Liga – 18ème j. | Les notes de Séville – Atlético (1-1)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Gnagon (7,5) : Un match titanesque du jeune défenseur français. Présent sur tous les ballons, il a ratissé les ballons, avec 9 duels gagnés, l’ancien rennais a été impressionnant, écœurant tour à tour Griezmann et Correa. Il aurait pu délivré Sanchez-Pizruan, mais sa frappe est sortie par le gardien à la 84ème. Il sort sur blessure à la 89ème, remplacé par Amadou (non noté).

Séville ( 3-5-2)

Vaclik (6) : Auteur d’un match plein, il a délivré six parades, toutes aussi impressionnante les unes que les autres. Son arrêt à la 88ème après une lourde frappe de Partey vient assurer le match nul pour le sévillans. Malgré tout, le tchèque a eu du mal au pied avec seulement 38 % de passes réussies.

Gomez (5,5) : Omniprésent en première période dans la construction, il s’est concentré sur la défense en seconde. Un bon match sur son côté gauche.

Carriço (3) : Solide par moment, il commet la faute qui permet à l’Atletico d’égaliser. Trop nerveux il a perdu son sang froid a plusieurs reprises, frôlant l’expulsion en fin de match.

Gnagnon (7,5) : voir en haut.

Roque Mesa (5,5) : Intéressant dans ses courses de balles, le petit milieu de poche andalous a offert des bonnes passes à ses attaquants. Même si son manque de physique a ouvert des espaces à l’Atletico.

Banega (6) : L’argentin a rayonné dans l’organisation et la relance. Ses ouvertures ont apporté beaucoup de danger sur les cages de Oblak. Une prestation qui n’aura pas suffi a faire tomber les colchoneros.

Sarabia (4) : Un peu perdu en début de match il a essayé par ses frappes de créer le danger, en vain. Un match très moyen de sa part. Il est remplacé à la 80ème par Promes (non noté).

Escudero (5) : Présent dans les phases offensives, le défenseur a donné du fil a retordre à Juanfran.

Navas (7) : Le capitaine a porté son équipe vers le but, infatigable il  a touché le plus de ballons pour Séville (107). Les centres à répétition ont posé des problèmes à la défense adverse, il a failli a de multiples reprises créer une occasion de but. Un peu trop nerveux lui aussi, il a été handicapé par un jaune avant la pause.

Silva (6) : Super match du portugais, des appels tranchants, des passes au millimètre, et une frappe qui vient mourir sur le poteau d’Oblak. Son entente avec Ben Yedder a fait des dégâts aux abords de la surface.

Ben Yedder (7) : Il continue sur sa bonne lancée cette saison, auteur de son 9ème but en Liga. Avec son complément Silva à ses côtés, il a donné le tournis aux défensurs, récompensé par un but à la 37ème, il a réussi son match. Remplacé par Bryan (non noté) dans le temps additionnel.

Atletico Madrid (4-4-2)

Oblak (6) : Un bon match du portier slovène. Avec des arrêts importants comme à la 38ème et à la 84ème où il permet à son équipe de rester en vie.

Juanfran (5) : Une prestation compliquée pour le latéral, malgré des interventions précieuses, il a manqué quelques passes qui auraient pu coûter cher.

Savic (4) : Les combinaisons adverses l’on bien embêté, mais il a su rester lucide sur plusieurs interventions. Son mauvais placement coûte un but à sa défense. Un manque d’attention dommageable pour la bande à Simeone.

Godin (6) : A l’aise dans son match, le capitaine a livré une belle copie, bien gêné par Ben Yedder, il a répondu présent dans les duels.

Saul (4,5) : Invisible en première mi-temps, il s’est montré dans le second acte. Ses courses percutantes et ses duels sont venues désorganisé quelque peu Séville, mais il a montré certaines limites dans la transition.

Koke (5,5) : Toujours présent à l’impact, le milieu a été précieux dans son rôle à la récupération. Peu visible offensivement, son rôle de l’ombre a été intéressant.

Rodrigo (7) : La petite pépite de ce milieu de terrain a été époustouflante. Avec 12 duels remportés et 6 tacles réussies, l’espagnol a dicté son football, son importance dans l’effectif colchoneros est indéniable.

Partey (5) : Le ghanéen a alterné entre le bon et le moins bon. Malgré plusieurs approximations au milieu, il a créer des situations pour ses partenaires. Sa grosse frappe en fin de match aurait pu faire trembler les filets, si Vaclik n’avait pas était là.

Lemar (3,5) : Soirée compliquée pour l’ancien monégasque. Pas dans le coup à plusieurs reprises, il touché peu de ballons dans les vingt derniers mètres, le forçant à venir chercher ses ballons très bas, pas l’idéal pour lui. Il est remplacé par Vitolo (non noté) à la 60ème.

Correa (4) : Match difficile pour lui. Trop peu servis il a quasiment raté tous ce qu’il a entrepris. Entre des frappes hors cadre et des choix discutable, il a manqué son match. Remplacé à la 79ème par Montero (non noté).

Griezmann (6,5) : Discret pendant une partie de la rencontre, il est sorti de sa grotte pour planter un sublime coup-franc juste avant la mi-temps. Grâce à lui l’Atletico repart avec un point.

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.