Accueil * Liga (ESP) * Liga – 1ère j. | Les notes de Celta Vigo – Real...

Liga – 1ère j. | Les notes de Celta Vigo – Real Madrid (1-3)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Bale (7) : Même s’il a baissé d’intensité en seconde période ce qui est logique par le manque de minutes jouées à ce niveau lors de la préparation, il est l’homme de la partie côté madrilène. Impressionnant de générosité dans les efforts, il a multiplié les courses et les appels en première période en étant notamment à l’origine de l’ouverture du score. C’est aussi par son abnégation défensive et son pressing qu’il a montré son envie de se briller. Remplacé par Isco (75′).

 

Celta Vigo

Blanco (4,5) : Malgré quelques parades et sorties aériennes justes, le portier des locaux n’a rien pu faire face à Benzema et Kroos. La frappe de Bale, imparable et l’ouverture du score de Benzema ne peuvent pas vraiment lui être reprochées.

Vazquez & Olaza (3,5) : Les latéraux du Celta Vigo ont énormément souffert dans ce match. Que ce soit par l’omniprésence de Bale avec ses accélérations ou ses dribbles mais aussi par la présence de la menace Vinicius, ils n’ont pas réussi à saisir les deux hommes. Trop libres de prendre les espaces, trop libres de prendre de la vitesse pour percuter, ils ont subi à l’image du premier but amené par le Gallois.

Araujo & Costas (4,5) :  Difficile de dire que les axiaux n’ont pas fait une bonne partie pourtant. S’ils sont parvenus à contenir les madrilènes dans le domaine aérien, ils ont connu des difficultés dans le marquage d’un Benzema capable de faire des misères dans les petits espaces. Ils ont laissé des espaces rarement mais pourtant ils l’ont payé cash.

Lobotka (5,5) : Plutôt impressionnant en première mi-temps, il a largement baissé de niveau après la pause. Véritable aimant à ballon, il a toujours su bien se placer pour offrir une solution au premier relanceur et à son tour trouver le joueur libre. Capable de jouer en une touche de balle ou de conserver la balle, il sera précieux cette saison. Remplacé par Sisto (75′).

Beltran (5,5) : Tout comme son compère Lobotka, c’est surtout en première période qu’il a su se distinguer. Moins d’intensité physique en seconde période ce qui a également coûté à son équipe de perdre la bataille du milieu. Il reste cependant important dans la relance. Remplacé par Diop (83′).

Mendez (3,5)  : Le côté droit du Celta Vigo a été globalement décevant. Si les joueurs du couloir gauche se sont montrés bien plus à l’aise, ils ont aussi été plus servis que Mendez et Fernandez. Face à Marcelo, il n’a pas été capable de faire la moindre différence.

Suarez (7) : Quel joueur. D’abord dans un rôle de créateur et de distributeur en première mi-temps, il a cassé des lignes avant de donner de très bons ballons. Impressionnant dans ses prises de balle, il a continué son récital après la pause mais plus souvent positionné sur un côté. Il était clairement le danger numéro dans l’animation offensive.

Fernandez (3) : Tout comme Mendez, son match n’a pas été des plus simples. Incapable de prendre le ballon en bonne position ou de se libérer par des appels efficaces, il n’a pas souvent été servi par ses coéquipiers. Remplacé par Losada (88′).

Aspas (5) : Peu trouvé en première période, ses coéquipiers ont réglé la mire au retour des vestiaires. Malheureusement, l’attaquant a manqué deux duels avec Courtois. Ses appels tranchants n’ont pas suffi et il a pêché dans la finition.

 

Real Madrid 

Courtois (7) : Quelle partie de la partie du portier belge. Auteur d’un arrêt magistral sur une tête à bout portant, il a aussi brillé dans ses sorties sur Aspas et par les multiples arrêts sur sa ligne. Il a permis au Real de ne pas sombrer malgré le score très large. 

Odriozola (3,5) : Sauvé par un hors-jeu largement discutable sur l’égalisation annulée du Celta, il est loin d’avoir été convaincant. Auteur de fautes à répétition et souvent débordés, il ne s’est pas montré au niveau.

Varane (4) : Pas toujours serein dans ses interventions, il a lui aussi eu la « chance » de bénéficier d’un hors-jeu qu’il n’avait sûrement pas espéré. pas exempt de tout reproche sur l’égalisation refusée en fin de première période, il a été pris dans les appels en profondeur à plusieurs reprises. 

Ramos (5) : L’éternel capitaine a tenté de contenir la fougue d’Aspas mais ses appels répétés ont laissé le madrilène un peu loin de son vis-à-vis à plusieurs reprises. Mais le manque d’efficacité de l’attaquant adverse a caché ses quelques oublis de marquage. 

Marcelo (7) : Solide défensivement, il est le seul madrilène à n’avoir montré aucune faille dans cette partie. Impressionnant également offensivement, il est monté en puissance dans ce match en se montrant de plus en plus disponible et efficace au fur et à mesure que les minutes défilaient.

Casemiro (6) : Souvent à l’origine de faute un peu trop virile mais rarement sanctionné c’est lui qui joue trop le cinéma au sol. Pourtant qu’il est précieux dans les efforts défensifs et surtout dans la récupération ou il a encore excellé cette après-midi. Malgré le pressing haut adverse, il impose une certaine sérénité.

Kroos (5,5) : Il a su poser le pied sur le ballon et se montrer patient dans la distribution du jeu. Parfois trop peut-être, avec un ralentissement du jeu dommageable par séquences. Très important dans la première relance et auteur d’une sublime frappe pour le break. 

Modric (4) :  Plus à l’aise en fin de première période avec des percussions et notamment une belle frappe repoussée par le gardien, le Ballon d’Or a eu beaucoup de déchets dans son jeu. Il est logiquement exclu pour une méchante semelle sans aucune intention de jouer le ballon. 

Bale (7) : Voir ci-dessus.

Vinicius Jr (4) : Très discret dans cette partie, il a eu e trop rares fulgurances. Présent sur le premier but, il est finalement accordé à Benzema. Dans l’ombre d’un Bale omniprésent, il n’a pas vraiment pesé dans cette partie. Remplacé par Vazquez (69′).

Benzema (6) : Auteur de l’ouverture du score après une gros travail de Bale sur le côté gauche, il a multiplié les efforts dans cette partie. Peu servi, c’est vrai, il a pourtant réalisé des appels, et imposé le pressing dans l’aspect défensif. C’est aussi lui qui offre le troisième but à Vazquez. Remplacé par Jovic (81′). 

 

Benoît Castéla 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Loading...