Accueil * Liga (ESP) *

Homme du match: Messi (9): Dans un début de match fermé où il a dû beaucoup décrocher pour toucher le ballon, l'argentin transforme un pénalty en prenant le gardien à contre-pied 1-0. Juste avant la m-temps, il arme un coup franc quelque peu lointain et le transforme d'un superbe enroulé dont lui seul a le secret 2-1. Au retour des vestiaires, le capitaine du Barça se retrouve à tirer un nouveau coup franc dangereux. Il dégaine et marque un autre but 3-1 et un triplé pour la Pulga. En un match il inscrit un triplé dont un doublé sur...

Homme du match : Koundé (6) : Une très bonne lecture des courses de Morata qui ont permis à l’ancien bordelais de ne pas être mis en danger par l’espagnol   FC Séville (4-3-3) : Vaclík (6) : Le manque de précision des frappes des Colchoneros lui a permis de passer une première mi-temps plutôt tranquille. La seconde fut plus éprouvante où il a dû multiplier les arrêts, comme sur le penalty de Costa à la 72’. Il se fait lober sur le centre d’Arias, laissant ses cages vides. Reguilón (5,5) : A l’affût défensivement, il a toujours été proche du joueur qu’il avait...

Homme du match : Robles (7) : Solide sur sa ligne de but, il a repoussé une à une les tentatives de frappes adverses   Real Madrid (4-3-3) : Courtois (6) : Aucunement inquiété par les frappes du Betis qui ne présentaient aucun danger apparent. Mendy (6) : Il a obligé Nabil Fekir à dézoner puisqu’il avait perdu le rapport de force avec Mendy. En effet, le latéral madrilène est venu chercher le ballon très haut dans les pieds du numéro 8 du Betis. Ramos (6) : Une perfection dans ses duels aériens où il a fait parler son jeu de tête et une bonne...

Homme du match : Parejo (6) : Une excellence technique telle que nous lui connaissons et dont il a encore fait preuve cet après-midi au Wanda Metropolitano. Il a décalé tour à tour Cheryshev ou Jaume Costa sur le côté gauche en faisant parler sa justesse dans ses transmissions. Buteur héroïque pour Valence sur coup-franc direct aux 25 mètres qui permet aux siens d’arracher le nul à Madrid.   Atletico Madrid (4-4-2) : Oblak (5,5) : Match assez tranquille pour le portier slovène qui n’a pas eu à réaliser la moindre petite parade jusqu’au coup-franc direct de Parejo qui finit en pleine lucarne. Hermoso...

Homme du match : Semedo (7) : Quelle activité ! Très influent dans le jeu, il a su se projeter vers l'avant en délivrant notamment la passe décisive pour le but de Suarez mais également prendre le dessus défensivement sur Ocampos.   Barcelone (4-3-3)   Ter Stegen (6) : Fébrile en début de match, il a par la suite fait parler sa prestance dans le but, réalisé quelques arrêts interessant puis a été sauvé par son poteau en début de deuxième mi-temps. Roberto (5) : Moins technique et rapide que Semedo, il s'est contenté de bien défendre et de bloquer son couloir droit. Todibo (5) : Assez nerveux et fébrile en début de match, avec notamment un petit pont réalisé...

Homme du match : Hazard (6) : Alors qu’il débuta timidement ce match où il était loin d’être étincelant, le néo-madrilène a enfin marqué son premier but sous ses nouvelles couleurs d’un subtil lob. Il a ensuite délivré une passe décisive pour Modrić, ce qui symbolisa sa montée en puissance. Remplacé par Isco à la 70’   Real (4-3-3) : Areola (3) : Match pas vraiment serein pour le portier français. Il se met en danger tout seul après une passe en retrait et commit la faute. En perte de confiance, il encaissa le penalty puis un second but sur corner. Carvajal (5,5) :...

Homme du match: Nolito (7.5): Dans ce match où Séville devait se relever après des revers face à Eibar et Madrid, Nolito a incarné cette envie de renaissance. Présent dans toutes les offensives andalouses, l'ancien Citizen, premier buteur de son équipe a conclu une bonne performance individuelle dans un super match collectif du FC Séville.   SÉVILLE (4-2-3-1)   Vaclík (5): Un match compliqué pour le gardien tchèque ! C'est simple il ne réalise aucun arrêt et est battu sur les 2 frappes cadrés adverses. Reguilón (6.5): Dans un match où la plupart des actions venaient des latéraux, le joueur prêté par le Real...

Homme du match : Thomas (6,5) : Très bon match du ghanéen ce soir, il a été le meilleur sur le terrain surtout en première période. Il était à la récupération, à la construction du jeu et sur les phases offensives de son équipe. Le match étant très fermé, il s'est cantonné à un rôle plus défensif en seconde mi-temps.   Atlético Madrid (4-4-2)   J. Oblack (6,5): Le gardien slovène a eu peu d’interventions à réaliser durant le match. Il a affiché un visage serein et n’a pas tremblé quand son équipe était dans des temps faibles. K. Trippier (6) : Belle performance sur...

Homme du match : Vinicius Junior (7,5) : Il était partout ! Très actif, il n'a pas hésité à beaucoup bouger sur le front de l'attaque madrilène, que ce soit à gauche comme à droite. Sa rapidité et ses dribbles ont fait souffrir les défenseurs d'Osasuna. Il a envoyé une jolie frappe dans la lucarne de Ruben (36') pour permettre aux siens de faire un pas vers la victoire. Rodrygo a pris sa place (71'). Real Madrid (4-3-3) Areola (6,5) : Une première réussie dans les buts du Real. Très sérieux, il a assuré dans ses sorties, dans la relance. Il...

Homme du match: Arthur (7.5): Très présent dans l'entrejeu, le Brésilien souvent laissé au repos cette saison après son éprouvante Copa América estivale, a été l'auteur d'un but splendide permettant aux siens d'une frappe lointaine en plaine lucarne de prendre une avance de deux buts sur Villarreal.   FC Barcelona (4-3-3) M-A. Ter Stegen (7): Très peu sollicité en première période, il s'incline tout de même avant la pause sur cette frappe flottante et lointaine de Santi Cazorla. Les contres adverses en seconde période lui ont permis de s'illustrer davantage. N. Semedo (5): Ce n'est pas le plus entreprenant offensivement des latéraux, et...