* SüperLig (TUR) *

SüperLig - 26ème j. | Les notes de Galatasaray - Besiktas (0-0)

Homme du match : Ruiz (5,5) :

Impitoyable dans sa surface, l’ancien joueur de Villareal a parfaitement empêché Falcao de se mettre en position favorable.

 

Galatasaray (4-2-3-1) :

Muslera (5,5) : Aucunement inquiété par les attaques des joueurs visiteurs, le gardien uruguayen a passé un match tranquille.

Saracchi (4,5) : Le jeune uruguayen appartenant à Leipzig a été bien trop maladroit sur son côté gauche, que ce soit de par ses passes ou par ses tentatives de dribbles.


Marcão (5,5) : Impressionnant dans les duels, le N.45 a à la fois compensé les largesses défensives de Sarracchi, mais aussi en protégeant l’axe.

Donk (5,5) : Particulièrement attentif aux déplacements adverses, le défenseur expérimenté a, à de nombreuses reprises, repoussé les centres et passes de Besiktas ; repoussant ainsi le danger de sa surface.

Mariano (4) : En difficultés face à Nkoudou, il a souvent été pris de vitesse lors des dribbles du français. Pour l’empêcher de progresser, il lui a parfois fallu commettre des fautes.


Lemina (5,5) : Très présent dans l’entre-jeu, l’ancien de Marseille et de la Juventus a joué un rôle essentiel dans la récupération du ballon et dans sa remontée du terrain.

Seri (5,5) : Ses passes éclairs ont permis à quelques reprises de casser les lignes et donc d’aller plus rapidement de l’avant.

Onyekuru (4) : Il a bénéficié de quelques bons ballons de la part de ses coéquipiers mais il a souvent été repris par la défense de Besiktas.  Un manque d’application dans ses derniers gestes. Remplacé par Akbaba à la 87e.

Belhanda (5,5) : A son aise dans la répartition des attaques de son équipe, le marocain passé par l’OGC Nice a été à l’origine de tous les bons décalages côté Galatasaray. Sorti dès la pause alors qu’il réalisait un bon match, c’est donc Bayram (5,5) qui joua la seconde partie. Il a été tout aussi précieux offensivement, voire même plus que son prédécesseur.


Feghouli (4,5) : Un peu oublié sur son côté droit, l’algérien de 30 ans a été en manque d’inspiration offensivement parlant et s’est facilement fait dribbler par Nkoudou notamment.

Falcao (5) : Bien muselé par les défenseurs adverses, Radamel Falcao n’a que très rarement été trouvé par ses coéquipiers. Il a failli ouvrir le score au retour des vestiaires mais sa tête passa de peu à côté. Remplacé par Andone à la 91e.

 

Besiktas (4-2-3-1) :

Karius (5,5) : Le manque de précision des joueurs l’a fortement aidé à réaliser un clean-sheet aujourd’hui. Les rares frappes cadrées de Galatasaray ont été sauvées avec plus ou moins d’assurance.

Erkin (5,5) : Il a été le meilleur dans le domaine des tentatives de centres alors qu’aucun d’entre eux n’est devenu décisif. Les montées de Mariano ont été parfaitement gérées, et son placement a bien gêné Feghouli qui a donc été imprécis.


Ruiz (5,5) : Voir ci-dessus.

Vida (5,5) : Solide lui aussi en défense, il a suppléé son partenaire Gönül lorsque celui-ci se faisait dépasser. Il a été également impérial dans les airs que ce soit dans la surface adverse ou dans la sienne.

Gönül (5,5) : Ses bons retours dans les pieds d’Onyekuru ont été salvateurs car le nigérian prêté par Monaco n’a pas hésité à vouloir éliminer le turc par sa vitesse. Remplacé par Lens à l’heure de jeu.

Elneny (5,5) : Il a bien annihilé les quelques offensives de l’attaque à domicile en faisant des fautes notamment. Ses bonnes passes à destination de Nkoudou ont débouché sur les plus grosses occasions du match pour Besiktas.

Hutchinson (5) : Très bon pour faire tourner le ballon, beaucoup moins dans ses duels entrepris face aux milieux adverses, l’expérimenté canadien a vécu un derby compliqué dans l’ensemble.


Nkoudou (5,5) : Sa rapidité et son aisance technique ont parfois servi à faire la différence sur son aile gauche. L’ancien Spurs est à l’origine de la première frappe cadrée de son équipe mais bien arrêtée par Muslera. Remplacé par Diaby à la 91e.

Boateng (4) : De rares bons décalages mais une prestation globale bien trop insuffisante quand nous connaissons l’enjeu de ce choc en SüperLig. Sorti à la 66e et remplacé par Ljajić.

Boyd (5) : Bien meilleur en seconde mi-temps, l’américain de 25 ans a été plus dangereux dans le camp adverse avec notamment de bons décalages en contre-attaques.

Yilmaz (5) : Ses efforts incessants sont louables même si ces derniers n’ont pas permis aux siens de revenir avec les trois points lors de ce derby.

Romain Caballero.

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer