* SüperLig (TUR) *

SüperLig - 26ème j. | Les notes de Galatasaray - Besiktas (0-0)



Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)

Homme du match : Ruiz (5,5) :

Impitoyable dans sa surface, l’ancien joueur de Villareal a parfaitement empêché Falcao de se mettre en position favorable.

 

Galatasaray (4-2-3-1) :

Muslera (5,5) : Aucunement inquiété par les attaques des joueurs visiteurs, le gardien uruguayen a passé un match tranquille.

Saracchi (4,5) : Le jeune uruguayen appartenant à Leipzig a été bien trop maladroit sur son côté gauche, que ce soit de par ses passes ou par ses tentatives de dribbles.

Marcão (5,5) : Impressionnant dans les duels, le N.45 a à la fois compensé les largesses défensives de Sarracchi, mais aussi en protégeant l’axe.

Donk (5,5) : Particulièrement attentif aux déplacements adverses, le défenseur expérimenté a, à de nombreuses reprises, repoussé les centres et passes de Besiktas ; repoussant ainsi le danger de sa surface.

Mariano (4) : En difficultés face à Nkoudou, il a souvent été pris de vitesse lors des dribbles du français. Pour l’empêcher de progresser, il lui a parfois fallu commettre des fautes.

Lemina (5,5) : Très présent dans l’entre-jeu, l’ancien de Marseille et de la Juventus a joué un rôle essentiel dans la récupération du ballon et dans sa remontée du terrain.

Seri (5,5) : Ses passes éclairs ont permis à quelques reprises de casser les lignes et donc d’aller plus rapidement de l’avant.

Onyekuru (4) : Il a bénéficié de quelques bons ballons de la part de ses coéquipiers mais il a souvent été repris par la défense de Besiktas.  Un manque d’application dans ses derniers gestes. Remplacé par Akbaba à la 87e.

Belhanda (5,5) : A son aise dans la répartition des attaques de son équipe, le marocain passé par l’OGC Nice a été à l’origine de tous les bons décalages côté Galatasaray. Sorti dès la pause alors qu’il réalisait un bon match, c’est donc Bayram (5,5) qui joua la seconde partie. Il a été tout aussi précieux offensivement, voire même plus que son prédécesseur.

Feghouli (4,5) : Un peu oublié sur son côté droit, l’algérien de 30 ans a été en manque d’inspiration offensivement parlant et s’est facilement fait dribbler par Nkoudou notamment.

Falcao (5) : Bien muselé par les défenseurs adverses, Radamel Falcao n’a que très rarement été trouvé par ses coéquipiers. Il a failli ouvrir le score au retour des vestiaires mais sa tête passa de peu à côté. Remplacé par Andone à la 91e.

 

Besiktas (4-2-3-1) :

Karius (5,5) : Le manque de précision des joueurs l’a fortement aidé à réaliser un clean-sheet aujourd’hui. Les rares frappes cadrées de Galatasaray ont été sauvées avec plus ou moins d’assurance.

Erkin (5,5) : Il a été le meilleur dans le domaine des tentatives de centres alors qu’aucun d’entre eux n’est devenu décisif. Les montées de Mariano ont été parfaitement gérées, et son placement a bien gêné Feghouli qui a donc été imprécis.

Ruiz (5,5) : Voir ci-dessus.

Vida (5,5) : Solide lui aussi en défense, il a suppléé son partenaire Gönül lorsque celui-ci se faisait dépasser. Il a été également impérial dans les airs que ce soit dans la surface adverse ou dans la sienne.

Gönül (5,5) : Ses bons retours dans les pieds d’Onyekuru ont été salvateurs car le nigérian prêté par Monaco n’a pas hésité à vouloir éliminer le turc par sa vitesse. Remplacé par Lens à l’heure de jeu.

Elneny (5,5) : Il a bien annihilé les quelques offensives de l’attaque à domicile en faisant des fautes notamment. Ses bonnes passes à destination de Nkoudou ont débouché sur les plus grosses occasions du match pour Besiktas.

Hutchinson (5) : Très bon pour faire tourner le ballon, beaucoup moins dans ses duels entrepris face aux milieux adverses, l’expérimenté canadien a vécu un derby compliqué dans l’ensemble.

Nkoudou (5,5) : Sa rapidité et son aisance technique ont parfois servi à faire la différence sur son aile gauche. L’ancien Spurs est à l’origine de la première frappe cadrée de son équipe mais bien arrêtée par Muslera. Remplacé par Diaby à la 91e.

Boateng (4) : De rares bons décalages mais une prestation globale bien trop insuffisante quand nous connaissons l’enjeu de ce choc en SüperLig. Sorti à la 66e et remplacé par Ljajić.

Boyd (5) : Bien meilleur en seconde mi-temps, l’américain de 25 ans a été plus dangereux dans le camp adverse avec notamment de bons décalages en contre-attaques.

Yilmaz (5) : Ses efforts incessants sont louables même si ces derniers n’ont pas permis aux siens de revenir avec les trois points lors de ce derby.

Romain Caballero.

Fermer
Fermer