ASSE : Cette nouvelle révélation concernant Caïazzo et Deschamps !

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


Dans son livre intitulé Derrière la porte verte, paru ce jeudi, le journaliste de L’Equipe Bernard Lions révèle quelques anecdotes concernant l’AS Saint-Etienne, et notamment l’arrivée avortée de Didier Deschamps.

« Un maître-chanteur essaye d’extorquer de l’argent à Caïazzo. Le président du conseil de surveilance de l’ASSE dépose une plainte qui aboutit rapidement, le maître-chanteur est rapidement démasqué. Claude Trémois, c’est son nom, explique qu’il a obtenu son numéro grâce à Laurent Roussey, dont il a fait la connaissance à Rouen. Devant le hall d’entrée de l’Etrat, Caïazzo accuse Roussey d’être à la tête d’une machination. Roussey nie, avoue qu’il a donné le numéro de son président à Trémois mais c’est tout. Caïazzo n’a plus qu’une idée en tête : faire la peau à Roussey. Il lui a même trouvé un remplaçant : Didier Deschamps, avec lequel il déjeune au restaurant Le Mas Candille, à Mougins. Libre depuis son départ de la Juventus, Deschamps est intéressé mais tant que Roussey reste en place, il ne donnera pas de réponse positive à Caïazzo. Lors du conseil d’administration qui suit, le principe de l’arrivée de Deschamps est acté à une condition : que Roussey ne gagne pas devant Rennes. Mais les Verts l’emportent 2-0 », explique Bernard Lions