AS Roma - Feyenoord (1-0) : Les notes complètes [Conference League - Finale]

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


L'Homme du match : Smalling (8) : Absolument impérial en défense, il a écoeuré Dessers toute la rencontre par ses interventions en l'air, au sol, dans toutes les positions imaginables. Un mur ce soir, qui a été primordial pour tenir le score

As Roma (3-4-2-1)

Rui Patricio (7) : Serein, solide du début à la fin, il s'est employé en deuxième période notamment pour toujours servir de dernier rempart, et il n'a pas cédé

Ibanez (8) : Un match exceptionnel du latéral gauche des Romains ce soir, il a été parfait dans toutes ses prises de balle, a stoppé toutes les accélérations qui arrivaient de son côté par des gestes défensifs propres. Tenace sur l'attaquant, rapide à la relance, il a fait un très gros match ce soir

Smalling (8) : Voir ci-dessus

Mancini (7) : Bien qu'il aie un peu plus souffert que ses camarades en défense, en raison de la vivacité de Sinistera, il a malgré tout tenu son rang avec panache, en ne se livrant jamais, défendant debout et anticipant par ses placements les possibilités adverses, puis il délivre une passe lumineuse, dans le dos de la défense, pour Zaniolo qui allait la transformer en but de la victoire

Zalewski (6.5) : Très remuant, il a réalisé une première période de grande trempe, accélérateur de jeu à plusieurs reprises, et auteur de plusieurs passes très inspirées qui auraient pu amener du danger sur le but des joueurs du Feyenoord

Cristante (5) : Un peu en dessous de ses coéquipiers ce soir, il a parfois un peu déjoué dans ses premières intentions, perdant quelques ballons inutilement

Mkhitaryan (Non noté) : Rapidement blessé, il a été remplacé par Sergio Oliveira (6.5), excellent dans le jeu sans ballon, proposant de nombreuses solutions, et vrai trublion dans la défense adverse

Karsdorp (6) : Rapide en contre, il a porté le ballon avec beaucoup de lucidité, même s'il a parfois raté son dernier geste

Pellegrini (6.5) : Dangereux tout au long de la première période, impactant au duel, il a encore fait un match de qualité, bien qu'un peu moins en vue ensuite pour prêter main forte aux siens

Zaniolo (7.5) : Un but de grande classe avec un enchaînement de choix, et plusieurs situations dangereuses à son actif, il a été au rendez vous de cette finale, donnant le but de cette victoire européenne

Abraham (6) : Mis à mal par un public d'idiots qui l'a affublé de gestes racistes, il a su garder son calme et rester dans son match, se créant de belles opportunités par des déplacements toujours bien mesurés

Feyenoord (4-3-3)

Bijlow (5) : Un peu hésitant sur le but ou Zaniolo l'a trompé avec audace, il est moins coupable tout de même que son défenseur, trop court. Pour le reste, il a finalement eu peu d'arrêts à réaliser

Malacia (6.5) : Très bon à Marseille lors de la demi-finale retour, il a mis un peu de temps à rentrer dans ce match, mais à ensuite fait une deuxième mi-temps de haut vol, récupérant de nombreux ballons et se mutant en piston très offensif pour tenter d'aller provoquer les italiens

Senesi (5) : Sans être flamboyant, il a fait un match somme toute sérieux, mais n'a pas toujours su contenir les accélérations d'Abraham ou Zaniolo

Traumer (4) : Clairement en difficultés ce soir, il saute trop timidement sur la passe en cloche de Mancini vers Zaniolo, et a ensuite perdu plusieurs ballons en seconde période, par excès de nervosité, frôlant même le carton rouge après une grosse poussette alors qu'il était déjà averti

Geertruida (5) : Il a été lui aussi poussé plusieurs fois à la faute notamment par Pellegrini qui l'a malmené, mais il a progressivement réussi à plus ou moins rentrer dans son match, étant plus juste dans ses courses en seconde période

Kocku (7) : L'homme fort du milieu de Terrain du Feyenoord ce soir, il a récupéré, relayé, centré, et toujours avec beaucoup d'inspiration et de justesse

Aursnes (4.5) : Bien trop discret dans l'entrejeu, il a été peu présent sur cette rencontre, créant parfois un vide au milieu de terrain par des placements mal anticipés

Til (5) : Timoré en première période, il a mis le coup d'accélérateur en début de seconde, ou il s'est mis quelques fois en évidence par du jeu vertical et un ou deux dédoublements intéressants avant de céder sa place

Sinisterra (6.5) : On sent qu'il peut être dangereux sur chaque action. Très vif, avec un vrai sens du but et une vision de jeu de qualité, il a parfois pêché par gourmandise mais a beaucoup animé le secteur offensif

Dessers (4.5) : Il aura tenté, bougé, mais a été muselé du début à la fin par un Smalling imprenable, ce qui a fini par lui couper les jambes et le rendre assez inoffensif

Nelson (5.5) : Intéressant sur plusieurs interventions en attaquant très excentré, il a eu du mal à se procurer des ballons en première période avant de contribuer à la montée en puissance des néerlandais ensuite.

 

Lire plus