Liga - 3ème j. | Les notes de Betis - Real Madrid (2-3)

Homme du match : A. Mandi (7.5) :Enorme prestation de l'international algérien auteur de l'ouverture du score et impeccable défensivement. Meilleur joueur sur le terrain ce soir malgré la défaite des siens.

Real Betis (4-2-3-1)

J. Robles (5.5) : Battu sur les buts du Real où il ne peut rien, le gardien du Betis n'a pas non plus été décisif ce soir si ce n'est cette parade en fin de match.

Emerson (6): Une énorme débauche d'énergie pour le Brésilien sur son côté droit, notamment sur l'aspect défensif de son poste mais il est malheureux sur ce deuxième but du Real où il trompe son propre gardien. Exclu à l'heure de jeu pour une deuxième faute méritant carton jaune, il aura tout fait et tout vécu ce soir.

A. Mandi (7.5) : Voir ci-dessus. 

M. Bartra (4): Au contraire de son coéquipier en défense centrale, l'international espagnol s'est montré fébrile comme souvent ces derniers mois et provoque un penalty en fin de match.

Alex Moreno (5.5) : Intenable sur son côté gauche, il a alterné le jeu court et le jeu long mais à surtout bien combiné avec ses partenaires. Il se fait tout de même souvent prendre dans son dos.

W. Carvalho (6) : Auteur du second but du Betis, il a joué très juste dans l'entrejeu et est monté en puissance au fil du match.

G. Rodríguez (6): Lui aussi très juste dans son jeu, l'Argentin a contribué à la bonne assise défensive et à l'équilibre de son équipe, et a parfaitement lancé ses éléments offensifs.

S. Canales (7): Le meneur de jeu sévillan a été le dépositaire du jeu offensif de son équipe et a combiné à merveille avec Fekir et Joaquin.

N. Fekir (6): Souvent exilé sur le côté gauche où il ne réussit pas souvent à faire de différences, il est beaucoup plus intéressant lorsqu'il se recentre et qu'il perce la défense centrale. Remplacé par Moron.

Joaquin (5): Lui aussi peu intéressant sur la droite où il ne peut plus accélérer à son âge, il serait intéressant de le retrouver sur l'aile gauche comme cela a été le cas la saison dernière. Remplacé par Tello.

A. Sanabria (5.5) : Grosse présence physique sur le front de l'attaque, il manque de peu l'ouverture du score sur une tête puissante merveilleusement sauvée par Thibaut Courtois. Cède sa place à Martin Montoya.

 

Real Madrid (4-3-1-2)

T. Courtois (6.5) : Une énorme parade face à Antonio Sanabria en début de match, puis une bonne prestation dans l'ensemble.

D. Carvajal (5): Peu offensif ce soir, la présence sur son côté de Nabil Fekir l'ayant certainement convaincu de rester prudent.

R. Varane (6): Sa vitesse de course a permis de rattraper bon nombre de contre-attaques du Betis et ses relances ont toujours été intéressantes.

S. Ramos (5.5) : Il a de nouveau tenté de percer balle aux pieds sans beaucoup de succès, mais son travail défensif reste incontournables au sein de la défense centrale de Real Madrid. Auteur d'une Panenka magique sur le penalty du 2-3.

F. Mendy (5): Sa vitesse a causé beaucoup de problèmes côté droit de la défense sevillane mais quelques mauvais choix sont à déplorer de la part de l'ancien Lyonnais.

F. Valverde (5.5) : Très actif à la récupération du ballon et dans le pressing, comme à son habitude, l'international uruguayen est également l'auteur du premier but madrilène sans pour autant avoir effectué une énorme prestation offensive.

Casemiro (4.5): Il a donné de sa personne à la récupération et dans le jeu aérien, mais se fait manger par Aïssa Mandi sur le premier but des locaux.

T. Kroos (5): Sobre mais juste dans ses choix de passe, il cède sa place à la pause à Modric sur blessure, le croate ayant perdu pas mal de ballon dans l'entrejeu.

M. Odegaard (4): Il ne réussira décidément jamais à rééditer sous le maillot du Real Madrid les performances que l'on lui a connues à la Real Sociedad notamment. Cède sa place à Isco qui a apporté sa touche technique.

K. Benzema (7): Un but refusé pour hors-jeu, un autre refusé alors qu'il avait dépassé la ligne, il n'a pas eu de chance ce soir mais a tout de même poussé Emerson au but contre son camp sur le second but du Real.

L. Jovic (3.5): Encore une prestation sans relief de la part de l'éternel espoir qui n'arrive décidément pas à s'imposer sur le front de l'attaque madrilène. Remplacé par Mayoral.