RC Lens : Quand François Hollande a donné un coup de main aux Sang et Or !

François Hollande a évoqué, lors de son passage sur la chaine l’Equipe, sur sa décision de prendre Gervais Martel, l’ancien patron du RC Lens, avec lui en voyage diplomatique en Azerbaïdjan afin de forcer Hafiz Mammadov, l’ancien actionnaire majoritaire des Sang et Or, de mettre la main à la poche.

« Daniel Percheron me contacte et je conviens d’emmener Gervais Martel pour avoir un bref échange avec le président d’Azerbaïdjan et qu’il éclaircisse la situation de ce Mammadov, relate le site Lensois.com... À un moment, je lui parle du club du RC Lens. Je pense, sans être désagréable au président Aliyev, il ne savait pas exactement où était Lens. Je lui dis : ‘Il y a un problème car l’un de vos proches a promis une somme qui n’arrive pas. Est-ce que vous avez un moyen de le convaincre car sinon cela met en cause sa parole et surtout l’avenir d’un club qui est très populaire en France, d’un club qui a été champion de France, d’un club mythique et que l’on aime beaucoup.’ Il y a donc eu un court échange entre le président Aliyev et Gervais. Le club de Lens était comme une grande entreprise qu’il fallait soutenir. C’était de l’emploi, du rayonnement. Sauver Lens était comme sauver une grande entreprise avec un impact considérable dans la Région. J’étais dans mon rôle et c’était important d’emmener le chef de l’entreprise en l’occurence le président du club directement en Azerbaïdjan et sa présence était indispensable. Le paradoxe de tout ça est que l’Azerbaïdjan a fini par payer et c’est un Arménien qui est désormais à la tête du club de Lens. C’est incroyable. ».