Accueil * Supercoupe d'Espagne (ESP) *

Homme du match : Courtois (7) : Sans lui, sans ses arrêts dans les derniers instants, le Real Madrid n’aurait sûrement pas disputé la séance de tirs aux buts que son équipe remporta.   Real Madrid (4-3-3) : Courtois (7) : Voir ci-dessus. Mendy (5) : Match plutôt moyen pour l’ancien lyonnais qui s’est positionné haut mais été trop imprécis dans ses gestes dans la moitié de terrain adverse. Ramos (6) : Costaud dans les duels, il a été difficile pour les attaquants de l’Atletico pour bouger le capitaine de la Casa Blanca. Varane (6) : Bien aidé par un Ramos appliqué et combattif, le défenseur...

Homme du match : Oblak (7) : Il a multiplié les parades pour empêcher les barcelonais de l’emporter ce soir.  Ses partenaires l’ont certainement remercié à de nombreuses reprises dans les vestiaires tant le portier a sauvé les siens à de nombreuses reprises.   FC Barcelone (4-3-3) : Neto (3) : Son retour des vestiaires lui a été une première fois fatale en encaissant rapidement un premier but. Ensuite, il effectue une sortie mal appréciée en commettant une faute grossière sur un attaquant de l’Atletico et concéda donc un second but ; sur penalty cette fois. Un troisième vint par la suite empêcher...

Homme du match : Kroos (8) : Techniquement au-dessus du lot, l’allemand s’est illustré grâce à la grande clarté de ses passes mais pas que ! En effet, il a surtout profité d’une erreur d’attention de Doménech en marquant un corner direct ! Une performance globale de haut vol pour le joueur de la Mannschaft.   Valence (4-1-4-1) : Doménech (4) : Franchement coupable sur le but de Kroos, le gardien espagnol se troue totalement sur un corner direct du milieu madrilène : un manque de concentration qui coûta cher aux siens. Gaya (5) : Des largesses défensives inconcevables pour un joueur si prometteur....

Homme du match : Ousmane Dembélé (8,5) : Impressionnant de volonté et de technicité à peine un mois après son sacre avec l'équipe de France. Il s'est glissé constamment entre les lignes andalouses et a fait mal sur chaque prise de balle, alliant vitesse et talent technique avec une facilité déconcertante. Le Français ponctue son excellente prestation par un but de toute beauté. FC Barcelone Ter Stegen (5,5) : Prestation neutre puis décisive pour le portier allemand. Il encaisse un but très tôt sur lequel il ne peut rien, mais n'a pas eu beaucoup de ballons à se mettre sous la...