FC Nantes, Affaire Sala : De quoi le club des Canaris est accusé par Cardiff City ?

Cardiff City aurait accusé Nantes d’antidater un chèque à la mère d’Emiliano Sala pour dissimuler toute responsabilité légale de sa mort. La FIFA a décidé en septembre 2019 que Cardiff devait payer à Nantes l’intégralité des frais de transfert, mais le club gallois a maintenant saisi le Tribunal arbitral du sport (TAS).

Tel que rapporté par le média anglais The Mail, Cardiff affirme que Nantes a daté un paiement à la mère de Sala, Mercedes Taffarel, le 21 janvier – la date à laquelle l’avion dans lequel il voyageait a disparu. Les 14020 £ étaient dus à Sala dans le cadre de la résiliation de son contrat de Nantes, mais Cardiff dit qu’il est « inconcevable » que le club français l’aurait envoyé ce jour-là, et allègue que la date a été modifiée pour suggérer qu’ils « n’avaient plus de lien juridique avec Sala ».