* Liga (ESP) *

Liga - 34ème j. | Les notes de Villarreal - Barcelone (1-4)

Homme du match : Messi (7) : l’initiateur et le moteur des attaques placées barcelonaises au cœur du jeu. Précis dans les petits espaces, il voit son implication offensive récompensée par un but du plat du pied à l’entrée de la surface, dans le petit filet (69e). Il touche la barre transversale sur un coup franc direct dans les dernières minutes.

 

Villarreal (4-4-2)

Asenjo (5,5) : malgré quatre buts encaissés, il aura permis à son équipe de retarder la différence au tableau d'affichage grâce à quelques belles parades. Il évite le but du 1-5 en toute fin de match en se déployant pour repousser une tête de Braithwaite.

Gaspar (4,5) : souvent dépassé par les débordements de Jordi Alba, il aura fait son possible pour ne pas faire un match trop mauvais. Assez inexistant offensivement.


Albiol (4,5) : acculé devant son but, il a sauvé ce qu'il a pu aux côtés de coéquipiers dépassés ou trop passifs.

Torres (4) : comme ses coéquipiers en défense, il a été dépassé par la rapidité du jeu adverse. Il marque dans son propre but très tôt dans le match (3e).

A. Moreno (5,5) : intéressant dans ses montées, il a aussi tenu la route en défense.


Chukwueze (5) : très actif, mais son abnégation et ses dribbles n’ont abouti qu’à de maigres résultats, en témoigne sa frappe trop enlevée à la 30e minute. Il aura eu le mérite de fatiguer la défense barcelonaise.

Zambo Anguissa (5,5) : il aura donné, en défendant avec volonté et en se projetant quand il a pu. La plaque tournante de Villarreal. Il a montré des signes de fatigue en fin de match, symbolisant le match de son équipe.

Iborra (4,5) : Il n'aura pas été à la hauteur de l'adversaire du soir, manquant d'efficacité dans ses interventions. Remplacé par Soriano à la mi-temps.

Cazorla (6) : précieux dans les constructions offensives de Villarreal. Il aura inquiété à quelques reprises la défense catalane et engendré l'égalisation de son équipe par une frappe en angle fermé repoussée par Ter Stegen. Remplacé à la 56e par Trigueros.


G. Moreno (5,5) : il aura marqué le seul but de son équipe, mais n'a pas été brillant. Remplacé par Moi Gomez à la mi-temps.

Alcacer (Non noté) : il n'aura pas eu le temps de se montrer, la faute à une blessure précoce dans le match. Remplacé à la 36e minute par Bacca (4,5) dangereux quelques secondes après son entrée en jeu, la suite des événements plaidant moins en sa faveur. Son manque de virtuosité balle au pied l'a empêché de se retourner face au jeu plus souvent. Lui-même est remplacé par Nino à la 70e.

 

Barcelone (4-3-3)

Ter Stegen (6) : sérieux et présent quand il fallait, il aura passé 90 minutes relativement tranquilles. Il encaisse toutefois l’égalisation adverse en repoussant un ballon dans les pieds de G. Moreno.

Semedo (5,5) : un match correct, sans coup d’éclat. Ses coéquipiers en attaque ayant fait le travail, il n’a pas eu à créer le surnombre très souvent. Puig le remplace à la 60e minute.


Pique (6) : sérieux, il a assumé son rôle de leader en défense.

Lenglet (6) : concentré, il a globalement dominé son sujet. Comme son compère de défense centrale, il a fait le nécessaire pour garder la fluidité du jeu catalan par ses prises de décision rapides.

Jordi Alba (6): impliqué, à l’image de ses coéquipiers. Il aura bien géré son match entre montées utiles et retours défensifs. Donne la passe qui amène le but contre-son-camp de Torres.

Vidal (5): des kilomètres parcourus au détriment de l’efficacité offensive. Néanmoins utile en phases défensives et à la relance.


Busquets (5,5) : précis dans les passes mais parfois dépassé par la rapidité des attaques de Villarreal. Un match correct dans l’ensemble. Braithwaite le remplace à la 72e.

Sergi Roberto (6,5) : précieux en première mi-temps grâce à son abnégation qui a permis au jeu de Barcelone d’être dynamique. Impliqué et utile pendant 90 minutes, il aura fait un match plein, délivrant une passe décisive pour Messi.

Messi (7) : Voir ci-dessus. 

Suarez (6,5) : actif et intelligent dans le jeu comme à son habitude, il aura pesé sur la charnière centrale de Villarreal. Il trouve la lucarne opposée d’Asenjo en une touche sur une frappe à l’entrée de la surface (20e). Remplacé par Rakitić à la 60e.

Griezmann (6,5): Il aura fait beaucoup d’appels mais n’aura pas toujours été servi dans la surface. Plus à son aise dans la construction rapide entre le camp barcelonais et la première moitié de terrain adverse, il aura été sérieux et appliqué. Il provoque le but contre-son-camp de Torres (3e). Marque le troisième but barcelonais sur un lob millimétré qui vient lécher la barre transversale (45+3). Remplacé par Ansu Fati à la 72e qui marque le cinquième but de la partie.

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer