Liga– 15ème j. | Les notes de Atletico Madrid – Alaves (3-0)

- Tour d'horizon du football sur Twitter - Continuez vers le bas pour l'article -

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Arias (7) : Dans ce match très engagé de part et d’autres, l’Atletico a su se détacher au score en inscrivant 3 buts et n’en encaissant aucun. Dans un match ô combien important pour le classement puisque les Colchoneros viennent se hisser en dauphin du FC Barcelone et laisse son adversaire du jour à 4 points derrière eux. Dans cette nette victoire, le latéral droit Santiago Arias a fait preuve d’une activité incroyable dans son couloir. Présent en défense face à Jony, il a aussi passé l’essentiel de son match dans la partie adversaire du terrain. Il a apporté offensivement à son équipe, à l’image du but inscrit par Kalinic où Arias délivre une magnifique passe décisive d’un amour de centre tendu. Il reçoit toutefois un carton jaune à la jaune 58′ ce qui vient salir un match quasi parfait. Il réalise aussi un retour in-extremis sur une grosse occasion d’Alaves alors que le score était encore de 1-0 et participe ainsi grandement au clean sheet de son équipe. Quel match de la part de l’inusable Arias cet après-midi.

Atletico Madrid (4-4-2)

Oblak (6) : le portier slovène de l’Atletico a réalisé une belle performance en restant concentré de la première à la 90′ minute. Il réalise un très bel arrêt à la 28′ sur une belle frappe d’Ibai. En seconde mi temps, il est attentif, il anticipe bien les coups et il est présent dans les sorties. Quelques erreurs parfois sans conséquences pour son équipe, il est également intéressant et précis au pied lorsqu’il relance sur ses latéraux. 

Lucas (non noté) : il a souvent balancé le ballon en début mais s’est montré très actif défensivement en venant compenser les très peu nombreuses erreurs de Saul sur le coté gauche. Il se blesse au genou rapidement dans le match sur un duel avec Calleri et laisse sa place à Gimenez (6) à la 35′. L’international uruguayen a vécu une première mi temps tranquille. En début de seconde, il réalise une belle tête sur un corner offensif qui vient s’écraser sur le poteau. Il s’est ensuite montré très solide derrière et a effacé Calleri en réalisant des interventions maitrisées.

Savic (5,5) : début de match étonnant de la part du Monténégrin qui s’est montré tendu et quelque peu nerveux. Il s’est ensuite re-mobilisé et il a fait du bien dans la défense madrilène en s’identifiant comme le patron de celle ci. Il coupe bien les trajectoires, notamment dans la surface pour empêcher Calleri de terminer les actions d’Alaves et relance proprement les ballons qu’il reçoit directement de la part des défenseurs d’Alaves.

Arias (7) : Voir ci-dessus.

Saul (6,5) : une nouveauté pour lui cet après-midi puisqu’il a commencé le match en tant que latéral gauche suite aux multiples blessures du coté de l’Atletico ces derniers jours. Il a très bien défendu, il s’est montré solide dans les duels et s’est placé de manière remarquable sur son coté. Il a donc rendu une fort belle copie pour ce nouveau poste, et vient montrer à Simeone qu’il n’a toujours pas fini de le surprendre lui qui peut également évolué à tous les postes du milieu de terrain. D’ailleurs, il s’est ensuite placé milieu droit, puis milieu gauche (!) après l’entrée de Montero et il s’est montré interessant offensivement. Match tout aussi surprenant que de bonne qualité pour l’espagnol. 

Thomas (5,5) : Une première mi temps remarquable pour le Ghanéen qui a d’abord construit le jeu et a contribué à la bonne première période de son équipe. Il a bien distribué les ballons en variant ses transmissions, des transversales millimétrées, des passes courtes avec Rodri, des passes qui cassent ds lignes, … tout ce que lui demande Cholo. Mais en seconde période, plus rien. Des erreurs techniques évitables, des passes simples ratées, il a eu plus de mal et s’est trompé parfois dans ses choix. Il a néanmoins récupéré des ballons mais ne les a pas bonifié. Il prend un jaune pour avoir dégager le ballon pour gagner du temps de façon assez naïve. Il aurait toutefois pu marquer sur un magnifique service de Griezmann en fin de match mais il est trop court et voit sa frappe longée le filet des cages d’Alaves.

