Accueil * Liga (ESP) * Liga – 12ème j. | Les notes de Real Madrid – Betis...

Liga – 12ème j. | Les notes de Real Madrid – Betis Séville (0-0)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Robles (7) :

Solide sur sa ligne de but, il a repoussé une à une les tentatives de frappes adverses

 

Real Madrid (4-3-3) :

Courtois (6) : Aucunement inquiété par les frappes du Betis qui ne présentaient aucun danger apparent.

Mendy (6) : Il a obligé Nabil Fekir à dézoner puisqu’il avait perdu le rapport de force avec Mendy. En effet, le latéral madrilène est venu chercher le ballon très haut dans les pieds du numéro 8 du Betis.

Ramos (6) : Une perfection dans ses duels aériens où il a fait parler son jeu de tête et une bonne qualité de relance ont été les maîtres-mots du soir pour le capitaine des Merengue.

Varane (5,5) : Vigilant et à l’affût, le défenseur français a veillé avec Ramos à ce que les sevillans n’aient aucune occasion réelle pour marquer. Il l’a plutôt bien fait puisque cela a obligé les joueurs du Betis à tenter des frappes de loin.

Carvajal (5,5) : Très haut sur le terrain, il a constamment harcelé Moreno qui n’a pas toujours réussi à le suivre lorsqu’il dédoublait avec Rodrygo.

Modrić (5,5) : Il a profité de la qualité de vitesse de Rodrygo pour le lancer dans la profondeur aux abords de la surface. En résumé, une excellente vision du jeu et des décalages judicieux pour le ballon d’or en titre.

Casemiro (4,5) : Match compliqué pour le brésilien a souvent perdu ses duels au milieu de terrain, et commettait aussi des fautes pour annihiler les occasions du Betis.

Kroos (6) : Une précision chirurgicale pour l’allemand qui a régulièrement trouvé Hazard et Mendy dans le dos d’Emerson.

Hazard (5,5) : Il a profité de l’espace laissé dans le dos d’Emerson pour s’y engouffrer et délivrer de bons centres pour Benzema. Il n’a pas hésité à combiner avec Mendy et Kroos qui montaient en soutien.

Benzema (5,5) : Le moins que l’on puisse dire c’est qu’il a eu les occasions d’en mettre au fond. Les ballons lui étaient régulièrement transmis mais KB9 est tombé sur un très bon gardien ce soir.

Rodrygo (5) : Quelque peu brouillon dans ce qu’il voulait faire, le tout jeune brésilien a tout de même multiplié les courses sur son côté droit pour apporter davantage d’intensité dans le jeu de son équipe. Remplacé par Vinicius à la 65’.

 

Betis Séville (5-3-2) :

Robles (7) : Voir ci-dessus.

Moreno (5,5) : Une première mi-temps où il s’est vu prendre de vitesse sur chaque accélération de Rodrygo. La seconde nettement meilleure puisqu’il a été plus réfléchi dans son placement pour limiter les prises de vitesse du brésilien.

Sidnei (6) : Il a grandement participé au match nul de son équipe sans encaisser de but. En effet, il a régulièrement contré les frappes de Rodrygo; notamment dans les dix dernières minutes.

Feddal (6) : Le marocain a livré un vrai combat contre l’avant-centre Merengue. Il ne lui a pas laissé beaucoup d’espaces et a contré les tentatives du français.

Mandi (5,5) : Il a dégagé quelques centres chauds venant du pied gauche de Mendy qui étaient destinés à Karim Benzema au point de penalty.

Emerson (4) : Il a eu des largesses défensives qui ont mises en péril le résultat de son équipe, puisque tant Hazard que Mendy sont partis tous deux dans son dos.

Canales (5,5) : Plan de jeu défensif oblige, le milieu espagnol s’est contenté de transmettre aux joueurs souvent placés derrière lui. Il a toutefois trouvé ses attaquants à de rares moments lorsque ces derniers s’engageaient dans le dos de Casemiro.

Bartra (4) : Il a connu bien des difficultés au cœur du jeu car il a constamment été pressé par les milieux du Real, occasionnant de nombreuses passes ratées. Il n’a pas fait le poids face à ses homologues madrilènes.

Guardado (5,5) : Le mexicain a souvent joué en retrait. Ce n’est pas un reproche étant donné que son équipe a joué le match nul durant ce match, il a donc fait tourner intelligemment sans prendre de risques.

Moron (4) : Serré par Carvajal et Modrić, il n’a eu que très peu de ballons à négocier, s’il ne se l’est pas fait reprendre immédiatement après. Remplacé par Iglesias à la 74’.

Fekir (5) : Il est l’auteur de la majeure partie des frappes du Betis. Il a préféré quitter son côté droit au profit de l’axe puisque Mendy ne lui laissait aucune chance pour progresser. Remplacé dans les dernières secondes par Gutiérrez.

Romain Caballero.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Loading...