Stade Brestois : Michel Der Zakarian tape du poing sur la table avant Metz

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


En conférence de presse d’avant match contre Metz, Michel Der Zakarian a reconnu les difficultés de son équipe en ce début de saison. Le technicien de Brest a d’ailleurs poussé un gros coup de gueule.

Actuellement, on fait tout mal, a lancé le coach du SB29 dans des propos rapportés par Le Télégramme. Oui, on est en manque de confiance, on est en manque de tout. Mais à un moment donné, il faut combattre ! Et souvent on abandonne, regardez les buts qu’on prend. Il y a des joueurs qui ne défendent pas, et pas que mes défenseurs. Regardez en amont quand l’adversaire attaque. Il faut dire les choses, et vous ne dites pas les choses dans les journaux."

« Je ne vais pas vous dire qui il faut cibler. Vous faites votre métier, je fais le mien. Et je ne fais pas le mien bien en ce moment, parce que les mecs ne m’écoutent pas. Aujourd’hui, ce que je dis, les joueurs ne l’enregistrent pas. Ou je m’exprime mal, ou ils n’écoutent pas, ou ils ne comprennent rien. (...) Je vais faire quoi ? Je vais leur mettre des gants de boxe pour qu’ils se battent ? Il y en a peut-être qui vont partir en courant... Dimanche, il faudra mettre le bleu de chauffe, pas les ballerines. J’espère faire bouger mon groupe, qu’il se réveille et me fasse mentir », a-t-il déclaré.