Liga – 18ème j. | Les notes de Real Madrid – Real Sociedad (0-2)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Rulli (7,5) : Il a pris quelques risques au pied en voulant reconstruire le jeu très bas mais il gagne son face à face avec Vinicius Jr dès la 15e et est présent sur une bonne frappe de Modric à la 22e. Il reste concentré au retour des vestiaires, notamment sur un corner et sur une reprise de Vinicius Jr. Il signe ensuite un double arrêt décisif sur Vinicius Jr puis sur Ramos à la 66e. Il conclut son récital sur une frappe de Benzema à la 90e. Sa prestation a apporté de la confiance à son équipe et a, peut-être, même influencé l’arbitre lorsque, pour une fois dépassé par Vinicius Jr, il attrape les pieds du brésilien dans la surface de réparation mais l’homme en noir laisse jouer.

 

Real Madrid (4-3-3)

Courtois (4) : A l’exception d’une belle sortie au pied en fin de première période puis une autre sur Oyarzabal à la 73e, il n’a pas eu énormément de travail ce soir et il ne peut pas grand chose sur les deux buts.

Carvajal (3,5) : On l’a bizarrement vu souvent axial. Il n’a pas eu le même sérieux ni la même efficacité qu’à l’accoutumée.

Varane (5) : Une 1ère mi-temps propre. Il a été un peu plus déstabilisé en deuxième mi-temps par les contres basques.

Ramos (5) : De l’envie et du vice, comme d’habitude. Le capitaine n’a pas grand chose à se reprocher ce soir mais n’a pas non plus livré le match de sa vie.

Marcelo (4) : Peu en vue. Il prend un carton jaune pour un tacle en retard sur Januzaj à la 52e. Beaucoup de déchets dans ses passes ce soir. Il est remplacé par Reguilon à la 77e.

Kroos (4,5) : Une technique et une vision de jeu clairement au rendez-vous mais il n’a peut être pas assez percutant. Le mal du Real depuis le début de saison ? Il est remplacé par Ceballos à la 80e.

Casemiro (4) : Une faute grossière sur Merino dès l’entame de match qui provoque l’ouverture du score des basques sur penalty. Ensuite, il a rempli son rôle en récupérant beaucoup de ballons mais, encore une fois, cela manque de projections et de percussions face à des équipes bien organisées. Il est remplacé à la 58e par Isco qui prend un carton jaune pour une faute sur Pardo à la 88e.

Modric (4,5) : Malgré des fulgurances qui n’appartiennent qu’à lui, il n’a pas assez pesé sur le match. Une fois de plus cette saison. Sa bonne frappe à ras de terre à l’entrée de la surface à la 22e est bien détournée par Rulli et il ne faut pas non plus négliger ses efforts défensifs aujourd’hui pour palier un Carvajal inhabituellement en dedans ce soir. Il prend un carton jaune à la 75e pour contestation et signe une dernière tentative sans conviction qui passe largement au dessus à la 86e.

Lucas Vazquez (2) :  Pas très visible ce soir. Il ne fait rien du caviar donné par Vinicius Jr en tallonade à la 24e. Il prend un carton jaune à la 41e pour un tacle dangereux sur Oyarzabal. Suite à une belle action à une touche de balle du Real Madrid, son centre-tir finit sur le poteau à la 45e. Il prend un second carton jaune, synonyme d’exclusion à la 61e pour un nouveau tacle non maîtrisé, sur Merino cette fois. De plus, ce tacle était loin d’être obligatoire. Un match à oublier.

Benzema (5) : Suite à un ballon pour Vinicius Jr qui lui revient dans les pieds, sa frappe instantannée du gauche passe de peu à côté à la 10e. Il sert bien le brésilien dans la profondeur quelques minutes plus tard. Bref, du Benzema dans le texte, pas un mauvais match, le français se créant toujours des occasions et étant toujours aussi altruiste mais, encore une fois, il n’est pas assez décisif pour un avant-centre.

Vinicius Jr (7) : En l’absence de Bale, ce fut lui l’agent provocateur du Real Madrid ce soir. Très disponible dès le début du match, son bel appel dans la profondeur est bien servi par Benzema à la 15e, mais son petit piqué est sorti par le portier basque. Véloce et technique à la fois, il se procure deux nouvelles occasions dès le retour des vestiaires et il n’est pas loin d’égaliser ou d’obtenir un penalty à la 65e. Il a créé beaucoup de choses ce soir et a été l’un des rares madrilènes à provoquer l’adversaire. Malgré la défaite et du haut de ses 18 ans, le brésilien a livré une très belle prestation. Il lui aura manqué de trouver le chemin des filets mais cela est tout de même très encourageant pour la suite de sa carrière. Ses crampes en fin de match étaient une autre manifestation de son envie de bien faire les choses ce soir.

 

Real Sociedad (4-3-3)

Rulli (7) : Voir ci-dessus.

Elustondo (4,5) : Il a eu du fil à retordre face à un Vinicius Jr très remuant mais n’a pas démérité pour autant. Il est remplacé par Zaldua à la 69e.

Llorente (6) : Calme, il a signé de nombreuses interventions décisives et a assuré des couvertures intelligentes comme sur Vinicius Jr. à la 76e par exemple.

Moreno (6) : Dans un registre plus physique que Llorente, le mexicain est intervenu de nombreuses fois pour rassurer ses coéquipiers et décourager la maison blanche.

Munoz (6) : Se jouant de Lucas Vazquez et de Carvajal aussi bien offensivement que défensivement, le latéral gauche a signé un bon match. Il est remplacé à la 84e par Zulbelda.

Merino (6,5) : Dès la 2e, son incursion à droite de la surface provoque la faute de Casemiro et donc le penalty. Il est ensuite monté en régime au fil du match. Il est doublement décisif aujourd’hui en provoquant un penalty et une expulsion. Il est remplacé à la 73e par Pardo qui fait le break de la tête à la 83e suite à un très bon service de Willian José.

Illarramendi (6,5) : L’ancien madrilène a joué bas pour remplir parfaitement son rôle de sentinelle mais il a su parfois se projeter quand il le fallait comme sur l’action du deuxième but. Un rouage essentiel de son équipe.

Zurutuza (5,5) : Beaucoup d’envie, des récupérations de balles et une volonté d’apporter le surnombre sur les contres de son équipe.

Januzaj (5) : Une qualité évidente mais des mauvais choix et du déchet dans le dernier geste comme sur son face à face raté avec Courtois à la 67e. Il a tout de même été embêtant pour les merengue. Il signe une action individuelle de grande classe à la 52e mais sa frappe enroulée finit au ras du poteau de son compatriote belge.

Willian José (6,5) : Il ouvre ouvre le score sur penalty  dès la 3e. Il a joué très juste ce soir comme sur son sublime ballon pour Merino à la 64e qui oublie malheureusement Januzaj sur le côté droit, ou encore sur son renversement de jeu sur le deuxième but des siens, superbe touché de balle ! De plus, son travail de conservation dos au but a été très précieux pour l’équipe de San Sebastian. En retard sur Carvajal, il prend un carton jaune à la 36e. Enfin, il manque le but tout fait du 0-3 dans les dernières secondes du match mais il finit tout de même avec un but et une passe décisive dans son escarcelle.

Oyarzabal (5) : Il a assuré le soutien défensif en jouant bas lorsqu’il le fallait et il a joué le jeu sur les contre-attaques mais il a alterné le bon et le moins bon au niveau technique.

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.