Accueil * Liga (ESP) * Liga – 16ème j. | Les notes de Real Madrid – Espanyol...

Liga – 16ème j. | Les notes de Real Madrid – Espanyol Barcelone (2-0)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Benzema (6,5) :

Omniprésent sur le front de l’attaque du Real, KB9 a su faire jouer ses coéquipiers comme l’en démontre sa passe décisive pour Varane. Multipliant ses tentatives au fur et à mesure de la rencontre, le français a trouvé la faille 79’ pour la onzième fois cette saison en Liga

 

Real (4-3-3) :

Courtois (6) : Une parade en première mi-temps sur une tête de Granero qui symbolise l’assurance du portier belge mors de ce match.

Mendy (5) : Quelques montées dans le camp barcelonais où il ne centra pas vraiment, préférant davantage lancé Vinicius dans la profondeur. Il se fait expulser à dix minutes de la fin à cause d’un deuxième carton jaune sanctionnant une faute grossière.

Ramos (6) : Intraitable dans ses duels, le fidèle espagnol a été précieux à la récupération et dans la relance.

Varane (6) : Solide camarade du capitaine du Real en charnière centrale, le défenseur français aura laissé presque aucun espace au profit des attaquants de l’Espanyol. Le joueur formé au RC Lens s’est même offert le premier but de sa saison en étant resté aux avants postes suite à un coup de pied arrêté.

Carvajal (5,5) : Une grosse activité au niveau du milieu de terrain afin de contrer les offensives des barcelonais. Son marquage de Calleri aura empêché l’argentin de poursuivre sa progression dans la moitié de terrain madrilène.

Kroos (6) : Moins précis dans ses transmissions qu’à l’accoutumée, le joueur allemand a été néanmoins excellent dans ses duels en remportant chacun d’entre eux. Il laissa sa place à la 71’ au profit de l’ancien lauréat du Ballon d’Or : Luka Modrić.

Casemiro (6) : Ultra-présent au milieu de terrain, le brésilien s’est une nouvelle fois imposé en patron grâce à sa physique et à sa hargne.

Valverde (6) : De nombreux kilomètres parcourus par l’uruguayen afin d’être à la récupération mais aussi à la finition des actions. Il s’est en effet procuré deux bonnes occasions pour tenter de tromper López, en vain. Il s’offre toutefois une passe décisive pour le but de Benzema suite à un échange entre les deux joueurs dans la surface de l’Espanyol.

Vinicius (6) : Dans tous les bons coups, l’ailier de 19 ans a énormément percuté grâce à sa capacité de dribbles et de vitesse. Quelque peu imprécis à la finition, il aura toutefois apporté le danger sur son côté. Remplacé par Militão à la 85’ afin de compenser l’exclusion de Mendy.

Benzema (6,5) : Voir ci-dessus.

Rodrygo (5) : Moins offensif que Vinicius, l’ancien de Santos a fait quelques mauvais choix lui empêchant d’être plus sollicité par ses partenaires. Remplacé par Brahim Díaz à’a 85’.

 

Espanyol (5-3-2) :

López (6,5) : Il a repoussé chacune des tentatives madrilènes avec brio, hormis les tirs croisés des français Benzema et Varane. Au terme de ce match, le gardien d’ailleurs passé par le Real Madrid a donc réalisé pas moins de six arrêts aujourd’hui.

Vila (5) : Bien marqué par Carvajal et Valverde, l’espagnol de 30 ans a par conséquent manqué de justesse dans son jeu. Il n’a pas réussi à contenir le milieu uruguayen qui l’a de temps à autre dribblé avec une certaine facilité.

Calero (5,5) : Il a essentiellement empêché Rodrygo de repiquer dans l’axe et n’a pas hésité à tacler le brésilien pour le stopper dans son élan.

Espinosa (5,5) : D’innombrables dégagements sont à mettre à son actif. Il a repoussé le danger sur chacun des centres madrilènes et a su faire usage de son corps pour bloquer les attaquants du Real. Il manque quand même d’attention sur le déplacement de Benzema qui a pu reprendre le centre qui lui était adressé.

López (4) : Des difficultés rencontrées pour gêner les courses de Vinicius qui auront été incessantes cet après-midi. La vitesse du brésilien l’a littéralement empêché d’intervenir sur le jeune ailier.

Perea (5) : Il a eu du mal à serrer de près Vinicius et Mendy lorsque ce dernier se projetait. Il connut plus de facilité à reprendre le ballon quand celui-ci se trouvait dans les pieds de l’ancien latéral gauche lyonnais.

Darder (3) : De réels manques en terme d’impact physique et d’application dans ses passes n’ont pas facilité la progression des joueurs catalans dans le camp adverse.

Roca (5,5) : Souvent très bas sur le terrain, il aura plutôt fait office de quatrième défenseur central que de milieu de terrain face au Real. Effectivement, la plupart du temps, il était dans sa propre surface de réparation pour contrer les frappes lointaines des joueurs de Zidane.

Granero (5) : Il s’est probablement procuré l’action la plus chaude du côté barcelonais mais sa tête se fît arrêter par le très serein Thibaut Courtois. Ses passes ont été réussies une fois sur deux, mais cela s’explique par le pressing constant des milieux adverses. Lozano prit sa place pour le dernier quart d’heure.

Calleri (5,5) : Son très bon jeu de protection de balle aux 35 mètres a grandement permis à son équipe de progresser davantage dans le camp du Real; surtout en seconde mi-temps. Melendo rentra en jeu pour disputer les dernières 9 minutes de jeu.

Lei (4) : Très peu trouvé par ses coéquipiers, le chinois n’aura pas su se défaire du marquage intensif de la défense madrilène. Remplacé logique par Campuzano à la 65’.

Romain Caballero.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Loading...