Accueil * Liga (ESP) * Liga – 2ème j. | Les notes de Barcelone – Betis (5-2)

Liga – 2ème j. | Les notes de Barcelone – Betis (5-2)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

L’Homme du Match : Griezmann (8) : Le français était très attendu en « chef » de l’attaque catalane pendant la triple absence de Messi, Suarez et Dembélé. Cela a été très loin de le déstabiliser, puisqu’il a crevé l’écran avec un doublé lumineux, une passe décisive, et une implication complice et parfaite dans le secteur offensif du Barça. Il a marqué son territoire !

Barcelone (4-3-3)

Ter Stegen (5,5) : Il n’a eu qu’une action contre lui et l’a encaissée, mais elle était parfaitement jouée par Fekir, pour le reste, il a regardé le match.

Jordi Alba (7) : Au fil des minutes, il a occupé l’espace, dominé complètement son côté jusqu’à venir inscrire son but.

Lenglet (6,5) : Même s’il n’a pas vu Fekir partir dans son dos sur le but Sévillan, il a fait une rencontre sérieuse, précieux dans la récupération sereine, et a été comme toujours accrocheur jusqu’à la dernière minute.

Piqué (7,5) : Un régal de le voir participer activement à une plus grande verticalité du jeu catalan. Il sait toujours comment donner une impulsion supplémentaire au jeu vers l’avant, et il a été d’une facilité déconcertante en défense.

Semedo (6) : Omniprésent en début de rencontre et très entreprenant, il délivre une terrible passe dans l’axe qui amène le but de Fekir, puis il a été un peu moins en vue ensuite. Cela dit, dans l’ensemble, il amène beaucoup de créativité dans le jeu.

De Jong (5,5) : Peu à l’aise dans ce rôle de milieu gauche, il a malgré tout beaucoup donné et joué juste, mais il n’avait pas le rendement dont on le sait capable, semblant à court de solutions parfois.

Busquets (7) : C’est un grand joueur, et il l’a montré avec une justesse de jeu détonante ce soir, il a toujours la bonne passe, la bonne décision au bon moment.

Sergi Roberto (6,5) : Il lui manque encore un peu de lucidité dans la finition ce soir, mais il a parfaitement intégré le schéma de jeu et a été très précieux pour faire tourner la tête de la défense sévillane.

Perez Rayol (5,5) : Il alterne le très bon et les ratages un peu irritants, il a énormément bougé et a aussi un côté créateur qui fait plaisir à voir jouer, mais il se disperse dans son propre jeu parfois, et cela gâche un peu son rendement

Griezmann : (Voir ci-dessus)

Rafinha (6) : Un joueur très intéressant car il se décale souvent parfaitement et se rend très disponible, c’est un régal à trouver pour l’attaque catalane. Mais il a tendance à se précipiter, et n’a pas toujours le bon geste devant le but, un autre que lui en aurait mis deux faciles qu’il n’a pas pu concrétiser ce soir.

Betis (4-2-3-1)

Martin Fernand (5) : Difficile de lui reprocher clairement l’un des buts de ce soir, mais il n’a pas non plus accompli de gros arrêt ce soir, semblant un peu crispé par l’enjeu.

Alfonso (4) : Il n’a jamais fait le poids face aux échanges catalans dans le camp sévillan, et a souffert toute la rencontre

Sidnei (5) : Bien qu’il n’ait lui non plus pas pu contrer les foudres du Barça, il a été plus rigoureux que ses coéquipiers de la défense sévillane.

Bartra (4,5) : Un peu absent, il n’a rien pu non plus pour éviter le naufrage des siens en seconde période.

Emerson (4) : Rarement précis, il n’a pas fait un match mémorable, distillant les ballons peu opportuns avec désinvolture.

Guardado (6) : Entreprenant, et avec beaucoup de lucidité dans sa vision de jeu, il a été précieux pour permettre aux Sévillans d’espérer pendant près de 55 minutes. Ensuite, il a rapidement été remplacé, probablement encore un peu à court physiquement.

Carvalho (5) : Correct en première période, il a progressivement disparu au fil de la noyade des siens par la suite

Tello (5,5) : Il a démontré en première mi-temps qu’il a LA qualité majeure d’un footballeur, la créativité. Ensuite, il a forcément un peu disparu, mais c’est un joueur à suivre qui devrait cette saison encore apporter énormément aux siens.

Canales (6,5) : Une première mi-temps magistrale ou il a enrhumé un après l’autre les Barcelonais, et amené le but de Fekir, mais il en a trop fait pour tenir la mi-temps suivante, ou on ne l’a plus jamais vu.

Fekir (6,5) : Malgré la défaite, une belle entrée en matière pour le Français, avec un but superbe de lucidité et de réalisme, et beaucoup de fautes provoquées dans la rencontre. Il a fait son trou dans cette équipe après seulement deux rencontres.

Loren (6) : Un attaquant plaisant car incisif, maladroit à plusieurs reprises sauf lorsqu’il a décroché une frappe magnifique à cinq minutes de la fin pour nettoyer la lucarne de Ter Stegen

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Loading...