Accueil * La Gazette *

Le match de la journée :   Marseille - Nice (4-0) : Commencerait-on enfin à voir les effets de la méthode Bielsa ? Ce qui est sûr, c'est que les Olympiens n'ont jamais semblé en difficulté face à une équipe niçoise qui n'a jamais pu y croire (leur seule occasion franche étant venue d'Alassane Pléa), bien aidés par le pressing haut effectué quasiment tout au long de la rencontre, en premier lieu par la ligne d'attaque composée de Dimitri Payet, André-Pierre Gignac et Florian Thauvin. Si l'effort collectif est à mettre en valeur, les deux joueurs de côté sont ceux qui...

7fab68fda00dff185d9eaefe1590a2e9af272d63 e1405458937103

L’homme du match : André Schürrle (8,5) : le remplaçant de luxe de la Mannschaft a apporté un vrai plus à son équipe. Sa vivacité, sa capacité de percussion, et sa propension à déclencher rapidement des frappes lui ont permis de se montrer à son avantage, se créant notamment la première véritable occasion allemande (37e). Ne trouvant pas le chemin des filets, le joueur de Chelsea s’est alors mué en passeur décisif, adressant un amour de centre pour le but de Götze (113e). Il a assurément été le danger numéro un pour la défense argentine. Allemagne :  Neuer (6) : serein depuis le début du Mondial, le...

GI 140712 9s4qp fifa bresil pays bas sn1250 e1405458439422

L’homme du match : Arjen Robben (7,5) : L’ailier du Bayern Munich a encore effectué une très bonne partie. En lice pour être meilleur joueur de la compétition, le Néerlandais a été dans tous les bons coups. Sur chacune de ses prises de balle, il a créé le danger et a mis à mal la défense de la Seleçao. Dès la première minute, il joue bien le coup en gagnant son duel devant David Luiz et en offrant une solution intéressante à Van Persie. Fauché par Thiago Silva, il est à l’origine du penalty (2e). Jamais avare d’efforts, le joueur de 30 ans...

maxi rodriguez et sergio romero argentine 1rrfitvklu8516lap5qkzqez4 e1405457925866

L’homme du match : Mascherano (9) : véritable métronome de l’Albiceleste depuis le début du tournoi, le Barcelonais a confirmé sa forme étincelante à ce poste de milieu récupérateur qui a fait sa renommée à Liverpool. Et même quand il manquait ses relances, l’infatigable « essuie-glaces » se rattrapait immédiatement par des interceptions pleines de sérénité. Encore une fois, son jeu long a fait merveille. Quant à son intervention in extremis face à Robben dans les arrêts de jeu, elle vaut de l’or. Bref, El Jefecito a eu tout juste, encore une fois. Pays-Bas :  Cillessen (4) : au cours des 120 premières minutes, le dernier rempart n’a pas eu grand-chose à...

451863072 e1404860854666

Homme du match: Muller (9): Il a débuté le match en perdant de nombreux ballons, mais c'est généralement la marque d'un Muller des grands jours. Le bavarois a le don de se révéler lorsqu'on l'attend le moins. Il lance sa prestation en reprenant de volée un corner de Toni Kroos (11'), poursuit par une remise du talon exceptionnelle pour le but de Klose (23'). Comme si cela ne suffisait pas, il aurait pu alourdir le score à deux reprises (60' et 61') mais s'est opposé à un bon Julio César. Prestation XXL, comme à son habitude désormais en Coupe du Monde. Brésil Julio...

L’homme du match : Tim Krul (non-noté) : Impossible d’attribuer une note à sa prestation puisqu’elle a été aussi brève qu’intense : mais quel coup de Louis van Gaal ! Entré en jeu à la 120e+1, le portier de Newcastle s’interposait par deux fois devant les tirs aux buts costariciens pour ruiner leurs derniers espoirs et qualifier les Pays-Bas. Pays-Bas : Cillessen (5,5) : lui qui n’avait quasiment jamais été inquiété, puisqu’il intervenait pour l’une des premières fois à la 116e minute, devait céder sa place non sans émotion au bout des prolongations (120+1) pour regarder Tim Krul prendre sa place dans les buts pour la séance de tirs...

BrazilSoccerWCupArgentinaBelgium 01005 e1404586740155

Homme du match: Higuain (8): Il a enfin lancé son mondial, et de quelle manière ! Une prestation digne du Pipita des grands jours: auteur du seul but du match sur une reprise toute en spontanéité (8'), il aurait pu doubler voire tripler le score, à l'image de cette chevauchée, traversant Kompany d'un petit-pont splendide, qui se conclue par une frappe sur la barre transversale (55'). Pas décisif dans les grands match ? Ah bon... Argentine Romero (6): Peu de travail pour le gardien de la Sampdoria, mais a su faire les arrêts qu'il fallait, notamment sur cette frappe de De Bruyne (26'). Zabaleta...

world cup knockout neymar celebrate e1404516731627

L’homme du match : David Luiz (8,5) : au diapason de son compère de l’axe, David Luiz a livré un grand match. Mais là où Thiago Silva a fait preuve de sobriété, lui a brillé de par sa propension à faire le show, à l’image de sa chevauchée fantastique à la demi-heure de jeu, s’offrant un double contact dans l’action. Comme O Monstro, il a lui aussi marqué, d’un coup franc juninhesque qui risque de faire le tour de la toile. Des dégagements en tribunes quand il le fallait, de la vista par ailleurs... Bref, un brin de folie comme David Luiz sait...

hummels172 v gseagaleriexl e1404499780380

Homme du match: Hummels (8): Une prestation de haut vol pour la priorité défensive de Van Gaal pour Manchester United. Toujours bien placé défensivement, une qualité de relance encore une fois exceptionnelle, et un but de la tête sur un coup franc de Toni Kroos (13ème) qui offre la victoire à son équipe. Que demander de plus ? Le match parfait, tout simplement. France Lloris (6): S'il ne peut rien sur le but de la tête de Hummels, il a ensuite pris les devant dans le jeu aérien à l'image de cette sortie pleine de détermination sur corner face à ce même Hummels (52ème)....

BESTPIX Nigeria v Argentina Group F 2014 FIFA World Cup Brazil e1404240263434

Homme du match: Di Maria (9): Incontestablement le meilleur joueur argentin sur ce mondial. S'il n'est pas aussi prolifique que Messi, il fait bien plus de différences dans le jeu et ses accélérations provoquent systématiquement des situations dangereuses. Il conclue sa prestation en offrant la victoire à tout le peuple argentin sur une plat du pied très bien placé. S'il se plaignait récemment de ne pas figurer parmi les sélectionnés pour le dernier Ballon d'Or, ces performances avec le Real et lors de ce mondial lui vaudront bien davantage de considération. Argentine Romero (6): Très critiqué en Argentine et remplaçant toute la saison à...