FC Nantes (FCN) : Un pari de Waldemar Kita est un échec avéré !

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


Selon l’analyse de L’Equipe, l’absence de cellule de recrutement au FC Nantes, souhaitée par le propriétaire Waldemar Kita, n’a pas encore porté ses fruits. Un pari avec ses risques.

« Le FCN enrôle sans posséder de cellule dédiée à la prospection, si possible à coût zéro. Cela le condamne à des paris sur des joueurs en situation d’échec. La saison passée, Augustin en a été un, considérable, et Sébastien Corchia a été une satisfaction éphémère. A l’arrivée, depuis l’été 2020, Pedro Chirivella est le seul élément « exogène » à s’être imposé. Cela affecte la qualité de l’effectif sur le long terme, d’autant que les ressources internes sont limitées, derrière la comète Randal Kolo Muani : Quentin Merlin (deux apparitions en fin de match) a disputé neuf minutes en quatre journées. Pendant ce temps, Batista Mendy se révèle à Angers après avoir été mis de côté par son club formateur, faute d’accord contractuel. Alors, ils sont quelques-uns, dans les bureaux de la Jonelière, à croiser les doigts pour que les paris Cyprien et (ou Geubbels) atténuent l’impression d’une gestion sportive sur le fil », peut-on lire dans les colonnes du média français.