Stade Brestois : Michel Der Zakarian met plus de pression sur ses joueurs en conférence de presse

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


Michel Der Zakarian n’a pas épargné ses joueurs suite à la nouvelle défaite du Stade Brestois à domicile hier dimanche contre Metz (1-2). Le technicien breton réclame à ses joueurs plus d’investissements.

« On n'est pas efficaces devant, on est inefficaces derrière et on ne gagne pas le match. Le contenu en première mi-temps est très bon mais il faut tirer, marquer. Nous, on ne frappe jamais au but, on veut rentrer avec le ballon dans le but. Quand on mène au score, on ne sait pas tenir un résultat. On n'est pas efficaces dans les zones de vérité, on a la plus mauvaise défense, plus mauvaise attaque, on est à notre place aujourd'hui mais il ne faut pas qu'on abandonne. Plus les journées avancent, plus ça va être difficile. Il va falloir provoquer la réussite, ça demande un investissement de tout le monde. Là, il faut rester unis et aller chercher une victoire pour déclencher le positif. Pourquoi ne pas aller gagner à Nice ? Il va falloir être costauds contre une grosse équipe qui joue l'Europe. À nous de bien défendre pour pouvoir bien attaquer. Metz a attendu et nous a contrés. Je ne joue pas à la Playstation, ce n'est pas moi qui ai les commandes, j'ai un discours avant le match, à la mi-temps, toute la semaine, après moi je ne joue plus. Il reste 30 matches, à nous de gagner la moitié pour se sauver », a-t-il declaré en conférence de presse.