ASSE, Stade Rennais, FC Nantes, OL, RC Lens : L'État anéanti les espoirs du football français

Le ministre de l’Éducation Nationale de la Jeunesse et des Sports, Jean-Michel Blanquer, a annoncé que les pouvoirs publics ne passeront pas à la caisse pour sauver les clubs dont le FC Nantes en ces temps de crise.

« Le président de la République a été très clair, je l'ai été aussi, je crois, et le Premier ministre aussi. On considère que vous ne pouvez pas prendre de risque financier, en tant qu'acteur privé, déboucher sur quelque chose d'assez grave, quand même, et, à la fin, appeler au secours l'État pour financer votre risque, en quelque sorte. »