Yacine Brahimi: la fulgurante ascension d’un génie.

yacine brahimi porto bate 11264664celpq
- Tour d'horizon du football sur Twitter - Continuez vers le bas pour l'article -

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Fraîchement élu meilleur joueur africain de la saison 2013-2014 en Liga BBVA, Yacine Brahimi est aussi en lice pour remporter le titre de meilleur joueur africain de l’année. A bientôt 25 ans, l’international algérien se révèle enfin aux yeux du monde entier en enchaînant les performances de haut niveau. Une juste récompense pour un joueur talentueux dont la carrière peinait pourtant à décoller. Retour sur l’éclosion tardive de ce joueur.

Passé par le Paris Saint-Germain et l’INF Clairefontaine dès son plus jeune âge, le jeune Yacine Brahimi décide de finir sa formation à Rennes, dont le centre de formation est réputé performant. Avec les moins de 18 ans du club, il remporte notamment la Coupe Gambardella en 2008 et montre déjà une aisance technique impressionnante. Dans la foulée, il signe son premier contrat professionnel avec le Stade Rennais. Le franco-algérien joue une saison avec la réserve du club en CFA et est ensuite prêté à Clermont en Ligue 2 lors de la saison 2009-2010. Il réalise une excellente saison avec le club auvergnat (32 matchs, 8 buts) et rate de peu la montée en Ligue 1. Ses performances lui valent d’être retenu en Equipe de France espoirs par Erick Mombaerts. Sa carrière semble lancée.

Cependant, Brahimi peine à s’imposer en Ligue 1. Lors de ses deux dernières saisons avec le club rennais, il cumule un total de 39 matchs (6 buts). Un temps de jeu respectable pour un joueur peu épargné par les blessures, mais toutefois jugé insuffisant par l’intéressé. Le joueur n’entre plus dans les plans de Frédéric Antonetti avec qui les rapports sont conflictuels et il rejoint le Granada CF sous forme de prêt avec option d’achat lors de la saison 2012-2013. En février 2013, Yacine Brahimi fait part de son désir de jouer avec la sélection algérienne. Il fait ses débuts internationaux face au Bénin le 26 mars 2013 (3-1). A la fin de la saison, le club espagnol, convaincu par les bonnes performances du joueur, décide de lever l’option d’achat estimée à 4 millions d’euros. Sa deuxième saison sera encore meilleure (35 matchs, 3 buts) et il inscrira même le but de la victoire face au FC Barcelone (1-0) lors de la 33ème journée de Liga, un exploit qui aidera le Granada CF à se maintenir.

Yacine Brahimi se révèle cependant aux yeux du monde entier lors de la Coupe du Monde 2014 au Brésil. Il forme un duo redoutable avec Islam Slimani (Sporting CP) et inscrit un but lors de la compétition. Les Fennecs échouent de peu en huitièmes de finale face au futur vainqueur allemand, mais Brahimi a déjà tout gagné. De nombreux clubs s’intéressent à son profil et il est finalement recruté par le FC Porto l’été dernier contre une somme de 6,5 millions d’euros (sa clause libératoire est fixée à 50 millions). Sa carrière prend alors une toute autre envergure: le joueur enchaîne les prestations de très haut niveau et les vidéos de ses performances font le tour du monde. Il est l’homme de ce début de saison au FC Porto et l’artisan de la très bonne campagne européenne du club portugais. C’est notamment lui qui envoie le club en phase finale de la Ligue des Champions grâce à un splendide coup-franc et une passe décisive face au LOSC. Lors de son premier match en C1, il inscrit un triplé historique face au BATE Borisov (6-0), le premier de sa carrière. Il se balade en Liga Sagres et devient le cauchemar des défenses adverses avec ses dribbles déroutants.

Le nom de Brahimi est désormais souvent associé à de grands clubs, dont le PSG. L’intéressé a récemment déclaré vouloir rejoindre un jour un club du « top 8 européen » lors d’une interview accordée à Le Buteur. Le joueur, natif de Paris, pourrait donc être intéressé à l’idée de rejoindre le club de la capitale, mais souhaite cependant continuer à progresser au Portugal pour le moment. Le FC Porto souhaite cependant déjà se préparer à un départ de son joyau en rachetant les 80% des droits économiques du joueur revendus à un fond d’investissement le jour suivant sa signature, dans le but de profiter d’une importante plus-value. Car il ne fait nul doute qu’à ce rythme, un grand club européen voudra s’attacher rapidement les services du jeune franco-algérien contre une petite fortune. La saga Yacine Brahimi ne fait que commencer.

 

David FERNANDES (@fernandesdavid0)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.