FC Nantes : Kita a fait le radin et a fait fuir un buteur prolifique

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


L’offre de 2 millions d’euros formulée par la direction du FC Nantes pour s’offrir les services de l’avant-centre, Antonio Colak, aurait été mal prise par le joueur et la direction de son club selon le journaliste croate Izak Ante Sucic.

« Le FC Nantes n’a jamais eu sa chance dans ce dossier. Même si L’Équipe a écrit l’inverse, Colak n’était pas intéressé par ce club. Aussi, la somme offerte pour un joueur ayant marqué 20 buts et qui a figuré en sélection croate contre le Portugal et la France était extrêmement basse. »