Liga – 10ème j. | Les notes de Atlético – Real Sociedad (2-0)

- Tour d'horizon du football sur Twitter - Continuez vers le bas pour l'article -

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Correa (7) :Une activité de tous les instants pour lui. Il fut le véritable dynamiteur de son équipe. Dans les 30 derniers mètres, le ballon fut souvent attiré par ses pieds et il l’a bien utilisé. Il est à l’origine des situations les plus dangereuses mais il lui manque juste un but pour récompenser ses intentions. Il a cédé sa place à Lemar (82′).

Atletico Madrid (4-4-2)

Oblak (6) : Match plutôt calme pour lui, il faut dire les joueurs de la Real Sociedad n’ont pas été très précis dans leurs tentatives. Il a bien assuré ses sorties aériennes et ses relances.

L.Hernandez (5) : Il a fait une mi-temps correct sans prendre trop de risques. Il est sorti sur blessure et a été remplacé dès la mi-temps par F.Luis (6,5) : Après une piteuse performance en Allemagne mercredi, il a été bien meilleur ce soir. Sa mi-temps est pleine de maîtrise défensive et de sang-froid. Il a même inscrit un joli but (61′).

Godin (6,5) : Il fut plutôt bon dans sa capacité à défendre face à la Real Sociedad. Parfois, il a manqué de rigueur dans le placement mais il a compensé par de bonnes interventions. Il est beaucoup monté en attaque, dans un rôle de libéro, et s’est procuré deux occasions. L’une d’entre elles a fini au fond (45′).

Savic (6) : Une bonne copie avec du sérieux et de l’application. Il a pu commettre quelques erreurs techniques, ça et là, mais sans grandes conséquences.

Arias (6) : Le colombien a été très présent dans les phases offensives, débordant souvent. Cela lui a permis d’être une vraie solution pour contourner le bloc adverse. Il a insufflé du dynamisme à l’attaque Colchonero prenant même des initiatives.

Koke (6,5) : Son travail à la récupération a étouffé les basques en début de match. Cela a permis aux siens de prendre le dessus. Il a été très bon dans les duels qu’il a souvent remportés. En plus, il a souvent été au bon endroit, au bon moment, pour annihiler les contres adverses. Il fut plus effacé dans la dernière demi-heure.

Saul (6) : Il avait des fourmis dans les jambes et a multiplié les courses, ratissant toute la largeur du terrain. Il a eu un peu trop de déchet technique, dans les passes notamment.

Rodri (6,5) : Une belle verticalité en milieu de terrain. Il a constamment cherché le jeu vers l’avant et a bien fait avancer l’équipe vers les buts de Moya.

Correa (7) : Voir ci-dessus.

Griezmann (5) : Loin d’être son meilleur match chez les Colchoneros. Il a eu peu d’occasions à exploiter et fut assez discret. Il s’est vu volé la vedette par Correa qui fut plus virevoltant que lui.

Costa (5,5) : En première mi-temps, il a abattu un gros travail de sape avec un gros pressing, des courses sans discontinuer. Néanmoins, du point de vue de l’attaquant, il n’a pas eu beaucoup de situations à se mettre sous la dent. Sa deuxième mi-temps fut plus difficile.

Real Sociedad (4-2-3-1)

Moya (5,5) : Il a réalisé quelques parades mais il a été peut être un peu fébrile sur certaines d’entre elles. Ses relances au pied ont aussi manqué de précision.

Kevin Rodrigues (6) : Ses montées offensives ont été vigoureuses, énergiques. Il a amené des bons ballons dans la moitié de terrain adverse. Sa qualité technique y est pour beaucoup, il a été précis sur ses passes. Défensivement, Arias a pu parfois le prendre de vitesse sur son côté.

R.Navas (5) : Parfois fébrile, il a manqué de rigueur dans le placement. Il n’a pas été assez calme, comme sur le premier but adverse, où il manque son intervention. Il a aussi été trop sur le reculoir !

Elustondo (5,5) : Diego Costa l’a un peu usé, à force de l’emmener à gauche comme à droite. Mais, il s’est révélé plus fiable que Navas, étant plus dur à passer pour les attaquants de l’Atletico.

Gorosabel (5) : Maladroit, il n’a pas été à la fête ! Trop de déchets techniques qui ont eu pour cause de gêner le jeu de son équipe.

Zubeldia (4,5) : Un peu dépassé en milieu de terrain, il a multiplié les erreurs, les fautes. Parfois minuscules, elles ont été de plus en plus nombreuses au fil du match. Par son marquage permanent, Koke l’a rendu impuissant sur phases offensives.

Illarramendi (6) : Assez intéressant sur phases offensives. Il a joué juste et de manière précise, que ce soit dans la passe ou dans l’orientation du jeu. Défensivement, il a gratté quelques bons ballons.

Zurutuza (4,5) : Trop imprécis techniquement, il a multiplié les mauvaises passes gâchant quelques bonnes situations de contres. Il n’a pas assez utilisé son côté, repiquant trop souvent dans l’axe. Cela causa des embouteillages dans l’entrejeu entre ses coéquipiers et lui. Sandro Ramires l’a remplacé (59′).

Pardo (5) : Il a ferraillé dans l’entrejeu, luttant pour amener de bons ballons à Willian José. Malheureusement, il fut souvent imprécis dans le dernier geste, passe comme contrôle.

Sangalli (5) : Il a tenté, s’est montré présent dans les 20 derniers mètres adverses mais ce fut trop brouillon et trop précipité. Il a manqué de justesse, pour preuve ses frappes non cadrées. Januzaj a pris sa place (81′).

Willian José (5,5) : Quelques belles incursions et une bonne vitesse de jambes. Il lui a manqué du soutien et un peu de réussite pour mettre en danger Oblak. Il a été remplacé par Jiménez (68′).

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.