Accueil * Coupe de France (FRA) *

Homme du match : Kylian Mbappé (8) : Longtemps frustrant (au minimum) par son attitude soliste et hautaine, son triplé fait une grande différence quand on fait le bilan. Le génie français a été indispensable dans la nouvelle qualification en finale de Coupe de France pour le club parisien, qui plus est chez l’ennemi lyonnais. À 6 jours du retour tant attendu contre Dortmund, il est en forme. OLYMPIQUE LYONNAIS (4-3-3) A. Lopes (3,5) : Le portier né à Givors a réalisé quelques interventions (horizontale 6’, sortie de la tête au devant de Mbappé 17’, dégagement avec les poings 75’), mais doit s’incliner...

Homme du match : Aouar (7) : Le lyonnais le plus percutant ce soir, il a été le leader technique de son équipe, il s'est battu sur de nombreux ballons et a été récompensé par un jolie but suite à un bon décalage de Traoré.   OL (4-3-3)   Lopes (5) : Peu inquiété par les attaquants de l'OM, une soirée plutôt calme pour lui. Tete (5) : En difficulté en début de match face à Paye, il s'est bien repris et a bien verrouillé son côté droit. Andersen (4) : Malgré une solidité dans les duels, il a jamais été rassurant dans ses relances,...

Homme du match : Kylian Mbappé  (8) : Impliqué sur 4 buts, le « génie français » a encore mis à jour sa soif de faire trembler les filets adverses. Il a étalé toute sa panoplie habituelle : son pouvoir d’accélération, sa qualité technique face au but, en y ajoutant sa faculté à la donner quand il comprend qu’il faut le faire car il n’a pas levé la tête sur l’action précédente. À 6 jours du défi contre Dortmund, le numéro 7 parisien est en grande forme. DIJON F.C.O (4-2-3-1) R. Runarsson (3,5) : Quelques bonnes parades pour le portier islandais (notamment une...

Homme du match : Jean Lucas (7) : Enfin une bonne prestation pour le milieu recruté l’été dernier  par Juninho. Il avait pourtant commencé la partie à l’envers en commettant notamment quelques fautes, puis il est monté en puissance, en étant intéressant dans tous les aspects qu’on attend d’un milieu relayeur. Sera-ce le déclic pour le jeune auriverde? OGC NICE (4-5-1) W. Benitez (5) : Peu sollicité malgré la domination lyonnaise, le portier argentin ne peut pas grand chose sur les buts encaissés. C. Hérelle (6,5) : Le meilleur niçois. Il s’est démultiplié sur son côté, de fort belle manière malgré une opposition coriace. Un...

Homme du match : Cherki (8,5) : Si jeune et déjà si bon ! C’est le constat que l’on peut se faire sur ce talent lyonnais qui monte en puissance au fil ses matchs. Il marque un doublé lors des 9 premières minutes de jeu trompant parfaitement Lafont.   Nantes (4-2-3-1) : Lafont (4) : En manque de réussite totale, le portier tricolore a rapidement encaissé deux buts où il n’est pas exempt de tout reproche. Il a néanmoins le mérite de stopper la frappe de Dembélé sur un penalty. C. Traoré (3) : Absent des débats face à Bertrand Traoré, le malien a...

Homme du match : Koubek (7) : Il ne peut rien sur les 2 premiers buts parisiens. Il réalise ensuite une magnifique claquette juste avant la mi-temps sur une frappe d’Alves pour laisser les siens dans le match. Très rassurant en seconde période, il a réalisé de nombreuses prises de balles précieuses pour les siens. Il s’interpose parfaitement face à Cavani durant les prolongations.   Rennes (4-4-2)   Koubek (7) : Voir ci-dessus.   Traoré (6) : Il a réalisé une belle prestation ce soir. Le jeune latéral rennais fut d’une activité débordante sur son côté droit. C’est lui qui provoque la réduction du score des siens sur le...

Homme du match :Mbappé (7) : il a plus décroché que d'habitude, cela est certainement dû à la position du bloc nantais, très bas, et qui empêchait le génie français de toucher des ballons aux abords de la surface. Actif, il influe sur le jeu parisien et il est alors le passeur décisif sur le but de Verratti et il avait l'air de s'en réjouir. Toujours dans en mouvement et à l'affût de toutes bonnes actions à jouer, il se charge de tirer le penalty obtenu. Il le transforme une première fois... mais l'arbitre le fait finalement retirer. Il décide de changer de côté et bute alors sur le portier nantais. Lorsqu'il fait admirer sa...

Homme du match : M'Baye NIANG (8). D'entrée, il a pris le dessus sur la défense Lyonnaise et marque devant la fébrilité de Marcelo (40'). Il a aussi mis en difficulté Denayer, bref, un gros match de sa part.   Olympique Lyonnais (4-4-2 losange) Anthony LOPES (6). Certes il prend trois buts, mais c'est difficile de l'incriminer. Il est surtout malheureux sur le deuxième but rennais (55'), car c'est lui, en repoussant d'un très bel arrêt une frappe de Ben Arfa, qui concède le corner et amène le but. Fernando MARÇAL (4). Dans la première moitié du match, on l'a plutôt bien trouvé, centrant...

Homme du match : Memphis DEPAY (8). Un but et une passe décisive sont à mettre à son crédit. Mais en plus de cela, presque tous ses centres ont été précis, ses coups de pieds arrêtés bien exécutés, bref, un très bon match de sa part. Le coup de gueule de J.M. Aulas après Monaco (cf : « Certains joueurs sont très au-dessous de leur potentiel, ceux qui pensent pouvoir réaliser de gros transferts en fin d'année se trompent. Il faut moins parler et donner beaucoup plus. ») qui, on ne va pas se mentir, lui était très certainement destiné, l'a piqué,...

Homme du match : Lo Celso (7,5) : Le jeune argentin a été de tous les bons coups dans cette finale en se montrant élégant et juste dans ses choix. Positionné à son poste préférentiel, le natif de Rosario est apparu décomplexé avec plusieurs frappes lointaines. Ce travail sera récompensé d'un superbe but à l'entrée de la surface après avoir touché à deux reprises les poteaux adverses. Intelligent dans son placement et décisif dans le scénario de ce match, il est logiquement l'homme de cette finale.   Les Herbiers  Pichot (5) : Béni par ses montants, le portier vendéen devra tout de même s'incliner...