FC Metz, PSG : Frédéric Antonetti n’a toujours pas digéré la défaite face aux Parisiens

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


Présent en conférence de presse avant le déplacement à Brest ce dimanche (15h), Frédéric Antonetti en a remis une couche sur la fin de match un peu confuse contre PSG mercredi dernier.

« Regardez les dix dernières minutes et vous comprendrez que, parfois, on peut perdre son sang-froid. C’est très accablant et triste. Vous savez, les grands clubs n’aiment pas l’incertitude, c’est pour ça qu’ils veulent créer la Super Ligue. Et qu’un petit club comme nous puisse leur tenir tête… Ils ne supportent pas, a taclé le Corse. Le football, c’est l’incertitude, c'est ce qui fait son charme. Un petit club comme nous, sur un match, peut contrarier cette équipe. Ces gens n'aiment pas la contrariété », a-t-il clamé.