ASSE : Un actionnaire du Forez prévoit le pire en cas de descente en Ligue 2

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


Actionnaire de l'AS Saint-Étienne, Olivier Markarian revient sur les conséquences sportives et économiques en cas de descente en Ligue 2. L'homme d'affaires prévoit le pire pour le club du Forez.

« Aller en Ligue 2, c'est diminuer son budget de 50 à 60%, diminuer ses revenus de 50 à 60%, être obligé de licencier probablement entre 100 et 150 personnes au club, se retrouver avec une situation qui est malheureusement moins favorable pour remplir son stade, vendre des maillots, faire venir de l'hospitalité, valoriser etc. Dire aujourd'hui qu'aller en Ligue 2 est un mal pour un bien, sur un plan économique et social, c'est exactement l'inverse : c'est un mal tout court. C'est non seulement la perte des droits télés mais aussi tout le reste qui en découle. Et tout qui tourne autour de la vie du stade : comment est-ce que je vends mon maillot, je remplis mes tribunes, je fais du merchandising, je fais des ventes à ma boutique etc. Tout ça, à partir du moment ou vous descendez en Ligue 2, les prix ne peuvent être qu'inférieurs aux prix que vous percevez quand vous êtes en Ligue 1. Si les gens pensent qu'aller en Ligue 2 fait changer la gouvernance, c'est un autre débat. Et s’ils pensent qu'aller en L2 c'est faire table rase pour repartir sur des bases saines, c'est exactement l'inverse qu'il se passe », a expliqué l’homme d’affaires à France Bleu.

Lire plus