Atlético de Madrid - FC Séville (1-1) : Les notes complètes [Liga - 37ème j.]

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


Homme du match - Jose Gimenez (7) : Dans un match à enjeu où l'Atlético (3e) et le FC Séville (4e) se disputent le dernier siège du podium en Liga, aucune équipe n'a réussi à sortir son épingle du jeu. Pourtant, très tôt dans le match (à la 30') l'Uruguayen permet aux Colchoneros de prendre l'avantage sur leur rival au podium. Sur un corner frappé au premier poteau, il décroise parfaitement sa tête et trouve le petit filet opposé.

 

Atlético Madrid (5-3-2) 

Jan Oblak (6) : Il n'a pas été inquiété mais est resté vigilant tout le match.

Reinildo (7) : Quel match une nouvelle fois de la part de l'ancien Lillois. Depuis son arrivé, le Mozambicain n'a que rarement déçu. Ce soir encore, il n'a rien laissé passer de son côté.

Jose Gimenez (7) : Voir plus haut.

Stefan Savic (5) : Auteur d'une prestation solide, le relâchement de la défense se matérialise par l'erreur de marquage de Savic en fin de rencontre. Une errance qui coûte deux points aux Madrilènes.

Yannick Carrasco (6) : En première mi-temps, Carrasco est sur toutes les actions offensives de son équipe. Au retour de la pause et sans surprise, il campe un rôle très défensif.

Marcos Llorente (4) : Toujours aussi régulier et bon... mais un match en dessous de ce à quoi il nous a haibuté ces dernières semaines. Remplacé par Felipe à la 78'.

Geoffrey Kondogbia (6) : Un mastodonte au milieu... Dans ce genre de prestation on dirait qu'il évolue contre des équipes espoirs... Quelle domination !

Koke (4) : Le vétéran et capitaine des Colchoneros a eu une activité inhabituelle ce soir. Évoluant très haut sur le terrain, il a perdu 12 ballons et en a créé assez peu.

Rodrigo De Paul (5) : L'Argentin a montré de belles choses. Contrastant avec ses récentes rencontres, il a évolué sur le terrain avec une justesse rare cette saison. Il est remlacé par Hector Herrera pour sa dernière à domicile sous les couleurs rouges et blanches à la 78'.

Luis Suarez (4) : Une saison très compliquée pour celui qui avait fait tant de bien à l'équipe de Simeone l'année dernière. Pour son dernier match à domicile avec l'Atlético, il ne fait nul doute qu'il aurait préféré une différente sortie. Imprécis et maladroit, il cède sa place à Matheus Cunha à la 65'.

Antoine Griezmann (3) : À peine une vingtaine de ballons touchés... Griezmann l'a concédé plus tôt dans la semaine aux médias espagnols : sa saison n'est pas réussie. Lucide. Remplacé par Angel Correa à la 70'.

 

FC Séville (4-3-3)

Yassine Bounou (4) : Comme Oblak, le portier de Séville n'a pas eu beaucoup de frappes à gérer. Sur la seule vraiment dangereuse de l'Atlético, il ne peut rien faire.

Marcos Acuna (4) : 23 ballons perdus pour l'Argentin. Pas étonnant vu qu'il a évolué très haut sur le terrain, avec un rendement tout de même limité.

Diego Carlos (6) : Il a littéralement éteint Luis Suarez. En l'intimidant sur ses duels mais aussi en stoppant toutes ses actions de jeu aux abords de la surface.
Jules Koundé (6) : Encore un gros match du Français. Impactant physiquement et juste sur chaque intervention.
Gonzalo Montiel (3) : Totalement mangé en première période par Carrasco et Koke, il n'a, par séquence, pu arrêter ses vis-à-vis que par la force. À la 41e, il commet une faute grossière sur le Belge qui lui vaut un carton jaune. Remplacé par Jesus Navas à la m-temps.

Nemanja Gudelj (5) : Un match complet où le Serbe a beaucoup aidé dans le contrôle et la maîtrise dans leurs phases de possession. Il est remplacé par Karim Rekik à la 75'.

Thomas Delaney (6) : Très grosse prestation du Suisse. Omniprésent dans la construction du jeu de son équipe, il a également beaucoup apporté offensivement. À l'image de son initiative en fin de première mi-temps lorsqu'il cherche En-Nesyri dans la profondeur.

Ivan Rakitic (4) : Un match en dessous de la part du Croate. C'est assez rare pour le signaler. Moins précis techniquement, il n'a jamais non plus réussi à inquiéter les Colchoneros. Synonyme de son match mitigé, Oliver Torres prend sa place à la 57'.

Alejandro Gomez (3) : On ne l'a pas vraiment vu avant qu'il ne sorte à la 57' pour Rafa Mir.

Youssef En-Nesyri (5) : Un match terne, très terne... au bout duquel tout s'illumine. Lopetegui a dû hésiter à le sortir en fin de match... il ne doit pas regretter son choix. Le Maroccain s'est présenté en sauveur de son équipe et a arraché le nul en fin de match.

Lucas Occampos (4) : Plus en vue que son homologue de l'autre côté, l'ancien marseillais n'a jamais su apporter le petit plus qui aurait permis à son équipe de se montrer plus dangereuse. Il sort à la mi-temps pour Jesus Corona.

 

 

KLAJNBAUM Arthur

Lire plus