également eu de grandes difficultés à contenir Lienard ou Thomasson. On n’a pas assisté non plus à ses habituelles projections vers l’avant.

Dossevi (5) : L’attaquant le plus remuant côté toulousain. Assez juste techniquement, il est l’auteur du corner gagnant des toulousains dès le début du match. Il a par la suite tenté de provoquer sur son côté mais ne fut pas toujours suivi par ses coéquipiers.

Gradel (3) : Habituellement l’homme à tout faire de son équipe, il a été très décevant ce soir. Même lors du sursaut toulousain en début de seconde période on ne l’a que trop peu vu. Logiquement remplacé par Sanogo à la 74ème minute. Il bute sur Sels puis n’appuie pas assez sa frappe pour vraiment l’inquiéter en fin de partie. (83ème et 86ème minute).

Said (5) : Assez discret en première période, il a mieux entamé la seconde en réduisant le score à la suite d’un bon mouvement offensif de son équipe. Il aurait pu s’offrir le doublé sans un excellent retour de Caci qui sauve sur sa ligne.

Koulouris (3) : L’attaquant grec a été peu trouvé ce soir. Il se procure une occasion à la 14ème minute mais décroise trop sa tête suite à un centre de Dossevi. C’est à peu près tout malgré quelques déplacements intéressants. Remplacé par Leya Iseka à la 74ème minute.

 

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer