Ligue 1 - 12ème j. | Les notes de OGC Nice - Dijon FCO (1-3)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


Homme du match: Mama Baldé (7): Auteur d'un magnifique doublé, l'attaquant du DFCO a  activement contribué à la première victoire de son équipe cette saison. Il a profité de la mauvaise passe en retrait de Danilo. Avant cela, il a parfaitement conclu un beau contre mené par les siens. Remplacé par Moussa Konaté (73'), qui n'a pas eu d'occasions mais qui a été précieux dans le jeu aérien dans les dernières minutes.

 

Nice (4-3-3):

 

Benitez (4): Il n'a rien eu à faire, il est impuissant sur les trois buts qu'il encaisse, puisqu'il est abandonné par sa défense sur les deux premiers buts et il ne peut pas sauver l'erreur de Danilo, trop court devant Baldé.

Pelmard (4): Il s'en est un peu mieux sorti dans l'ensemble que les défenseurs centraux, sans pour autant que sa rencontre soit réussie. Il a dû dépanner sur le côté gauche en raison des absences de Youcef Atal et Hassane Kamara, il faut donc être indulgent.

Nsoki (3,5): Une performance nettement meilleure que contre Monaco, mais qui reste bien évidemment insuffisante. Il offre une nouvelle passe décisive à un Dijonnais en renvoyant mal le ballon de la tête et a été beaucoup trop passif sur les contres adverses.

Danilo Barbosa (2,5): Bien évidemment, la note peut paraître sévère, et il s'agissait de son premier match de la saison. Mais il est évident que le constat est que ce n'est pas non plus lui qui va suppléer Dante. Il est bien sûr coupable sur le troisième but du DFCO, coupable d'une mauvaise passe en retrait pour Benitez. Avant cela, il est également trop attentiste sur les deux premiers buts où Dijon s'est régalé.

Lotomba (4): Il a vécu une rencontre compliquée, mais a quand même su tirer son épingle du jeu en obtenant un penalty dans le dernier quart d'heure. Il n'est pas directement concerné sur les buts encaissés. Remplacé par Salim Ben Seghir (84'), qui effectuait ses premiers pas en pro.

Thuram (3): Il a été emporté par l'ouragan dijonnais. Au niveau de l'agressivité, de la combativité, il a été mangé par le milieu adverse. Il a eu énormément de mal à se montrer en évidence et on ne l'a que très peu vu dans le camp des Bourguignons. Remplacé par Alexis Trouillet (63'), qui a effectué une bonne entrée. A lui tout seul, le jeune joueur formé à Rennes a fait plus que l'ensemble des joueurs de Nice sur l'ensemble du match. Sa qualité de passe capable de casser des lignes est à signaler, ce qui est rare chez un joueur du Gym.

Lees-Melou (5): Le seul ou presque parmi les titulaires qui aura mis un semblant d'énergie dans cette rencontre du côté des Aiglons. Il a trouvé deux fois le poteau sur la même action et il a été tout seul dans le contre pressing, ce qui lui a permis de gratter des ballons.

Reine-Adélaïde (4): Il a plutôt fait une entame de match correcte, avant de disparaître petit à petit de la rencontre. La seule bonne nouvelle pour lui c'est qu'il a pu jouer l'ensemble de la partie, signe qu'il se sent de mieux en mieux physiquement.

Claude-Maurice (2,5): Il n'a absolument rien apporté à Nice dans cette rencontre, il a été muselé par Ecuele-Manga et Boey et n'a eu aucune influence sur le jeu de son équipe. Remplacé par Dan Ndoye (71'), qui n'a pas fait une mauvaise entrée, mais il ne pouvait rien vu que le score était déjà scellé.

Boudaoui (3): Beaucoup d'appels dans le dos de la défense dijonnaise, et pourtant il n'a jamais été servi dans de bonnes conditions. Il est vite sorti de la rencontre, comme l'ensemble de ses coéquipiers. Remplacé par Rony Lopes (63'), qui a apporté un peu plus de vitesse dans le jeu mais c'était trop tard.

Gouiri (5): Il s'est créé plusieurs occasions, mais s'est montré bien trop imprécis dans le dernier geste. Il a le mérite de réduire le score sur penalty mais sa prestation ne restera pas comme étant sa meilleure de la saison.

 

Dijon (4-2-3-1):

 

Racioppi (6): Il s'est bien rattrapé de son erreur fatale la semaine dernière face à Lens. Il a effectué une rencontre solide en effectuant les arrêts qu'il faut, face à Boudaoui ou encore à Ndoye. Il n'est pas loin de sortir le penalty de Gouiri mais le ballon lui est passé sous le ventre.

Muzinga (6,5): Il a été récompensé de son très bon match en marquant le deuxième but de son équipe, d'une superbe reprise du gauche à l'entrée de la surface. Il eu plus de travail à faire défensivement après la pause sans qu'il n'ait été poussé dans ses derniers retranchements.

Panzo (6,5): Comme l'ensemble de ses coéquipiers de la défense, il a su hausser son niveau pour permettre à Dijon de gagner son premier match de la saison. Il est l'auteur d'un gros sauvetage sur la ligne en première période sur une action confuse.

Ecuele Manga (6,5): Le capitaine Gabonais du DFCO a réalisé une prestation complète. Il n'a quasiment pas perdu un duel défensif et il a fait parler ses qualités physiques, notamment face à Alexis Claude-Maurice qui a éprouvé toutes les peines du monde à se montrer dangereux.

Boey (6,5): Le latéral prêté par Rennes a été actif sur son couloir, principalement en première période. Il a proposé plusieurs centres qui ont mis en difficulté la défense azuréenne. Défensivement, il n'a été que très peu inquiété par Claude-Maurice et a passé une soirée tranquille à ce niveau-là.

Diop (6): Une rencontre courageuse de sa part malgré plusieurs interventions à retardement, dont une qui lui vaudra d'ailleurs un carton jaune. Il n'a pas hésité à se projeter vers l'avant. Il n'a pratiquement pas perdu de ballons.

Ndong (6,5): Il a montré beaucoup de caractère et de détermination et a parfaitement su orienter et distribuer le jeu. Mis à part peut-être Lees-Melou, il n'a pas subi une pression dingue au milieu et a été assez libre dans cette rencontre. Il a parfaitement géré ses efforts.

Chouiar (4): Il a été la seule déception chez les Bourguignons. Il n'a jamais fait les bons choix dans la zone de vérité, a gâché plusieurs munitions de contre et n'a pas tiré au but. En prime, il concède bêtement un penalty sur Lotomba. Remplacé par Jordan Marié (85'), qui a fait parler son expérience pour conserver le résultat.

Celina (6,5): Il s'est montré performant, impeccable techniquement dans le premier acte. Il a participé à la plupart des offensives dijonnaises. Il semble vraiment à l'aise dans ce système en tant que numéro 10. Il a fait son travail défensif également.

Dina (6,5): Quel panache ! Il a mis au supplice l'arrière-garde azuréenne certes apathique grâce à ses qualités de percussion. Il est impliqué sur le premier but de son équipe et est resté comme étant la principale menace offensive des siens. Remplacé par Roger Assalé (67'), que l'on n'a pas vu assez dangereux, mais Nice poussait pour au moins sauver l'honneur.

Baldé (7): Voir ci-dessus.