* Liga (ESP) *

Liga - 33ème j. | Les notes de Barça - Atlético (2-2)

Homme du match : Carrasco (6) :

Sa vivacité a causé de gros problèmes à la défense catalane, à l’image de la mauvaise intervention de Piqué précédent le penalty du 1-1. Un belle qualité de percussion de la part du joueur passé par l’AS Monaco qui a offert deux penalties en un match à son équipe. Remplacé par Lemar à la 84e.

 

FC Barcelone (4-3-1-2) :

Ter Stegen (5) : Le portier de la Mannschaft a cru stopper le penalty de Costa mais, suite à l’intervention de la VAR, celui-ci est à retirer : le joueur allemand n’avait pas de contact avec la ligne de but au moment du tir de Costa...

Alba (5) : Moins offensif qu’à l’accoutumée, le latéral gauche de 31 ans n’a d’ailleurs pas été très bon les rares fois où il était dans le camp de l’Atlético.


Lenglet (6) : Le seul français aligné ce soir a été particulièrement bon dans son anticipation et dans ses interventions. Grâce à son très bon match, Llorente et Correa ont semblé fantomatiques ou presque.

Piqué (4,5) : A la rue face à la vitesse de Yannick Carrasco, il paye ses lacunes en terme de rapidité face à ce joueur. Il a néanmoins été bien meilleur dans les airs.

Semedo (4,5) : De bonnes montées, suivies de combinaisons fluides avec Messi ont alimenté les attaques barcelonaises. Il commet une faute dans sa surface sur Carrasco, synonyme de deuxième penalty pour l’Atlético.


Rakitić (5,5) : Défensivement correct, le finaliste de la dernière Coupe du Monde avec la Croatie a été juste dans ses transmissions et a aussi su être bien placé pour contrer quelques centres d’Arias. Remplacé par Roberto à la 63e.

Busquets (6) : Omniprésent dans l’entre-jeu, le milieu défensif catalan a abusé positivement de transversales ou de passes courtes pour créer d’excellents décalages sur les côtés. Le temps passe et ce joueur prouve encore, de jour en jour, qu’il appartient aux meilleurs milieux de l’histoire du Barça ; voire même de l’histoire du football. Remplacé par Ansu Fati à la 85e.

Puig (5,5) : Pour sa deuxième titularisation en Liga cette saison, le joueur formé à la Masia a livré une belle et surprenante performance lors de ce choc. Faisant preuve d’insouciance, il a su rivaliser avec les expérimentés milieux madrilènes. De bons décalages ont nourri son jeu.

Messi (6) : Le petit génie argentin a encore une fois été celui qui a été à l’origine de la plupart des offensives catalanes. Particulièrement percutant, ses déplacements ont été tout bonnement excellents ; tout comme ses passes et ses dribbles d’ailleurs. Il marque son 700e but en carrière sur penalty à la 50e minute.


Suarez (5) : De bonnes remises pour Leo Messi ou pour le jeune Puig, l’uruguayen n’avait pas réellement d’autres choix tant il était serré de près par l’arrière-garde des Colchoneros.

Vidal (4) : Rencontre compliquée pour le chilien qui offre le penalty aux hommes de Simeone. Positionné en tant que milieu droit, il est tout aussi difficile à dire qu’il ait été dangereux sur ce côté. Remplacé par Griezmann à la 91e.

 

Atlético Madrid (4-4-2) :

Oblak (5,5) : Complètement surpris sur la déviation de Diego Costa, il ne peut pas rattraper l’erreur de son partenaire. Hormis cela, le gardien slovène a une nouvelle fois excellé dans ses cages.

Lodi (5) : De nombreux tacles, de duels gagnés face à un Arturo Vidal des mauvais jours, le latéral brésilien a fait bonne prestation dans ce match qui s’annonçait plus compliqué que cela.


Felipe (3) : Il défendait bien sur Suarez, mais a été dépassé par la montée de Semedo au retour des vestiaires. Il effleure le latéral droit qui s’écroule dans la surface et l’arbitre siffla penalty en faveur des Blaugrana.

Gimenéz (4) : Rencontre assez étrange pour lui puisqu’il ne toucha pas plus de 15 ballons ce soir ce qui est assez rare pour ce défenseur ; habitué à être le premier relanceur de son équipe qui plus est.

Arias (5,5) : Toutes ses actions ont été au bout et c’est ce qui a fait sa force. Ses montées ont toutes été suivies d’un centre dangereux ou d’une bonne passe en retrait.

Carrasco (6) : Voir ci-dessus.

Saúl (6) : Doublement buteur sur penalty, il égalise par deux fois en battant Ter Stegen. Dur sur l’homme au milieu, il fait partie de ceux qui ont empêché Vidal d’exister au cours de la rencontre.


Partey (4,5) : En difficulté face à la vivacité du phénomène Riqui Puig, le ghanéen a été contraint de s’en remettre au jeu physique qui lui a valu deux fautes grossières non sanctionnées.

Correa (5) : De bonnes intentions pour le joueur formé à San Lorenzo en Argentine, mais peut-être trop de déchets pour aboutir à de chaudes situations. Le manque de présence de coéquipiers dans la surface adverse ne l’a pas non plus aidé, il faut le reconnaître... Remplacé par Vitolo à la 85e.

Costa (3) : L’espagnol repart la tête basse ce soir. Il marque contre son camp à la suite d’un corner mal négocié, et ne s’est aussi guère montré dangereux aux avant-postes. Remplacé par Morata à la 75e.

Llorente (5) : L’attaquant de 25 ans a énormément décroché en revenant au milieu de terrain afin de toucher plus de ballons ; ce qui explique aussi le fait qu’il n’ait pas inquiété le gardien barcelonais. Remplacé par João Felix à la 69e.

Romain Caballero.

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer