Accueil * Ligue 1 (FRA) *

Homme du match : Kylian Mbappé (7,5) : Prestation majuscule pour l’ancien monégasque. Il a beaucoup permuté et combiné avec Neymar, percuté pour mettre quelques coups de vent à Glik ou Maripan, et inscrit un doublé. Son évaluation est un peu entachée par son comportement (râle constamment sur l’arbitre ou finit par chambrer son ancien public). AS MONACO  FC (4-3-3) B. Lecomte (4,5) : Il a retardé l’échéance du mieux qu’il a pu mais a dû céder rapidement. Il ne peut rien sur les buts. B. Henrichs (5,5) : Le joueur convoité par le RB Leipzig a fait une bonne prestation. Très sollicité par Neymar...

L'homme du match : Glik (8) : Totalement métamorphosé lui qui a souvent été pataud et en retard depuis son arrivée au club, il a délivré une copie parfaite ce soir, présent en permanence sur les attaquants parisiens, et jamais dérangé par des M'Bappé ou Icardi qu'il a contré systématiquement. Ajouté à cela qu'il aurait pu marquer si le poteau ne s'en était pas mêlé, c'était un Glik taille patron ce soir ! Paris SG (4-4-2) Navas (6,5) : Impuissant sur les buts monégasques, il a cependant réalisé des arrêts décisifs notamment devant Keita Baldé qui aurait pu faire le break...

Homme du match : Blas (6) : Intelligent dans son jeu de passes, le français a très bien lu le jeu en sachant quand remiser ou quand poursuivre ses attaques. Il est d’ailleurs à la réception d’un bon centre de Simon pour doubler la mise au retour des vestiaires. Remplacé à 10 minutes de la fin du temps réglementaire par Moutoussamy.   Saint-Étienne (4-3-3) : Ruffier (5) : Quelques renvois hasardeux pour le gardien français. Celui-ci a aussi été surpris par la frappe soudaine et puissante d’Abeid pour l’ouverture du score. Trauco (4,5) : Ses rares montées n’ont pas été tranchantes et s’est rapidement...

Homme du match: Walter Benitez (7,5): S'il n'avait pas été dans la cage niçoise, son équipe aurait certainement coulé et la rencontre aurait sans doute été pliée dès la mi-temps. Il est auteur de deux grosses parades devant Fulgini et Thioub, avant de sortir le grand jeu devant Santamaria et Alioui après le repos également. Nice a pris un point en Maine-et-Loire, et il le doit en grande partie à l'excellente copie rendue par son gardien.     Angers (4-1-4-1):   Butelle (5): Il n'a aucun arrêt à effectuer, signe que Nice n'a pas été si dangereux que cela. Sa seule occasion de briller...

Homme du match : Oukidja (7) : Très présent sur sa ligne, le portier messin s'est aussi illustré par des sorties aériennes très rassurantes pour sa défense. Il mit totalement sous l’éteignoir les rares offensives alsaciennes Metz  (4-3-3) ( Formation annoncée en 4-2-3-1) Oukidja, A (7) : Voir ci-dessus Centonze, F (4,5) : Face aux actions dangereuses répétées de Bellegarde dans son couloir, le latéral droit dut se contenter d'un rôle essentiellement défensif. Bronn, D (5) : L'international tunisien, qui avait pour lourde tâche de substituer Sunzu à son poste, est néanmoins crédité d'une prestation honnête en s'associant efficacement avec Boye dans la...

Homme du match : Maxwell Cornet (7) : Après avoir dépanné au poste de latéral gauche avec succès, l’ancien messin a évolué plus haut aujourd’hui. Avec la même réussite. Décisif en étant buteur puis passeur sur le but de la victoire, il a grandement aidé son club a enfin trouver la faille après une domination stérile. GIRONDINS DE BORDEAUX FC (5-4-1) B. Costil (4) : Plutôt bien protégé par sa défense, il a rassuré les siens dans le jeu aérien. Il ne peut rien sur les buts pris mais il n’est pas décisif. Y. Sabaly (4,5) : Plusieurs fois mis en difficulté face à Cornet...

Homme du match : Kamara (7) : Sans aucun doute le meilleur marseillais ce soir. Il a brillé dans l'entrejeu en coupant les lignes de passes, en intervenant à plusieurs reprises sur les attaques rennaises et en réussissant à se projeter vers l'avant, notamment en première période. A noter qu'il aurait pu être expulsé sur un mauvais tacle sur Camavinga.   Rennes (4-4-2)   Mendy (4) : Il a semblé fébrile dans ce match, les marseillais ont trouvé par deux fois les montants, il réalise malgré tout une bonne parade sur une frappe de Payet puis s'incline face a Strootman à la suite d'un coup franc du même Payet. Traoré (6) : Comme...

Homme du match: Pierre Lees-Melou (7,5): Encore dans un très grand soir, l'ancien du DFCO a soigné ses statistiques avec un nouveau but splendide ainsi qu'une passe décisive distribuée à Boudaoui. Il a par railleurs gagné énormément de ballons à la récupération et a une faculté à se projeter très rapidement vers l'avant. Remplacé par Danilo Barbosa (81'), qui a réalisé une entrée pleine de détermination en dépit du peu de temps de jeu qui lui est accordé.       Nice (4-3-3):   Benitez (5): Il a passé une soirée très tranquille, sa seule intervention notable étant une frappe croisée de Boisgard dans les...

Homme du match : Caci (7,5) : Positionné latéral gauche en première mi-temps puis au coeur de la défense à 3 en fin de match, le jeune strasbourgeois a été très propre ce soir. Solide dans les duels, il a également fait parler sa technique puisqu'il est l'auteur de deux passes décisives sur les buts d'Ajorque et Thomasson. Un match plein pour lui ce soir. Strasbourg (4-1-2-1-2) Sels (5) : Peu mis à contribution, le gardien belge a rassuré les siens sur quelques sorties aériennes dans les moments chauds. Il est pris à contrepied sur la réduction du score sur penalty de Boudebouz. Lala...

Homme du match : Payet (7) : Le capitaine marseillais a une nouvelle fois délivré une superbe prestation en poussant tout d'abord à la faute Alakouch pour l'ouverture du score de Marseille puis en marquant d'une lourde frappe du droit. ll est remplacé sous l'ovation du Vélodrome par Aké à la 84ème minute.   OM (4-3-3)   Pelé (5) : Jamais inquiété dans ce match, il doit s'incliner sur une superbe frappe de Briançon en fin de match. Sakai (5) : Solide, de l'envie, il a fait le job sur son côté droit. Alvaro (6) : Une belle tête en début de match sur corner puis il a été le patron de la défense...