ASSE, Sainté : Bernard Caïazzo lâche ses vérités sur le dossier Fofana

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


Bernard Caïazzo, le co-président de l’ASSE, a évoqué le dossier Fofana dans un entretien accordé à Téléfoot. Le président du conseil de surveillance s’est rangé derrière son coach, Claude Puel.

« Je veux dire une chose très importante là-dessus (ndlr le dossier Fofana). Pratiquement en Europe, il n’existe aucun club où le coach est membre du directoire. Chez nous, Claude Puel est membre du directoire. Ce qui veut dire que quand chaque semaine le directoire se réunit et parle marketing, finances, stade et pas que football et joueurs, le coach assiste, écoute et donne des avis souvent autorisés d’ailleurs. C’est plus qu’un manager général. C’est un choix qui a été fait, un choix délibéré. Le coach, c’est la deuxième ou troisième personne la plus d’importante d’un club. C’est honorer le métier même de coach que de donner ses attributions aux coachs qui le souhaitent et qui sont capables d’exercer la fonction. »