Ligue 1 - 15ème j. | Les notes de Bordeaux - Brest (1-2)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


Homme du match: J. Le Douaron (8): concentré, il est percutant et se montre dangereux dans la surface de réparation bordelaise, marquant un doublé en 6 minutes, synonyme de victoire pour son équipe, ce qui lui vaut le titre d’homme du match. Remplacé par I. Cardona (83e).

Bordeaux (4-3-3)

B. Costil (5): peu sollicité, il est déconcentré dans son match et se prend deux buts en peu de temps. Il est davantage en réussite sur son jeu au pied, participant également à la transmission du ballon.

T. Pembélé (5,5): bon travail défensif, empêchant F. Honorat de déborder sur son côté. Il arrive également à gêner les décalages brestois avec un bon pressing. Il se retrouve un peu en difficulté offensivement, ses percées étant peu abouties.

S. Gregersen (6,5): propre défensivement, il gêne bien les transmissions brestoises. C’est offensivement qu’il se montre davantage intéressant, dangereux à la réception du ballon sur coup de pied arrêté, il ouvre le score sur une de ces phases de jeu à la 43e minute.

Mexer (6): très impliqué dans le rôle défensif, il gagne des duels aériens face à S. Mounié et ne se fait quasiment jamais passer. Son placement lui permet d’intercepter un bon nombre de ballons.

R. Mangas (5): un bon travail défensif, ce qui lui permet d’exercer des bonnes percées sur son côté gauche. Ses centres trouvent souvent preneur. Il réalise une erreur technique à la 60e minute, donnant le ballon dans la surface à J. Le Douaron, lui permettant d’égaliser et permettre à son équipe de revenir dans le match. Remplacé par G. Mensah (83e).

J. Onana (5,5) : il participe à un pressing intense au milieu de terrain, récupérant un bon nombre de ballons. Réalisant essentiellement des passes courtes, il en rate que très peu.

Y. Adli (6,5): au cœur du jeu bordelais, il touche énormément de ballons et organise les phases offensives de son équipe. Ses décalages sont intéressants, ainsi que sa mobilité sur la verticalité du terrain afin de proposer des solutions. Ses coups de pieds arrêtés sont souvent bien frappés. Remplacé par J. Briand (76e).

Otavio (5): il réalise un match mitigé, il récupère quelques ballons, mais en perd quasiment autant. Son pressing et son engagement sont à notifier. Remplacé par Fransergio (68e).

R. Oudin (5): de bonnes tentatives mais pas toujours en réussite. Il percute bien, repiquant dans l’axe. Cependant, ses tirs ne sont pas dangereux. Remplacé par H. Ui-Jo (68e).

A. Elis (4,5): peu en vu, il touche peu de ballons et ne se trouve que très peu en position de frappe. Il réalise davantage un travail sans ballon, cherchant à créer des décalages pour ses coéquipiers.

J. Dilrosun (6): très mobile, il propose souvent de bonnes solutions à ses coéquipiers, créant de bons décalages. Il passe souvent en un contre un. Il délivre une passe décisive sur un coup-franc bien frappé. Remplacé par M. Niang (68e).

Stade Brestois (4-4-2)

M. Bizot (6): il réalise un bon match. Il se met à l’œuvre pour sortir des parades et capter de ballons importants. Il perd sa concentration sur l’ouverture du score bordelaise, mais sans conséquence, son équipe ayant gagné le match.

R. Pierre Gabriel (5,5): en difficulté en un contre un, il compense par un pressing intense. Davantage en réussite offensivement, proposant de bonnes propositions sur l’aile, il est intéressant dans l’exercice de centreur.

B. Chardonnet (6): toujours bien placé, il est à l’origine d’un bon nombre d’interceptions. Discipliné, il n’hésite pas à aller au duel, lui permettant d’être souvent à la récupération du ballon. Il coupe bien les centres bordelais, lisant bien les trajectoires.

C. Hérelle (5,5): travail sérieux, il est bien placé et intercepte quelques ballons. Néanmoins, il se fait souvent prendre dans le dos en profondeur.

J. Duverne (6): il gagne souvent ses duels disputés et se projette bien. Sa qualité de ballon au pied lui permet d’avancer sur une longue distance sans perdre la possession du ballon.

R. Faivre (5,5): inexistant en première mi-temps, il réalise une deuxième partie de match davantage intéressant. Il créé de bons décalages et ses gestes techniques sont réussis. Il aurait pu marquer à la 70e minute après un beau travail mais perd son face à face contre B. Costil.

L. Agoumé (5,5): peu de ballons récupérés, mais une portée de balle intéressante avec peu de ballons perdus. Son pressing est intéressant.

H. Belkebla (6): il peut se targuer d’un match aboutit. En effet, si en première mi-temps le pressing du brestois a manqué d’intensité, subissant le jeu de possession de bordeaux, il a su en seconde mi-temps revenir dans les duels et contribuer à bien casser les offensives bordelaises devant sa surface.

F. Honorat (5,5): il n’arrive que peu à obtenir le ballon sur ses demandes en profondeur, mais se retrouve dangereux quand il le réussit. Réalisant peu de frappes dans le match, il cherche davantage à trouver un de ses coéquipiers dans la surface de réparation.

J. Le Douaron (8): voir ci-dessus.

S. Mounié (5): peu trouvé dans la surface de réparation, il n’est que peu dangereux. Son équipe jouant plus avec lui sur son jeu de tête, mais il gagne moins de duels aériens qu’à son habitude. Il ne participe que très peu au pressing.

Article réservé aux utilsateurs enregistrés