La Côte d’Ivoire sort victorieuse de la CAN

image19
- Tour d'horizon du football sur Twitter - Continuez vers le bas pour l'article -

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Lors de cette finale au cours d’un match terne, c’est pourtant le Ghana qui a été le plus dangereux dans le temps réglementaire, avec deux tirs sur le poteau signés Atsu (26′) et André Ayew (36′), mais les deux équipes n’ont pas inscrit le moindre but à l’issue du temps réglementaire des prolongations.

C’est donc après une interminable séance de tirs aux buts (9-8) que la Côte d’Ivoire a remporté sa 30ème Coupe d’Afrique des Nations dimanche, à Bata, en Guinée Équatoriale. Les Eléphants n’ont apparemment pas eu besoin de Didier Drogba absent pour la première fois depuis bien longtemps, pour remporter celle-ci.

Cette séance de tirs aux buts a été spectaculaire: les deux premiers tireurs ivoiriens ont échoué (Bony et Tallo), le Ghana menait alors 2-0 grâce à Wakaso et Jordan Ayew, puis les Eléphants ont égalisé par Aurier et Doumbia alors que les Ghanéens Acquah et Archeampong ont quant à eux, échoués. Le tir de la gagne a été transformé par le gardien de but Copa Barry, après avoir arrêté celui de son homologue Razak Braimah.

On a pu à l’issue de cette rencontre assister à de très belles images, comme celle d’Hervé Renard (entraîneur de la Côte d’Ivoire) dansant avec ses joueurs, ou réconfortant le meilleur Ghanéen de ce tournois André Ayew, en pleurs a l’issue de ces tirs aux buts, tellement déçu pour lui et son équipe de sortir de la CAN de cette manière là. D’autant plus que les Black Stars étaient présents dans le carré final des cinq dernières éditions, et espéraient bien gagner leur cinquième titre (après 1963, 1965, 1978 et 1982).

« Il a fallu dire certaines vérités »

« Je suis très content pour tous les Ivoiriens, qui attendaient ça depuis 23 ans. Mon message depuis qu’on a commencé le stade de préparation le 5 janvier a toujours été le même, même quand on a mal débuté la première mi-temps contre la Guinée, on a toujours gardé le cap, il a fallu dire certaines vérités », a déclaré Hervé Renard peu après la rencontre.

« Les joueurs ont fait beaucoup d’efforts, aujourd’hui ils sont récompensés. Dans la vie on peut perdre, mais l’important c’est de toujours rebondir, ne jamais lâcher, a poursuivi l’entraîneur français. On dédie cette victoire à tout le peuple ivoirien. Le foot a cela de magique qu’il réunit toutes les ethnies, toutes les personnes qui ne pensent peut-être pas de la même façon. La Côte d’Ivoire est plus qu’heureuse aujourd’hui, c’est le plus important ».

On a également pu entendre au milieu des drapeaux Ivoiriens, à Abidjan pendant toute la nuit: « La malédiction est enfin terminée ! Les rois de l’Afrique, ce soir, ce sont les Ivoiriens ».

MarcD.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.