James Rodriguez: les raisons d’un échec programmé

florentino perez presentation james rodriguez 22 07 2014 nouveau joueur real madrid liga 2014 2015 20140722215534 3666 e1409937246895
- Tour d'horizon du football sur Twitter - Continuez vers le bas pour l'article -

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Le départ de Di Maria à Manchester United a laissé un vide dans les rangs du Real Madrid. Un vide qu’a vocation à combler James Rodriguez, recruté de l’AS Monaco pour 80 M€ et présenté comme le remplaçant idéal de l’argentin, bien qu’ayant été acheté quelques semaines avant le départ du « Fideo », qui paraissait alors inéluctable. Seulement, après deux journées seulement de championnat, le meneur de jeu colombien est déjà sujet aux critiques et les comparaisons avec Angel Di Maria servent à illustrer une remise en cause de la part des socios du recrutement effectué cet été, et la thèse d’un affaiblissement global de l’effectif commence à faire son chemin après le remplacement de Xabi Alonso et Di Maria par Kroos et James.

Si une comparaison entre le vétéran espagnol et le milieu de terrain allemand tient la route étant donné qu’ils occupent naturellement le même poste, celle entre le colombien et l’argentin est infondée car le poste occupé par Di Maria la saison dernière et dans lequel il a surperformé toute une saison durant, ne peut vraisemblablement pas être occupé par James Rodriguez. L’argentin, ailier de formation, n’a pas attendu sa rencontre avec Carlo Ancelotti pour évoluer dans ce rôle plus reculé puisqu’il y évoluait déjà depuis un moment sous le maillot de la sélection albiceleste. Le poste n’était donc pas nouveau pour lui d’autant plus qu’il y a démontré qu’il possédait les qualités requises pour évoluer dans ce rôle qui demande une grande activité physique et davantage de travail à la récupération du ballon et dans le pressing. Des qualités et un style de jeu qui ne collent évidemment pas avec le profil du colombien. Non pas qu’il ait moins de qualités que l’Argentin, contrairement aux conclusions que tirent certains de l’autre coté des Pyrénées, car le Colombien possède une technique, une vision du jeu et une qualité dans la dernière passe supérieure à l’Argentin.

Le profil de l’ancien monégasque correspond davantage à celui d’Isco, un autre génie recruté par la Casa Blanca il y a un an et que Carlo Ancelotti s’est entêté à faire jouer relayeur, invoquant l’exemple de Clarence Seedorf qu’il a réussi à adapter à ce nouveau poste lors de ses années milanaises. La classe d’entraineur que représente Ancelotti n’est certes pas à remettre en question. Ses choix non-plus puisqu’ils relèvent d’un pragmatisme qui lui a réussit durant toute sa carrière et qui continue de lui réussir. Seul le succès importe quels que soient les sacrifices. Et des sacrifices il y en a puisqu’il est en train de tuer James comme il a tué Isco auparavant.

Si l’Italien n’est certainement pas à mettre en cause puisqu’il continue de mener ses équipes vers le succès, les choix de recrutement des dirigeants madrilènes le sont, eux, puisque le profil de James Rodriguez n’est certainement pas de nature à s’adapter au système à trois milieux et sans véritable n°10 de Carlo Ancelotti. Un nouveau cas Isco était donc certainement à prévoir, à moins que l’Italien ne modifie son système et ne trouve une formule permettant au génie colombien d’évoluer un peu plus haut…

 

Lahcen SENHAJI

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.