Accueil * Liga (ESP) * Liga – 6ème j. | Les notes de Barcelone – Villarreal (2-1)

Liga – 6ème j. | Les notes de Barcelone – Villarreal (2-1)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match: Arthur (7.5): Très présent dans l’entrejeu, le Brésilien souvent laissé au repos cette saison après son éprouvante Copa América estivale, a été l’auteur d’un but splendide permettant aux siens d’une frappe lointaine en plaine lucarne de prendre une avance de deux buts sur Villarreal.

 

FC Barcelona (4-3-3)

M-A. Ter Stegen (7): Très peu sollicité en première période, il s’incline tout de même avant la pause sur cette frappe flottante et lointaine de Santi Cazorla. Les contres adverses en seconde période lui ont permis de s’illustrer davantage.

N. Semedo (5): Ce n’est pas le plus entreprenant offensivement des latéraux, et il l’a encore démontré ce soir.

G. Piqué (7): Impérial en défense centrale, il a réussi une grande partie de ses interventions et a insufflé de la confiance à ses coéquipiers. En grande forme.

C. Lenglet (6): Sobre mais ô combien efficace dans ses anticipations et ses relances, il n’a toutefois pas été sollicité outre-mesure.

J. Firpo (4.5): Il souffre cruellement mais logiquement la comparaison avec Jordi Alba quand il est appelé à le suppléer. Trop peu de danger offensif et de prise de risques sur son côté.

S. Roberto (5): Preferé à Frenkie De Jong, il a abattu un gros volume de terrain et ne se sera réellement mis en valeur que dans la récupération du ballon. Cède sa place à F. de Jong (62′)

S. Busquets (6.5): On connaît le Busquets des grands jours, mais l’Espagnol nous a souvent montré sa face des mauvais jours ces dernières années. Ce ne sera pas le cas ce soir puisqu’il ne s’est pas caché et a pris beaucoup de risque dans ses choix de passes, avec la précision et le génie qu’on lui connaît dans ce domaine.

Arthur (7.5): Voir ci-dessus. 

L. Messi (6): De retour après presque trois longs mois d’absence, la Pulga s’est illustré par ses habituels coup de reins sans pour autant réussir à trouver la faille. Il se sera contenté de délivrer un corner parfaitement envoyé sur la tête de Griezmann pour l’ouverture du score des Blaugranas. Sorti à la pause après avoir ressenti une nouvelle gêne à la cuisse et suppléé par O. Dembelé (4) qui a manqué de son habituelle percussion et ne s’est pas montré sous son meilleur soir (46′).

L. Suárez (6): On le sait cette saison beaucoup plus affûté physiquement que la précédente, il le démontre encore ce soir avec des mouvements incessants et un jeu en remise très pertinent. A toutefois disparu en fin de match. Remplacé par le très talentueux Ansu Fati (77′) qui, tout juste entré, s’est illustré à plusieurs reprises en démontrant son talent dans la surface adverse.

A. Griezmann (6.5): Une nouvelle fois aligné sur le côté gauche de l’attaque, il s’est toutefois beaucoup recentré et a étrenné sa nouvelle association attendue avec Suárez et Messi avec un but de la tête en début de match sur un corner de l’Argentin. Totalement inutile lorsqu’il se retrouve relégué sur l’aile gauche.

 

Villarreal CF (4-2-3-1)

S. Asenjo (5): Surpris par Griezmann sur l’ouverture du score barcelonaise, il ne peut rien sur la frappe improbable autant que géniale d’Arthur.

R. Peña (6): Enormément de courses à haute intensité de la part du nouveau latéral droit du Sous-marin jaune. Il a arpenté son couloir et n’a pas laissé le soin à Junior Firpo de s’y mettre à son aise.

R. Albiol (5): Sa relative lenteur l’a rendu très vulnérable aux combinaisons ultra-rapides des attaquants barcelonais. Il n’a toutefois pas sombré.

P. Torres (5.5): Transfuge de Málaga cet été et déjà installé en défense centrale, il s’est montré très adroit dans la relance compensant ainsi ses quelques hésitations défensives.

X. Quintilla (4.5): Des interventions sur la pointe des pieds, une relance assez approximative et peu d’allant offensif. Décevant.

Z. Anguissa (5): Encore beaucoup de déchet technique, mais c’est son style et il faut l’accepter. En revanche dans l’impact, il est toujours présent et fait tout de même beaucoup de bien à la récupération du ballon.

V. Iborra (6.5): Beaucoup plus adroit avec le ballon que l’ex-marseillais, il a régalé le Camp Nou de longues transversales extrêmement précises. La rampe de lancement des visiteurs.

S. Chukwueze (6): Des courses, de la volonté, du talent, mais un point faible: son incapacité à jouer avec son pied droit, et cela s’est vu sur chacun de ses débordements. S’il pouvait faire autant de choses avec son seul pied gauche pour ne plus avoir besoin du droit, il s’appellerait Lionel Messi.

S. Cazorla (7): Le seul joueur de la trempe du FC Barcelone côté Villarreal. En terme de maturité, d’intelligence de jeu, et surtout de technique. Aligné à un poste de numéro 10 totalement libre, il permet à son équipe de réduire le score d’une frappe flottante assez magique, et aurait pu s’offrir un doublé à plusieurs reprises en seconde période. Quelle renaissance.

J. Ontiveros (4.5): Lui aussi a du talent a revendre, et Javi Calleja s’est enfin décidé à le lancer titulaire. Mais il est logiquement encore beaucoup trop timide pour faire bonne figure face au Barça. Remplacé par l’ancien angevin Toko-Ekambi (54′)

G. Moreno (3.5): Aligné de nouveau en pointe ce soir alors qu’il avait excellé dernièrement à chaque fois qu’il était placé derrière l’attaquant, il n’a logiquement touché que très peu de ballons. Ses déplacements ne sont pas non plus des plus adéquats. Cède sa place à Moi Gómez (67′).

 

Lahcen SENHAJI (@LahcenSenhaji)

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Loading...