Accueil * Liga (ESP) * Liga – 26ème j. | Les notes de Real Sociedad – Atletico...

Liga – 26ème j. | Les notes de Real Sociedad – Atletico (0-2)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match: Morata (8): c’est lui qui décide du destin du match. Si l’Atletico a du mal à se montrer dangereux, confronté à une bonne organisation adverse, c’est lui qui ouvre le score de la tête, en prenant le dessus sur l’adversaire. Il double la mise trois minutes plus tard en exploitant, toujours de la tête, une erreur de marquage qui le laisse seul face au but. Non content d’avoir fait le break, il donne aussi un précieux coup de main en phase défensive. Il sort pour Correa à la 70ème.

Real Sociedad (4-1-4-1) 

Rulli (5.5): malgré les deux buts encaissés sur coups de pied arrêtés, il effectue une bonne intervention en première période qui sauve les siens.

Zaldúa (5.5): s’il parvient quelque fois à prendre le dessus sur son adversaire, il n’arrive cependant pas à développer son jeu, confronté à la très bonne organisation adverse.

 

Llorente (5): pas très convaincant, Llorente est coupable de quelques erreurs de marquage qui laissent bien trop de place aux joueurs adverses. Si son implication indiscutable lui permet de rattraper une erreur issue d’un malentendu avec son gardien en première période, le bilan reste peu satisfaisant.

Navas (5.5): malgré une grosse erreur de marquage qui amène le deuxième but de Morata, le défenseur espagnol se distingue  par quelques bonnes interceptions et centres qui lui permettent de rattraper ses erreurs.

Theo (6): l’ancien du Real Madrid ne parvient pas à avoir l’impact voulu. S’il combine bien avec Sandro en début de match, il est vite dépassé par l’organisation défensive de l’Atletico. Toutefois, il se montre attentif lorsqu’il s’agit de défendre et intercepte quelques bons ballons.

Zubeldia (5.5): placé au cœur du jeu, il manque d’impact et malgré quelques bons retours défensifs, il ne parvient pas à apporter quoi que ce soit en phase de construction. Il laisse sa place à Pardo à la 75ème.

Oyarzabal (6): bilan mitigé pour le jeune Espagnol qui, s’il montre quelques mouvements intéressants et se rend disponible pour ses partenaires,manque toutefois de constance.

Merino (6.5): un des meilleurs côté basque, il harcèle et ferme les espaces aux joueurs adverses. Lemar a du mal à exister, Saúl aussi, et c’est grâce à lui.

Zurutuza (6.5): lui aussi est auteur d’une très bonne première mi-temps. Il parvient à se placer parfaitement dans le bloc formé par l’Atletico et se montre précieux dans la circulation du ballon. Il s’éteint un peu, à l’image de ses coéquipiers, après les deux buts de Morata et laisse sa place à Juanmi à la 65ème.

Sandro (6.5): lui aussi est auteur d’une bonne prestation ce soir. Le danger vient presque uniquement de ses offensives, et si les tirs cadrés ne sont pas nombreux, toujours est-il qu’il est l’un des seuls à pousser jusqu’au bout pour tenter de renverser le score.

Willian José (non noté): le Brésilien semble avoir du mal à trouver de l’espace, mais il sort bien trop tôt pour que sa prestation puisse être jugée. Blessé, il laisse sa place à Bautista à la 26ème minute (5): l’Espagnol a du mal à se libérer et n’apportera pas grand chose aux basques.

Atletico (4-4-2)

Oblak (6.5): au vu du peu de tirs cadrés par la Real Sociedad, le gardien slovène passe une soirée plutôt tranquille. Il effectue toutefois sa parade habituelle, enlevant un ballon dangereux.

Juanfran (6): bon travail de Juanfran qui parvient à effectuer un travail défensif satisfaisant. Toutefois, il souffre en première mi-temps face à Sandro.

Giménez (6.5): il parvient un peu mieux que son coéquipier à limiter les offensives de Sandro et effectue quelques bonnes interventions qui permettent à Oblak de n’intervenir que très peu.

Godín (6.5): la ligne défensive est solide, et Godín n’est pas en reste. Il coupe bien la trajectoire du ballon, et c’est lui qui dévie de la tête le ballon vers Morata. Un petit moins toutefois pour son tacle dangereux qui aurait pu lui valoir un carton rouge.

Filipe Luís (6): match satisfaisant pour le Brésilien qui fait le travail demandé; ni plus ni moins. Il est remplacé à la 45ème par Arias (5.5): un peu moins efficace que son coéquipier, Arias parvient tout de même à faire ce qu’il faut pour limiter l’adversaire.

Koke (5.5): ses mouvements lui permettent de se libérer sur le côté et d’apporter le danger, c’est lui qui frappe le coup franc et trouve la tête de Morata qui amène le second but. Il se montre également efficace en phase défensive, mais sa faute complètement inutile  lui apporte un carton rouge à la 62ème minute, laissant ainsi son équipe à dix alors que la Real Sociedad continue de lutter.

Rodri (7): gros match du jeune Espagnol qui s’occupe du travail de l’ombre à la perfection. Sans se faire remarquer à aucun moment, il est l’auteur d’une excellente prestation. Le travail est propre, sa récupération et sa protection de balle sont précises et efficaces.

Saúl (4.5): des fautes à la pelle, des interventions trop imprécises et une implication discutable, le bilan de Saúl est insuffisant, et bien en dessous de ses prestations habituelles.

Lemar (5): sa présence en phase défensive témoigne de son implication, mais il n’a que très peu d’impact en phase offensive. Il est bien pris par la défense adverse et a du mal à faire la différence. Il est remplacé à la 58ème par Thomas.

Griezmann (6): sa qualité de passe est exceptionnelle. Lorsque son équipe est obligée de reculer face à la pression adverse, il parvient toujours à garder son sang froid et à distribuer de très bons ballons vers ses partenaires.

Morata (7.5): voire ci dessus. 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Loading...