Rodrigo (6) : en première mi temps, il revient bien sur le coté de Saul pour aider l’espagnol. Il récupère un nombre important de ballons et s’essaye même à la frappe en milieu de première période. En fin de match, il vient conclure un bon match de sa part en inscrivant son but à la 88′, seul face au cage où il ajuste à bout portant le portier d’Alaves. 

Lemar (6) : Après un match réussi en coupe cette semaine, l’ancien monégasque a encore réalisé un bon match cet après-midi. Il a touché beaucoup de ballons et a fait preuve d’une justesse technique interessante. Il réalise notamment un magnifique renversement de jeu vers Arias qui amène le premier but du match. Il a aussi aidé défensivement son coéquipier Saul. Il a tendance à se ré-axer pour faire le jeu, en combinant notamment avec son coéquipier en sélection Griezmann, et il le fait de fort belle manière. Il est remplacé par Montero qui est venu se positionner en latéral gauche. L’espagnol s’est montré agressif et il a très bien défendu sur son coté. Il reçoit toutefois un carton jaune en fin de match après une faute évitable.

Correa (5) : l’argentin, qui est en difficulté depuis le début de la saison, a beaucoup dezoné pour toucher des ballons et participer à la construction du jeu madrilène. Il pèse sur la défense d’Alaves certes, mais voit sa prestation entachée d’un carton jaune avec une bonne semelle sur Calleri à la 22′. Comme à son habitude il me ménage pas ses efforts mais se jète et fait beaucoup de faute dans ce match.

Griezmann (6) : il ne réalise pas une bonne première période et fait souvent les mauvais choix devant. Il veut réaliser la dernière passe mais peine dans ce domaine. Son début de seconde mi-temps est identique à ce qu’il faisait jusqu’alors, mais lors des 15 dernières minutes, le français s’est réveillé et a étincelé la fin de match de sa justesse technique. Il inscrit notamment un but sur un magnifique service de Vitolo, où il a toutefois de la réussite puisque le ballon vient s’écraser sur le poteau avant de lui revenir dans les pieds. Mais cela ne s’arrête pas là, sur le troisième but, il réalise une transmission parfaite en direction de Vitolo qui ne conclue pas mais qui voit lui aussi le ballon revenir dans les pieds de Rodri après la frappe de Correa. Encore, à la toute dernière seconde il délivre un magnifique ballon vers Thomas Partey qui ne peut conclure. Le capitaine a donc été décisif dans ce match remporté par les siens.

Kalinic (5,5) : Un début de match compliqué où il est sanctionné très tôt dès la 5′ après une seconde faute déjà. Il se concentre ensuite et se montre imposant dans les duels. Il combine bien avec Griezmann devant et pèse sur le défense d’Alaves avec son physique. Il inscrit aussi son premier de la saison avec de la réussite puisqu’il marque du ventre et participe ainsi à la victoire de l’Atleti dans ce match ô combien important pour le classement. Il est remplacé par Vitolo à la 56′ qui s’est montré combattif dès ses premiers ballons touchés et qui a même participé à la réalisation du troisième but.

Alaves (4-3-3)

Pacheco (5,5) : en début de match, il est présent dans les sorties notamment sur les corners et il repousse une frappe de Rodrigo qui était bien réalisé . Il n’y peut absolument rien sur les trois buts notamment sur le premier tant le centre d’Arias est parfait. Il s’est toutefois montré febrile dans son jeu au pied. Sur le troisième but il fait une énorme parade sur la frappe de Correa mais ses partenaires ne suivent pas et Rodri vient conclure derrière. Match à oublier pour lui puisqu’il encaisse trois buts, en étant impuissant et en réalisant un bon match.

Laguardia (5) : il s’est montré agressif mais il a trop souvent été en retard sur Kalinic ou Griezmann. Il n’est clairement pas bon à la relance dans cette partie et peine aussi dans le placement face à cette attaque composé de deux joueurs. Match compliqué pour lui, il n’a pas fait la police derrière. Il reçoit même un jaune à la fin alors que Griezmann partait au but. Il es toutefois malheureux sur le second but des colchoneros puisqu’il réalise un bon retour sur « Grizou » mais il est pas en réussite sur son tacle puisqu’il voit le ballon venir s’écraser sur le poteau et revenir dans les pieds du dernier troisième au ballon d’Or.

