Liga - 15ème j. | Les notes de Cadix - Atlético Madrid (1-4)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


Homme du match - Antoine Griezmann (8) : Après une première mi-temps maitrisée mais n'apportant aucun danger dans le camp adverse (0 tir cadré), les colchoneros ont su débloquer la situation après la pause grâce, notamment, à son numéro 8 français. Après un une-deux exécuté à la perfection sur le côté droit entre Lemar et Llorente, le défenseur espagnol sert Griezmann dans la surface qui conclut parfaitement pied droit. Ledesma est impuissant. Après ce but, tout est allé mieux pour Grizou. Impliqué sur les deux buts suivants, il est au coeur du jeu en triangle avec Correa et Cunha qui mènera au but du 3-0 et sert parfaitement le buteur brésilien en fin de match (86') pour assurer la victoire des siens.

 

Atlético Madrid (4-4-2)

Jan Oblak (3) : 0 tir cadré adverse. Un ballon dangereux. Une erreur de main. Un but contre son camp.

Marcos Llorente (5) : Beaucoup de ballons perdus (12) mais un match tout de même correct pour l'espagnol. Il adresse un centre décisif à Griezmann, conduisant au deuxième but, à la suite d'une merveille de combinaison avec Lemar sur le côté droit.

Stefan Savic (5) : Auteur de bonnes interventions défensives, le Monténégrin n'a pas eu à trop s'employer en cette fin d'après-midi. Il a été impérial dans les duels (6 duels gagnés sur 7).

Jose Gimenez (Non-noté) : Touché rapidement au visage (34'), le défenseur uruguayen a dû céder sa place à Felipe qui a très bien pris la relève.

Mario Hermoso (6) : Positionné cette fois-ci au poste d'arrière gauche, Hermoso a montré une grande solidité défensive. Face au remuant capitaine de Cadix Salvi Sanchez, il avait fort à faire. Il ne s'est pas laissé impressionné.

Yannick Carrasco (6) : Dribbleur comme à son habitude, il a pas mal secoué la défense de Cadix en seconde mi-temps. C'est grâce à lui que le match s'emballe. Isolé sur son côté gauche, le milieu belge adresse un centre (pied droit s'il vous plaît) parfaitement enroulé qui finit sur la tête de Lemar (56') et offre le premier but de la rencontre à l'Atlético.

Koke (4) : Quelques imprécisions (sans grandes conséquences) viennent ternir la prestation du capitaine colchoneros.

Rodrigo De Paul (5) : Après un match très compliqué face à Milan en Ligue des Champions, De Paul a redressé la barre et livre face à Cadix une bonne copie. Présent physiquement au milieu, il a participé à la possession (stérile) de son équipe en première mi-temps.

Thomas Lemar (8) : Quand il est techniquement à ce niveau (surtout en deuxième mi-temps), c'est forcément plus facile pour l'Atlético d'être efficace offensivement. Il reprend parfaitement le centre de Carrasco à la 56' qui lui permet d'inscrire son troisième but de la saison. Il est également à l'origine du deuxième but. Le milieu français décale d'une louche extérieur du pied gauche Llorente qui va à son tour servir Griezmann pour le 2-0. Une fois le tour de magie finit, Simeone range son lapin enchanté sur le banc à la 73' et sort deux autres atouts de sa manche. L'as argentin Angel Correa, fraîchement rentré, marque à la 76' servi par... l'as brésilien Matheus Cunha rentré dans le même temps.

Luis Suarez (3) : C'est compliqué pour Suarez en ce moment. Sur les cinq dernières journées de championnat, il n'a marqué qu'une seule fois. Pire encore, il n'a pas cadré une frappe lors de ses trois derniers matchs, dont la rencontre face à Milan en milieu se semaine. Il sort à la 73' minute pour Matheus Cunha qui, lui, fait le plein de confiance en adressant une passe décisive à Correa 3 minutes après son entrée en jeu, et en crucifiant d'une frappe puissante Ledesma dix minutes plus tard.

Antoine Griezmann (8) : Voir plus haut

 

Cadix (4-4-2)

Jeremias Ledesma (3) : Il a tenu bon toute la première période grâce à sa défense. Dès que le premier verrou a sauté, il est parti avec. Il encaisse 4 buts en 30 minutes.

Isaac Carcelen (4) : Il réalise une bonne première mi-temps. Solide en défense, il a craqué, comme toute son équipe, face aux offensives de l'Atlético en seconde période.

Varazdat Haroyan (3) : Le défenseur arménien de Cadix a fait ce qu'il a pu pour repousser l'inévitable. Vu son activité, il a dû parier avec Suarez à qui sera le plus invisible pendant la rencontre.

Juan Cala (3) : Il a regardé de près le jeu dans les petits espaces de l'Atlético. Après une telle leçon technique, il serait intéressant de le faire jouer plus haut au prochain match pour qu'il tente de reproduire ce qu'il a appris.

Alfonso Espino (4) : On ne peut pas lui enlever sa détermination et sa dévotion pour son équipe. Par contre dans le jeu... Affichant le numéro 22 dans le dos, le latéral uruguayen a presque réalisé l'exploit d'avoir perdus autant de ballon (21). À un près, ça aurait été beau...

Jens Jönsson (3) : L'international danois aurait pu changer totalement la physionomie du match s'il avait réussi a cadré sa reprise à la 68'. Deux minutes plus tard, Griezmann aggrave la marque et le match et (quasiment) plié. Il laisse sa place à Fali en fin de match.

Alex Fernandez (4) : Le milieu espagnol de 29 ans a déployé un gros volume de jeu cette après-midi. On l'a vu défendre, attaquer... mais surtout défendre. Pas en réussite (14% de duels gagnés, 17% de centres réussis, 14 ballons perdus), Alvaro Cervera, l'entraîneur de Cadix, le remplace par le très (très) jeune milieu de 17 ans Álvaro Bastida à la 83'.

Alberto Perea (5) : On l'a beaucoup vu sur son côté gauche. Provoquant beaucoup de faute, il n'a pas eu beaucoup d'occasions à se mettre sous la dent. On ne peut, en revanche, pas lui reprocher d'avoir tenter d'en créer. Alvaro Negredo le remplace à la 68'.

Salvi sanchez (5) : Les deux ailiers cadixois ont réalisé un match assez similaire dans le contenu. Beaucoup d'essais sans réussir à percer la défense madrilène. Il sort à la 78' pour Ivan Chapela.

Ruben Sobrino (3) : On l'a vu deux fois à l'image. La première, il était hors-jeu, la seconde, il cédait sa place au défenseur paraguayen Santiago Arzamendia.

Choco Lozano (6) : Un rayon de soleil qui traverse un nuage gris. Une couleur vive au milieu d'un tableau sombre. Vous aurez compris l'image. Celui qui a fait, par de rares moments, du bien à Cadix, c'est lui. Le buteur du Honduras est à l'origine du but contre son camp d'Oblak. Sur un centre contré, la trajectoire aléatoire du ballon trompe Oblak. La marque est réduite à 3-1 mais le faible espoir est de courte durée. Sur l'engagement suivant, Cunha marque.

 

KLAJNBAUM Arthur

Article réservé aux utilsateurs enregistrés