Ligue 1 – 10ème j. | Les notes de OL – Nîmes (2-0)

- Tour d'horizon du football sur Twitter - Continuez vers le bas pour l'article -

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Depay (7,5) : Dans un rôle de n°10, il avait la lourde tâche de remplacer Nabil Fekir (blessé). Très disponible dans l’entre-jeu, il a énormément participé à la construction du jeu lyonnais. Il a aussi délivré de très bons ballons en contre-attaque pour Terrier ou Dembélé. Parfois trop gourmand à l’image de son lob raté, Memphis s’est malgré tout créé beaucoup d’occasions. Il sera récompensé d’un but à la 90ème, bénéficiant d’une mésentente dans la défense nîmoise.

Lyon (4-2-3-1)

 

Lopes (6) : Face à une équipe nîmoise ambitieuse, il a répondu présent toutes les fois où il a été sollicité. Quelques soucis à la relance au pied en revanche. Un match solide et surtout un clean-sheet, important pour la confiance après les 5 buts encaissés au Parc Des Princes.

Marcal (4,5) : Discret dans ce match, il aura connu du déchet dans ses initiatives offensives. Défensivement, il a rencontré beaucoup de difficultés pour contenir la puissance de Thioub et la majorité des offensives niçoises viennent de son couloir gauche.

Denayer (5,5) : Match plein de solidité pour l’international belge face à une équipe nîmoise entreprenante devant. Il a remporté son duel physique avec Depres avec quelques bons tacles glissés à mettre à son crédit. Dans le jeu de possession lyonnais assez bas, son rôle fût essentiellement de faire circuler le ballon derrière. Une petite erreur de marquage sur l’attaquant des Crocos en 2ème mi-temps, sans conséquence.

Marcelo (6) : Toujours bien placé pour couper les offensives nîmoises, il a réalisé un match cohérent à l’image de la défense lyonnaise. A la relance, il n’a pas hésité à sauter les lignes en allongeant pour ses attaquants. Il sera gratifié d’une passe décisive pour Dembélé à la 24′.

Mendy (5,5) : Inhabituellement positionné à gauche face à la pénurie de latéraux lyonnais, il a réalisé un match complet. Son apport offensif et sa bonne qualité de percussion s’équilibre grâce à un bon travail défensif. Une bonne prestation dans la continuité de sa saison…

Diop (4,5) : Peu trouvé dans l’entre-jeu, il a eu du mal à faire le lien entre la défense et l’attaque lyonnaise. En difficulté à la récupération, parfois dépassé en 1 contre 1, il a été forcé de réaliser des fautes. Sorti à la 64′ au profit de Ferri, qui aura apporté un vrai plus offensivement.

N’Dombele (6) : Un match plein à l’image de sa saison. Très intéressant dans l’orientation du jeu, sa qualité technique lui permet de se mettre face au jeu aisément. Il a aussi fait le job à la récupération.

Terrier (5) : Très peu en vue en première mi-temps, il aura haussé son niveau de jeu en seconde partie avec de bonnes combinaisons entre lui, Depay et Mendy. Il ouvre trop son pied face à Bernardoni à la 78′.

Depay (7,5) : Voir ci-dessus.

Aouar (5,5) : Bien positionné entre les défenseurs nîmois, sa frappe en lucarne est sorti par le gardien en 1ère mi-temps. Il s’est peu montré dans l’ensemble du match et n’a pas pu exprimer toute sa qualité technique. Il décale parfaitement Terrier en seconde mi-temps avant que celui-ci manque le cadre.

Dembélé (6) : Joueur complet, il a essayé de se rendre le plus disponible possible en variant un maximum ses appels. Il s’est procuré beaucoup d’occasions face au but et ouvrira le score suite à un super enchaînement contrôle-frappe. Par ailleurs, il rencontre toujours quelques soucis dans la dernière touche et croisa trop sa frappe lors de son face-à-face en seconde mi-temps.

Nîmes (4-3-3)

 

Bernardoni (5) : Irréprochable sur les 2 buts lyonnais et pas toujours aidé par sa défense, il a autrement su faire face aux assauts lyonnais. Il est resté vigilent sur le lob puis le corner rentrant de Depay en 2ème mi-temps.

Alakouch (4,5) : Très énergique, il n’a pas hésité à prendre son couloir en phase offensive. Plus en difficulté défensivement, il n’a pas réussi à se replacer sur certaines contre-attaques lyonnaises et son dégagement hasardeux entrainera le second but de l’OL.

Briançon (3,5) : Très en difficulté ce soir, il n’a pas pu lutter face à la vitesse des attaquants lyonnais. Il ne pourra pas empêcher le premier but de Dembélé, parti dans son dos, à la 24′.

Harek (4) : De retour de blessure, il n’est jamais réellement rentré dans ce match compliqué pour les défenseurs nîmois. Autoritaire dans le jeu aérien, il fût dépassé par l’animation offensive lyonnaise à l’image de son partenaire de charnière.

Maouassa (5) : Le joueur prêté par le Stade Rennais n’a que très peu apporté offensivement, disposant de peu de ballons. En revanche, il a réalisé quelques bonnes interventions défensives et a plutôt bien géré son duel face à Terrier.

Bobichon (5) : Généreux, il n’a pas résigné ses efforts pour presser l’adversaire et prendre les espaces lorsqu’il en avait la possibilité. Épuisé, il cèdera sa place à Ripart à la 84′.

Savanier (6,5) : De retour à la compétition après 5 matchs de suspension, il a clairement été le meilleur nîmois ce soir. Très combatif à la récupération, il fût la véritable rampe de lancement des offensives nîmoises. Il n’a pas hésité à prendre sa chance dans ce match, heurtant le poteau à la 40ème ou frôlant le cadre avec une frappe puissante en seconde période. Il aurait pu légitimement arracher l’égalisation à 1-0 pour l’OL.

Vals (5) : Dans un rôle plus défensif, il a ratissé quelques ballons au milieu de terrain. Sa position plus reculée ne lui a pas permis de se montrer devant, se contentant d’orienter le jeu sur les ailes pour les latéraux nîmois.

Thioub (6) : Omniprésent dans cette rencontre, sa puissance et sa capacité à changer de rythme lui ont permis d’éliminer son vis-à-vis à plusieurs reprises. Essentiel à cette équipe nîmoise, la majorité des offensives sont passées par lui.

Depres (4,5) : Dans un rôle de pivot, il fût bien muselé par la charnière lyonnaise. Il a malgré tout réussi à se retrouver en position de frappe plusieurs fois mais n’a jamais su concrétiser, ni même mettre vraiment en danger Lopes.

Bouanga (4) : Peu disponible sur son côté, il n’aura pas toujours bien négocier le faible nombre de ballons qui lui ont été transmis. Droitier dans le couloir gauche, il aura essayé de rentrer sur son bon pied à plusieurs reprises sans réellement apporter le danger dans la surface de réparation lyonnaise.

 

 

 

 

 

 

 

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.