Navarro (4,5) : comme son coéquipier derrière, il n’a pas passé la meilleure après-midi de sa saison aujourd’hui. Il a réalisé des relances pleines axes dangereuses mais heureusement sans conséquences pour son équipe. Il est aussi en retard sur Kalinic sur le premier but, et il prend un carton jaune pour simulation et contestation à la 37′. En seconde mi temps, il est perturbé par l’entrée de Vitolo et peine à défendre sur ce dernier.

Aguirregabiria (5) : il a été trop juste techniquement dans la relance, et a perdu des ballons qui paraissaient plus simples à négocier. Il a néanmoins remporté la plupart de ses duels avec Kalinic lorsque ce dernier est venu sur son coté et a récupéré quelques ballons ballons. Il a toutefois souffert globalement sur son coté droit à la suite de la bonne performance de son adversaire direct du jour, Thomas Lemar. Il est remplacé à la fin du match par Sobrino qui n’a pas pu montrer quoi que ce soit tant le temps qui lui a été donné était faible. 

Duarte (4,5) : très peu en vue dans cette partie, il a laissé le couloir libre à Arias sur le premier but. Il s’est essayé à quelques montées en première période mais sans réussite. Lui aussi va devoir oublier son match pour repartir de l’avant. 

Wakaso (6) : certainement l’un des meilleurs joueurs d’Alaves cet après-midi avec une activité notable au milieu de terrain. Il s’est souvent projeté dans l’entre-jeu et a obtenu des fautes qui ont fait du bien à la formation d’Alaves. Il est curieusement remplacé à la mi temps par Baston (4,5) qui a loupé l’immanquable lorsque le score était de 2-0 en ratant le ballon à un mètre du but, vide. Seul fait marquant de son match d’ailleurs.

Pina (5) : il a reçu un carton jaune lui aussi tôt dans le match à la 16′ sur un pied haut dans le genou du malheureux Saul. Absent au milieu de terrain puisque son équipe à été dominé de fond en comble dans ce domaine, Pina est apparu juste physiquement et a commis des erreurs techniques pas digne d’un 4eme de Liga.

Garcia (5) : le capitaine a bien défendu sur Lemar en début de match mais il paré perturbé par l’activité du français. Il a essayé d’imposer un rythme physique mais s’est prendre à son propre jeu et a perdu un nombre important de duels. Il n’a pas réussi à re-mobiliser ses troupes en seconde période et a vu de l’intérieur le naufrage Alaves cet après-midi.

Jony (5,5) : match compliqué pour lui avec une activité impressionnante d’Arias en tant qu’adversaire direct. Il n’a pas réussi à passer une seule fois le latéral en un contre un mais il a permis de laisser le couloir libre à Duarte lorsqu’il est venu apporter le surnombre dans l’axe du terrain. Il a fait toutefois preuve d’une justesse technique dans l’entre-jeu mais trop peu de fois pour perturber la solide défense des Colchoneros.

Ibai (5,5) : il s’occupe de faire le jeu en se ré-axant mais il fait preuve d’une faiblesse technique faillible à son équipe parfois. Il connait peu de réussite sur les coups de pied arrêtés, même s’il se montre percutant sur son coté. Il est remplacé par Burgui à la 72′ qui a réalisé une entrée encourageante et s’est chargé des coups de pied arrêtés qui auraient pu profiter aux joueurs d’Alaves notamment sur ce raté de Baston en fin de match.

Calleri (6) : voilà l’autre bon joueur du match coté Alaves aujourd’hui . il réalise un début de match intéressant même s’il prend des coups à plusieurs reprises par Savic ou Lucas et Gimenez ensuite. Il garde les ballons, encaisse les coups et obtient des fautes. Il reçoit toutefois un carton jaune à la 15′ sur une grosse semelle sur Lucas, et une sanction qui aurait pu être plus sévère pour lui. C’est dommage pour lui car il réalisait un bon match jusque là en pesant énormément sur la défense madrilène. Il bénéficie aussi une énorme occasion en seconde mais il ne cadre pas sa tête. En seconde mi-temps, le match est plus compliqué pour lui avec la fraicheur et la solidité du très costaud Gimenez derrière lui.

 

Nathan Themines.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.