Accueil * Liga (ESP) * Liga – 9ème j. | Les notes d’Atlético Madrid – Valence (1-1)

Liga – 9ème j. | Les notes d’Atlético Madrid – Valence (1-1)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Parejo (6) :

Une excellence technique telle que nous lui connaissons et dont il a encore fait preuve cet après-midi au Wanda Metropolitano. Il a décalé tour à tour Cheryshev ou Jaume Costa sur le côté gauche en faisant parler sa justesse dans ses transmissions. Buteur héroïque pour Valence sur coup-franc direct aux 25 mètres qui permet aux siens d’arracher le nul à Madrid.

 

Atletico Madrid (4-4-2) :

Oblak (5,5) : Match assez tranquille pour le portier slovène qui n’a pas eu à réaliser la moindre petite parade jusqu’au coup-franc direct de Parejo qui finit en pleine lucarne.

Hermoso (5,5) : C’est un ensemble convenable pour l’ancien joueur de l’Espanyol qui a suffisamment bien défendu sur Ferrán Torres pour empêcher sa progression. Remplacé par Lodi à la 54’ qui a bien moins apporté offensivement.

Felipe (5,5) : L’ancien défenseur de Porto a fait un match plus que correct en nettoyant sa surface de réparation de tous les ballons dangereux qui y traînaient.

Giménez (5,5) : Solide en première mi-temps, il a vu les valenciens être plus tranchant dans leurs appels. Resté attentif tout au long du match, il n’a pas commis d’erreur manifeste aujourd’hui.

Arias (5,5) : Lorsqu’il a vu que ses centres ne trouvaient pas preneur, le colombien a fait preuve d’intelligence pour aussitôt commencer à remettre en retrait; dans le but de ne pas perdre la possession du ballon.

Saúl (5,5) : De très bonnes combinaisons avec Diego Costa qui lui ont permis de monter progressivement aux abords de la surface. Il a servi de premier rideau défensif pour défendre sur Torres.

Koke (5) : Il a pratiqué un football correct malgré quelques imprécisions. Il a glané de nombreux ballons grâce à des duels remportés. Toutefois, il en perdit également lorsque Parejo et Soler venaient lui en chiper directement dans ses pieds.

Partey (5) : De bonnes récupérations ainsi que de bonnes remontées de ballons pour le milieu ghanéen. Il a toutefois dégagé quelques ballons qui auraient pu être joués plus sereinement. Remplacé par Lemar à la 54’ que l’on a trop peu vu au cours de cette 2ème période.

Félix (5,5) : Le jeune talent portugais a fait preuve d’envie dans chacune de ses courses pour souvent pousser son adversaire à commettre la faute pour l’arrêter. Sorti sur blessure sans pour autant pouvoir être remplacé, les trois changements ayant été réalisés auparavant.

D. Costa (5,5) : Très généreux dans ses courses, l’international espagnol a été un des artisans de cette victoire de l’Atletico. D’une part grâce à son but sur penalty, mais aussi grâce à son efficacité dans ses remises, dans ses appels mais aussi dans ses déplacements pour se mettre en position de frappe.

Morata (4,5) : Du déchet dans ses derniers gestes, il a été dans l’ombre de Diego Costa lors de ce match. Remplacé par Llorente à 20 minutes du terme de la partie.

 

Valence (4-1-4-1) :

Cillessen (5) : Il intervient bien sur les rares frappes cadrées adverses, mais est pris à contre-pied sur le penalty.

J. Costa (5,5) : Un très bon début de rencontre en faisant preuve d’impact défensif, il a pris l’eau à chaque accélération des Colchoneros en première période. Une seconde bien meilleure où il prît l’ascendant sur son côté gauche.

Paulista (6) : Une grosse présence en charnière centrale pour  le brésilien qui a joué très proche de Morata pour annihiler les attaques de ce dernier.

Garay (4,5) : L’expérimenté défenseur de 33 ans a connu quelques difficultés à défendre sur Diego Costa qui a été très remuant sur le devant de l’attaque de l’Atletico.

Wass (5,5) : Le latéral droit danois a été bien meilleur en seconde mi-temps qu’en première. Au retour des vestiaires, il a joué bien plus haut sur le terrain, tout en combinant régulièrement avec Torres puis Soler afin d’apporter de dangereux centres dans la surface.

Kondogbia (4) : Pas assez d’impact pour le milieu de terrain français, lui qui a perdu des ballons dans l’entre-jeu suite au pressing madrilène. Remplacé par Kévin Gameiro, qui a passé deux saisons sous les couleurs de l’Atletico

Cheryshev (4) : Pas franchement très inspiré cet après-midi, le russe a fait preuve de nervosité sur quelques occasions. Une d’entre elles a été préjudiciable pour lui et son équipe puisqu’il commit une main dans la surface, suivie d’un penalty transformé par les madrilènes. Il rate également une frappe aux 10 mètres, mais il trouva la barre transversale. Remplacé par le tout jeune crack coréen Kang-in Lee à dix minutes de la fin du match. Ce dernier commet une grave faute sur Arias avec un tacle par derrière qui lui a été sanctionné d’un carton rouge.

Parejo (6) : Voir ci-dessus.

Coquelin (5) : Gêné par la défense des Colchoneros, le milieu passé par Arsenal a de temps à autre tenté la frappe mais la charnière centrale adverse venait suffisamment bien aux devants de Coquelin. Par ailleurs, il n’a pas été exceptionnel dans le domaine des duels face à cette même défense.

Torres (4,5) : Bien bloqué par Saúl puis Hermoso, le jeune espagnol n’a pas réalisé le match qu’il aurait souhaité. En effet, il a proposé des solutions intéressantes sur son côté droit mais a été trop maladroit avec le ballon. Remplacé par Soler à la 71’.

Gómez (4) : Très esseulé à la pointe de l’attaque valencienne, il n’a pas eu l’occasion de s’illustrer aujourd’hui.

Romain Caballero.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Loading...