Angers (SCO) : Vincent Manceau revient sur sa longévité dans le club angevin

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


Face au PSG, ce vendredi (21 h) pour le compte de la 10e journée de Ligue 1, Vincent Manceau va disputer son 370e match en pro avec Angers SCO. Dans Ouest France, le lateral angevin est conscient d'avoir marqué l'histoire du club.

"Je n’aime pas trop parler de moi, je préfère quand ce sont les autres. Mais oui, maintenant, je marque l’histoire du club. Pas seulement parce que j’atteins ce nombre de matches. Depuis le temps que je suis ici, 27 licences signées, ma fidélité marque l’histoire. Longévité dans un club ? Je pense que je suis l’un des seuls (en L1). Avant, il y avait (le Stéphanois) Loïc Perrin, même s’il est arrivé plus tard à Saint-Etienne. Ou Romain Danzé à Rennes. Il y a aussi Benjamin Nivet. Même s’il a changé de club, sa longévité à Troyes, c’est fabuleux. Ce sont des joueurs dont je m’inspire. Mais ce n’est pas quelque chose dont on parle. Je ne sais pas si les joueurs des autres clubs savent depuis combien de temps je suis au club", a-t-il expliqué.